Accueil Lexus Lexus LS restylée : confort et technologie d’abord

Lexus LS restylée : confort et technologie d’abord

0
6
PARTAGER
Lexus
2020.06.30

Modèle historique de la griffe luxe de Toyota, lancé en 1989, et porte-étendard de la marque, la Lexus LS de 5ème génération  entre dans sa phase 2. Lancée en 2017, elle a droit à son restylage de rigueur, qui touche peu au style mais se focalise davantage sur le confort et l’accompagnement technologique.

Changements stylistiques mineurs

Extérieurement, les changements sont très légers et concernent surtout le design des optiques. Le dessin torturé en « Z » laisse place à des optiques plus harmonieux et dynamiques, dont la signature lumineuse donne une forme acérée en L. Le bouclier renforce le côté imposant de la calandre en ajoutant des lignes verticales, tandis que le bas de la calandre accueille un bloc de capteurs pas très heureux. Mais bon, vu la taille de la calandre, il fallait bien les mettre quelque part…A l’arrière, c’est également très subtil avec un nouveau dessin un peu plus travaillé du bas de caisse et des sorties d’échappements, ainsi qu’une garniture de feux arrière qui passe du chromé au « noir laqué ». En outre, le nouveau LS est disponible en Gin-ei Lustre, une nouvelle couleur de panneau extérieur qui permet d’obtenir des ombres profondes et des reflets robustes, grâce à la nouvelle technologie de peinture.

A l’intérieur, pas de bouleversement, si ce n’est que le système multimédia dispose d’un nouvel écran tactile de 12,3 pouces compatible avec SmartDeviceLink, Apple CarPlay et Android Auto. La commodité a été grandement améliorée par, entre autres fonctionnalités, la possibilité de contrôler l’écran d’affichage et les fonctions audio en utilisant un smartphone iPhone  et Android relié au grand écran tactile de 12,3 pouces. Une commande logée sur le tunnel central permet d’ajuster le chauffage des sièges et du volant. Pour le look et l’ambiance, vous pouvez opter pour des panneaux à la finition ‘Nishijin & Haku’ dont les flocons métalliques illustrent les reflets de la Lune sur la surface de la mer (sic)

Le confort, avant tout

La première priorité de cette LS mise à jour, c’est une optimisation du confort, en agissant sur l’amortissement, les supports moteur et la souplesse d’utilisation de l’ensemble moteur-transmission. Une nouvelle suspension variable adaptative réduit la force d’amortissement ainsi que les vibrations transmises à l’habitacle du véhicule. Les revêtements de siège comportent des points de surpiqûres plus profonds et les coussinets de siège sous-jacents en uréthane à faible résilience. L’absorption des vibrations et l’assise douce contribuent à un confort encore plus amélioré.

Les motorisations sont également optimisées pour davantage de souplesse: la version hybride LS 500h bénéficie d’une assistance accrue de la batterie pendant l’accélération afin de contribuer à une accélération sans contrainte. Le silence, qui était déjà un point fort, a été amélioré en abaissant les révolutions maximales du moteur pendant l’accélération au départ. Dans la version à moteur à essence , l’amélioration du couple moteur initial conduit à une plus grande réponse à l’accélération. L’amélioration de la synchronisation des vitesses et une plage d’accélération plus large pour chaque rapport doivent entraîner des rétrogradations moins fréquentes. Enfin, un contrôle actif du bruit et un réglage de l’amélioration du son du moteur pour un silence accru ont été développés.

Un coéquipier numérique

Du côté de la technologie, seconde priorité, Lexus intronise le système Lexus Teammate, « coéquipier », un système d’aide à la conduite intelligent qui promet des mises à jour régulières, une personnalisation et une adaptation aux besoins et aux habitudes du conducteur. Ce coéquipier virtuel apporte, avec l’Advanced Drive, une assistance complète à la conduite et toute une panoplie de dispositifs de sécurité (état du conducteur, distances, changement de voie, etc.), une assistance complète au stationnement avec Park Assist et enfin, avec BladeScan AHS, un système adaptatif de feux de route qui régule la distribution de luminosité des optiques à l’environnement de conduite, aidant le conducteur à mieux visualiser les zones difficiles, les obstacles et piétons.

Notre avis, par leblogauto.com

La Lexus LS cultive sa différence avec un design osé et exubérant (surtout à l’avant) dans une catégorie qui appelle souvent au classicisme statutaire. Elle accentue encore le confort et la technologie, qui la définissent davantage encore que les performances.En attendant les tarifs, cette nouvelle mouture de la LS est attendue dans un premier temps au Japon pour la fin de l’année.

Source : Lexus

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Lexus LS restylée : confort et technologie d’abord"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Captiva
Invité

Evolution en douceur à la japonaise, amélioration continue.
Mais…
… l’intégration de l’écran, désormais rapproché car tactile est à mon avis affreuse…
… où sont les retro caméra déjà vu sur l’ES? Il auraient leur place sur le porte drapeau.

AXSPORT
Invité

Une super caisse j’imagine !!!
Lexus oblige
😉

Alphasyrius
Invité

J’ai ete passage une fois de la LS400, plusieurs fois d’A8 et Classe S : nettement plus confortable que les equivalent premium allemands. Elle ne cherche pas la sportivite, ne cherche pas a faire des tours sur le ‘Ring pour epater la gallerie. Hors budget pour moi, mais ce serait mon choix…

SAM
Invité

Ben Lexus attaqué par la prochaine gamme électrique de Toyota très techno … Le label a présenté les études de 6 shows cars … il semblerait qu’avec les maquettes des demandes de brevet qui ont fuité hier … Deux de ces shows car soient des modèles de série. Lexus va devoir réagir! L’actualité du japonais en ce moment est assez dense!

Kaizer Sauzée
Invité

Elles deviennent enfin plus agréables à regarder.
Fini les horribles (à mon goût) arêtes tranchantes et sans grand intérêt qui cassaient des lignes de base plutôt fluides.
Donc le design des VAG va redevenir « normal », disons dans 10 ans. Le temps qu’ils reprenennent le sens inverse.

Mwouais
Invité

La différence est plus dans le détail, le non vu.

Ainsi je suis retombé sur le premier essai de la LS400 et le coup fameux du verre d’eau sur le bloc moteur en comparaison avec BM et Mercedes.
https://youtu.be/3Y-Gdz6N-dU

L’allégorie des étoiles et de la pataugeoire est plus impressionnante que le résultat en photo qui fait très imprimés PSA années 90 sur les 306.

wpDiscuz