Accueil F1 F1 2020-Silverstone-GP: Hamilton gagne même en crevant !

F1 2020-Silverstone-GP: Hamilton gagne même en crevant !

0
18
PARTAGER
Hamilton

La F1 a retrouvé son berceau avec la première des deux courses prévues à Silverstone au calendrier 2020. La passe de trois pour Hamilton ?

Les Mercedes ont encore verrouillé la première ligne, tandis que Verstappen fait toujours office de « premier des autres ». La bagarre s’annonce intense entre les Ferrari, les McLaren, les Renault et les Racing Point, avec peut-être l’Alpha Tauri de Pierre Gasly en trouble-fête. Par contre, déception pour George Russell, qui avait accédé à la Q2 avec la Williams mais qui se retrouve dernier suite à une pénalité pour non respect des drapeaux jaunes.

Les Mercedes, Verstappen, Leclerc et Stroll partent en mediums, alors que d’autres, comme Vettel, partent avec des tendres qui sont censés se mettre en action plus vite. La dégradation des pneus, alors que le climat de dimanche est très chaud, va encore une fois peser sur les stratégies. Les tendres vont-il tenir ou imposer deux arrêts aux stands ?

Départ

Premier abandon avant la course : Hülkenberg, victime d’un souci mécanique, reste au stand ! Sacrée malchance et grosse frustration pour le revenant…

Verstappen pendant ce temps fait de l’humour, soulignant que ses mécanos sont plus « relax » qu’en Hongrie, en référence à sa sortie de piste dans le tour de mise en grille…

Extinction des feux !

Hamilton a eu du mal à s’élancer mais il garde son bien devant Bottas qui a joué la prudence dans le 1er virage, alors que Verstappen résiste à un Leclerc agressif. Stroll perd 2 places. Sainz et Ricciardo ont bondi aux 5e et 6e places en profitant de leurs gommes rouges. Vettel pour sa part a allumé ses pneus en essayant de doubler Ocon.

Fin du 1er tour

Magnussen est envoyé dans le mur dans le dernier virage par Albon, voiture de sécurité ! Le danois y laisse une roue et un train avant arraché dans l’aventure…le thaïlandais a été un peu optimiste !

Tour 6

C’est reparti ! Hamilton s’est mieux réveillé que Bottas…Sainz talonne Leclerc, Stroll est aux prises avec Ocon, belle passe d’armes !

Albon entre aux stands et troque les mediums par des durs. Pour aller au bout ?

Tour 7/8

Gasly se fait pressant sur Vettel. Inimaginable l’an passé ! Devant, les écarts se sont déjà installés, seul Verstappen s’accrochant un peu au rythme des Mercedes. Les trains se forment.

Tour 10

Hamilton mène avec 1″7 sur Bottas, Verstappen est déjà à 5″, Leclerc à 10″ ! Ocon est un peu distancé de Stroll et emmène Vettel, Gasly, Giovinzzi et Kyvat.

Tour 12

Leclerc se retrouve isolé en 4e place, à 7″ de Verstappen et avec 3″ sur Sainz. Les gommes rouges semblent tenir le coup.

Meilleur tour de Bottas, qui reste à 1″5 de son leader.

Tour 13

Gros crash de Kyvat à l’entrée de l’enchaînement rapide Becketts ! Sur le vibreur, l’Alpha Tauri est partie brutalement en toupie et tape très fort le mur. C’est vraisemblablement une rupture mécanique.

Safety-Car. Les Renault, Norris, Gasly, Vettel dans les stands pour chausser les durs !

Tour 14

Double arrêt de Mercedes. Verstappen, Leclerc et Sainz s’arrêtent aussi car ils n’avaient pas eu le temps au tour précédent. Vettel est passé devant Ocon à la faveur des arrêts. Grosjean reste en piste avec ses mediums, un pari à essayer.

Tour 17

Comme souvent, Hamilton se plaint d’une Safety-Car trop lente. Il faut dire que la montée en température des gommes dures est délicate dans ces circonstances. La relance sera intéressante à observer.

Tour 19

Restart ! Hamilton à l’aise. Ricciardo en bagarre avec les McLaren, et Grosjean suit Leclerc. Norris double Ricciardo à la sortie de Luffield puis tente de passer Sainz dans Copse mais il doit relâcher. C’est maintenant Stroll qui est en sandwich entre les Renault.

Pénalité de 5″ pour Albon suite au contact avec Magnussen.

Tour 21/22

Sainz talonne Grosjean, toujours avec ses gommes de départ, mais le français a un rythme correct. Grosjean se défend assez rudement, avec des décalages au dernier moment sont un peu limites. Au tour suivant, l’espagnol a le dernier mot.

Tour 23

Meilleur tour sous les 1’30 d’Hamilton.

Tour 24

Norris double Grosjean qui a été plus conciliant.

Tour 26

Drapeau noir et blanc pour Grosjean, avertissement donc par rapport à sa défense trop musclée face à Sainz.

Tour 27

Stroll est sorti large de Chapel et Ocon s’est porté à sa hauteur, mais la Racing Point défend bien. Les pilotes se plaignent un peu plus du vent désormais.

Tours 28/29

Hamilton se balade avec 1″5 sur Bottas qui signe le meilleur tour pour se montrer. Verstappen est à 7″5, Leclerc à 18″, les McLaren à 24-25″. Et Grosjean revient sur Norris, étonnant avec ses gommes usées ! Les gommes dures risquent de craquer en fin de course.

Tour 31

Retour d’Albon aux stands, les gommes blanches ont souffert. Il repart en mediums neufs.

Tour 33

Meilleur tour de Bottas, qui n’a pas dit son dernier mot ? En fond de peloton, les Alfa Romeo sont à la ramasse. Raikkonen se fait doubler par Latifi…

Tour 34

Hamilton répond à Bottas, histoire de rappeler qu’il maîtrise la course.

Pendant ce temps, Verstappen rappelle à son ingénieur de bien s’hydrater. Max est taquin aujourd’hui !

Tour 36

Ricciardo puis Stroll passent Grosjean, qui rentre aux stands logiquement pour enfin chausser ses pneus. Le pilote Haas a encore utilisé une défense limite contre Ricciardo.

Tour 38

Gasly passe Vettel au dernier freinage du circuit, belle manœuvre !

Tour 40

Albon passe Raikkonen pour la 16e place…et nouveau meilleur tour d’Hamilton.

Tour 41

Meilleur tour d’Albon, immédiatement repris par Hamilton..puis Verstappen !

Tours 42-43

Ocon talonne Stroll mais la vitesse de pointe de la Racing Point est élevée. L’usure des pneus commence à se voir, notamment sur l’intérieur des pneus avant et arrière gauche.

Tour 46

Nouvel essai d’Ocon en bout de ligne droite, mais Stroll referme la porte à la limite. Le canadien reçoit également un avertissement. Et le français réussit dans Brooklands à l’aspiration, joli !

5 derniers tours

Belle lutte entre les McLaren et Ricciardo pour la 5e place. Raikkonen est au ralenti, avec un morceau d’aileron en moins qui a lâché dans Maggots.

Gasly revient sur Stroll et le dépasse superbement dans Abbey ! La Racing Point est aux abois. Albon enchaine les meilleurs tours, revient sur Vettel et le passe !

Crevaison pour Bottas !!! et il a un tour entier à faire !!! Le calice jusqu’à la lie pour le finlandais, qui revit le cauchemar de Bakou 2018.

Verstappen passe aux stands. Il va chercher le meilleur tour mais aussi pour prévenir une crevaison. Bottas arrive enfin aux stands mais il repart 12e !

Albon 9e, quelle remontée !

Sainz crève !!! Il a du couper tout droit dans Becketts.

Hamilton crève !!!! C’est de la folie. Par chance, il est dans le dernier secteur. Verstappen va s’en mordre les doigts.

Hamilton passe la ligne en vainqueur sur trois roues, c’est du jamais vu !!!!! de la réussite pour l’anglais.

Bilan

Quelle fin de course à Silverstone ! On a rarement connu un tel final. En attendant confirmation suite aux vérifications techniques, Hamilton signe sa 87e victoire, sans doute la plus originale, et sa 7e en Grande-Bretagne.Au passage, il signe un nouveau record avec une 7e victoire dans son GP national, alors qu’il partageait jusque-là cet accessit avec Alain Prost, sextuple vainqueur du GP de France.

Verstappen, 2e, empoche le point du meilleur tour devant Charles Leclerc, qui signe un podium inespéré pour Ferrari.

Daniel Ricciardo et Esteban Ocon, 4e et 6e, signent un joli tir groupé pour les Renault en encadrant Lando Norris.

Pierre Gasly profite des rebondissements pour termine 7e, devant Alex Albon qui est bien remonté, Lance Stroll décevant pour Racing Point et Vettel, totalement inexistant, qui décroche un petit point de consolation.

Au championnat, Hamilton inflige un 25-0 à Bottas et conforte son leadership avec 88 points contre 58 au finlandais, qui voit désormais Verstappen se rapprocher à 6 unités. Norris est 4e (36 pts) devant Leclerc (33 pts).

Rendez-vous dès la semaine prochaine, pour le grand prix du 70e anniversaire à Silverstone. Pirelli devait apporter des gommes plus tendres, mais à la vue des déchappements de fin de course, la donne va-t-elle changer ?

 

 

 

 

 

 

 

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "F1 2020-Silverstone-GP: Hamilton gagne même en crevant !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité

Quel GP, et ces derniers tours.

On retiendra encore une fois Gasly devant Albon qui nous fait un enieme depassement attentat. Il n’a toujours pas retenu la lecon.

On evitera de tirer sur l’ambulance Grosjean et ces coups de volants surtout sur Ric qui merite un black flag.

Hulk a du recuperer le chat noir de Raikko, dommage pour lui. Il est de la partie la semaine prochaine ?

Invité

Mais ce grand prix d’enculer, sérieusement si il était une personne je lui en collerait une, on se fait chier toute la course, personne peux s’attaquer alors qu’ils sont tous collé, et aux 2 derniers tours y a enfin de l’action, et tout ça pour quoi? Pour plier le championnat !

Et il nous à privé d’Hulk en plus ! Mais bordel c’est pas croyable, j’ai rarement autant détesté une course

Et quelqu’un peux aller jeter un sceau d’eau sur Stroll qui s’est endormie en course? Sérieusement il aurait du être 4è la, pas 9è ‘-‘

Rowhider
Invité

Merci pour les insultes et la vulgarité.

Invité

De rien

Rowhider
Invité
Grand prix soporifique une fois de plus, heureusement que les 10 derniers tours m’ont tiré de ma sieste. On peut quand même retenir des choses intéressantes: – McLaren, Racing Point et Renault dans un mouchoir en course – Racing Point incapable de tenir son rythme en course: la faute au(x) pilote(s)? – Hamilton bordé de nouilles comme d’hab – La grosse poisse pour Botas comme d’hab aussi – Leclerc, course sans faute qui lui permet un podium inespéré là encore – Sainz et McLaren qui ratent le coche comme Botas… – Manque de flair pour Redbull, qui laisse passer une… Lire la suite >>
C Ghosn
Invité

On dirait le Grojean des premieres années en F1. Trop de pression a etre si haut dans le classement et a servir de voiture tampon.

Invité

Il a blâmé le manque de visibilité des rétros pour ça, je sais pas trop quoi en penser

Guallaume
Invité

Il n’a pas dit que ça pendant son interview, il faut tout dire, il a également dit qu’il défendait comme un certain Verstappen, qu’il ne pensait pas que le règlement interdisait de se décalé,mais qu’il allait vérifier, et enfin que s’il a fait quelque chose de mal, il présentait ses excuses…

MINI_Stig
Invité
J’aime bien Grosjean mais j’avoue que là ses manœuvres étaient nulles, légales ou non… Sinon le GP était intéressant en grande partie, même s’il y a eu un passage un peu mou quand même, mais c’était une sacrée course quand même ! Hamilton est toujours chanceux même quand il a un problème, c’est incroyable !! Et un peu agaçant à vrai dire, même si on ne peut pas le blâmer de quoique ce soit car il n’y est pour rien !! 😅 J’aurais bien aimé voir Ricciardo sur le podium mais pas grave et ça n’aurait pas la saveur d’une… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Excellente analyse @Rowhider. A par peut être (même si ce n’est pas faux) le : « Hamilton bordé de nouilles comme d’hab » qui laisse sous entendre que sans cela il ne serait pas le champion qu’il est.
La chance ça se mérite.

Rowhider
Invité

Hamilton a toujours eu énormément de chance dans l’enchaînement des événements de courses chaque fois qu’il a un désavantage…
Cela n’enlève rien à son talent, c’est juste que ça ajoute à la frustration de ses concurrents directs.

Straton
Invité

L’attitude de Hamilton avec sa cérémonie – désormais avant chaque départ – de s’agenouiller devant les caméras la main sur le coeur me débecte… La première fois ça passait, mais déjà la deuxième fois c’était trop ! Alors lorsque ça devient une habitude… je profite de ce moment pour aller pisser.

salociN
Invité

« Gros crash de Kyvat à l’entrée de l’enchaînement rapide Becketts ! Sur le vibreur, l’Alpha Tauri est partie brutalement en toupie et tape très fort le mur. C’est vraisemblablement une rupture mécanique. »

-> Kvyat, pas Kyvat 😉
-> Est-ce qu’on peut qualifier une énième Pirellite comme une rupture mécanique, et ce sans faire de pléonasme ?
https://twitter.com/Burgrid7/status/1290344249817473025

Vivement la saison prochaine de WRC avec ce manufacturier unique et magique, je sens qu’on s’éclater (uh)…

Thibaut Emme
Admin
Pour Kvyat, il faut aussi noter que le virage d’avant est jonché de débris des monoplaces…les pilotes grimpent allègrement sur le vibreur à cet endroit et se débarrassent d’encombrants petits bouts de carbone, métal, etc. Alberto Fabrega (observateur pointu de la F1) est resté sur place et a arpenté le circuit…il y a trouvé des tas de « bidules » dont une petite plaque métallique de 2x5cm env…alors s’il y en a une, il peut y en avoir plus. Et les pneus n’aiment pas trop cela. Les Pirelli adoptent une carcasse différente des Michelin par exemple. En gros les flancs et la… Lire la suite >>
salociN
Invité
On est d’accord que c’est moins la faute de Pirelli que celle de la FIA, qui sur l’autel du « spectacle » (lol) impose un manufacturier unique, et le fait produire contre-nature en ayant une mainmise totale sur lui. Néanmoins, quand Michelin refuse de jouer la danseuse, Pirelli – même s’il montre parfois bien son embarras – se plie tout de même bien volontiers aux desiderata parfois iniques de son « client », et en devient par conséquent complice. L’image désastreuse qu’ils renvoient parfois d’un point de vue marketing ne semble pas les déranger plus que celà. Du reste, si Kvyat s’était pêté quelque… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Désormais on soupçonne une « banane jaune » (les gros vibreurs pour éviter des coupes dans les trajectoires) qui a été enlevé de « provoquer » les crevaisons…les pilotes dont c’est le métier vont à la corde, au max, et passe à un endroit pas trop top pour les pneus… Mais la FIA se ferait Ponce Pilate là aussi… La faute au circuit, aux pilotes, aux écuries… La réaction de Kvyat me surprend quand même. Que par humilité il pense qu’il a perdu la voiture plutôt que d’accuser directement la voiture ok…mais est-ce que cela ne révèle pas un manque de confiance en lui… Lire la suite >>
salociN
Invité

Ah oui, la banane que la FIA a fait remettre pour le WE prochain… mais nan, Pirelli a officiellement dit que d’après leur enquête, c’était de la faute des équipes qui ont fait des relais trop longs 😀

Hamilton dit qu’avant la crevaison ses pneus paraissaient très bon visuellement, AlphaTauri suspecte une crevaison nette qui corroborée par les images, Renault trouve des traces de coupures tout le WE, mais non : c’est quand même leur faute à tous, sauf à Pirelli ^^

Thibaut Emme
Admin

La FIA a surtout fait rallonger un vibreur…cela devrait éviter que les pilotes passent dans l’herbe+graviers+béton……puisqu’ils passeront au même endroit mais sur un vibreur.
Par contre la banane n’a pas l’air de revenir 🙂

wpDiscuz