Accueil 4x4 Ineos Grenadier, ce que le Defender n’est plus

Ineos Grenadier, ce que le Defender n’est plus

0
19
PARTAGER
Ineos Grenadier (2020)

En 2017, lorsque Land Rover confirme la fin de production de son Defender, le patron du groupe Ineos annonce son intention de produire un nouveau 4×4 rustique. Le projet se concrétise à présent avec la présentation des premières images, avant une production en 2021.

  • Production en 2021 au Pays de Galles
  • Châssis court, châssis long et pick-up
  • Motorisations BMW

Bien entendu, tout le monde n’a pas les moyens de se lancer dans la production d’une nouvelle marque automobile pour prendre la suite à l’arrêt de la production de son modèle favori. Sir Jim Ratcliffe les a… Patron d’Ineos, il a décidé de lancer son groupe dans la production automobile. Son plan ? Créer un nouveau 4×4 pour prendre la suite du vénérable Land Rover Defender, dont la nouvelle génération s’annonce moins rustique.

Et ce ne sont pas des paroles en l’air : contrat avec Magna Steyr pour la conception, contrat avec BMW pour la fourniture de moteurs, implantation d’une usine à Bridgend (Pays de Galles)... Le programme avance et débouche donc aujourd’hui sur la présentation officielle des premières images du Grenadier.

Ineos serait un constructeur chinois, on hurlerait sans doute à la copie sauvage. C’est que le Grenadier ressemble fichtrement à un Defender : implantation du capot ou des rétroviseurs, épaulement latéral, arrondi latéral du toit avec vitrages intégrés, charnières « apparentes »… Visiblement Jim Ratcliffe s’est entendu avec Land Rover et il ne devrait pas y avoir de réclamation.

Comme annoncé précédemment, les moteurs seront fournis par BMW. On attend sous le capot des 6 cylindres en ligne essence ou diesel, associé à une transmission à 8 rapports (ZF). Et bien entendu 4 roues motrices…

Notre avis, par leblogauto.com

Les 4×4 purs et durs ont tendance à se faire rares sur le marché. Ineos y voit une opportunité que ne peuvent plus satisfaire les « grands ». Et l’on ne peut s’empêcher de voir dans ce Grenadier le « vrai » Defender modernisé…

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Ineos Grenadier, ce que le Defender n’est plus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tesla
Invité

« Visiblement Jim Ratcliffe s’est entendu avec Land Rover et il ne devrait pas y avoir de réclamation ».

C’est-à-dire ?
Des royalties seront versées à JLR ?

greg
Invité

Probablement une petite somme oui. Ou bien des modifications dans le design en echange de l’ absence de poursuites.

Tesla
Invité

@greg
Ok merci 🙂

greg
Invité

Si en tant que passionne j’ approuve, je me demande quel avenir a ce vehicule etant donne les normes d’ emission de plus en plus severes et les taxes sur le CO2.

Jean
Invité

Juste un coup de pub et il peut servir dans ses usines ou mines

panama
Invité

le « vrai » Defender modernisé ?
Pas vraiment. Si c’est pour refaire un clone du vieux Defender quel intérêt ?
Pas même une petite hybridation pour limiter la pollution.
Bref: jouet d’hypra riches. Suis pas fan, vous l’avez compris.

Thibaut Emme
Admin

Pas vraiment un clone vu que tout est techniquement à jour.
Disons que bcp regrettent la voie prise par le Def qui bien qu’ayant toujours des capacité de franchissement hors norme est plus bourgeois et moins rustique.
Là, on a un châssis à jour, des motorisations à jour, mais un esprit à l’ancienne…ce qui fait qu’un Def, même abîmé reste le chouchou de bien des « fermiers » ou des chasseurs.

Thibaut Emme
Admin

Un peu comme une Catheram reste une Lotus Seven…

panama
Invité

Thibaut le Defender était en alu, lui.
Ca sera bien trop cher pour des fermiers ou des chasseurs – la cible me parait plutôt le lord Brit pour son château en Ecosse.

Thibaut Emme
Admin

« fermiers » entre guillemets 😉 les gentlemen farmers…genre la Reine à Balmoral 😀
Vu le prix d’un Def d’origine, et vue la ruée sur les Defender de précédente génération (quand on pensait que ce seraient les derniers des derniers…) cette copie officielle se vendra sans souci je pense. Sauf si Ineos le sort au-delà de 100 000 € dépouillé…

Mais l’Ineos est sur châssis échelle et doit être en alu, aciers techniques et composites…un 4×4 à l’ancienne si ce n’est la boîte ZF automatique qui devrait être la seul…
Les puristes (ceux qui aiment la purée) resteront sur les anciens Def (et autres rustiques).

panama
Invité

Thibaut un ancien Def comme tu dis – moi j’appelle ça un Land Rover j’en ai conduit un des années 80. Pas de DA, pas d’isolant moteur, pas de vitres électriques, 110 à fond sur l’autoroute en louvoyant. C’est sympa mais c’est un véhicule purement pro.
Cet Ineo va se vendre très cher de toute façon car ça reste de l’artisanat.

Thibaut Emme
Admin

Mais c’est cela que les fans de Def veulent…un machin qui est fait pour la boue, la caillasse, la crapahute…pas l’autoroute 🙂

C’est un peu comme si un milliardaire ressortait l’Austin/Morris d’origine…j’applaudirais des deux mains (et je filerais en commander une…) 😀

SGL
Invité

Il y avait aussi un Defender Italien ?

Dom
Invité

Le Iveco Massif, il y en a en Espagne, en France je n’en ai jamais vu.

https://www.wallpaperup.com/uploads/wallpapers/2014/04/27/344227/968fc666b5d2face278b7ff96c38f0e4-700.jpg

Invité

L’Iveco Massif est un Santana Ps10 ou Hannibal, qui a été produit sous licence Land Rover ancienne version, pont rigide et ressort à lame https://fr.wikipedia.org/wiki/Santana_PS-10

SGL
Invité

Merci messieurs… c’est comme les Jeep Willys produits sur tous les continents dans les années 50 à 70, avec des modifications.

gigi4lm
Invité

Au Maroc les Defender courent les rues et les pistes. Des vieux (même très vieux) ou des plus récents mais tous d’anciennes générations.
Il y a donc une clientèle pour ce type de véhicule hors l’Europe ou les pays du Golfe.

wpDiscuz