Accueil General Motors GM : perte due à l’arrêt des usines et non aux méventes ?

GM : perte due à l’arrêt des usines et non aux méventes ?

0
11
PARTAGER

Les mesures de confinement liées au coronavirus – et non les méventes dues à la pandémie – à l’origine des mauvais résultats de GM ? C’est en tout cas la raison invoquée par le constructeur
pour tenter d’expliquer sa situation financière.

GM dans le rouge mais un résultat supérieur aux attentes

General Motors (GM) est en effet tombé dans le rouge au deuxième trimestre. Petite lueur d’espoir tout de même : si sa perte nette s’élève à 758 millions de dollars, elle est toutefois inférieure aux prévisions.

La perte nette par action est de 50 cents, une valeur beaucoup moins importante que le 1,77 dollar attendu par les marchés.

Cette « performance » toute relative a été saluée par les investisseurs, l’action GM progressant ainsi de 2,24% à l’ouverture.

L’arrêt de production à l’origine des maux selon GM

Selon la directrice financière de GM, Dhivya Suryadevara, « les ventes mondiales ont baissé de 62% à cause de la pandémie« , laquelle a fortement affecté la production. Le constructeur a en effet été contraint comme ses homologues de geler ses activités industrielles pendant près de deux mois au printemps en raison des mesures de confinement liées à la pandémie de Covid-19. Son activité est désormais revenue à la normale dans la majorité de ses usines.

Pour expliquer les pertes enregistrées, General Motors précise que le gel de production observé sur ses sites durant le confinement – qui fait suite à la grève de cinq semaines survenue à l’automne 2019, il convient de rappeler – a fait chuter les nombre de véhicules disponibles à la vente.

« Notre point d’inventaire le plus bas était au début du mois de juin, et à la fin du deuxième trimestre, nous en avions récupéré une partie », a ainsi précisé la directrice financière.

Au 25 juillet, 480.000 véhicules figuraient dans l’inventaire, contre 418.000 au plus bas. Dhivya Suryadevara estime désormais que d’ici la fin de l’année, le niveau d’inventaire de GM sera remonté à environ 600.000 unités, « le niveau approprié » selon elle.

Ventes en chute de plus de 30 %

Les ventes de GM ont chuté de plus de 30% au deuxième trimestre, dégringolant en avril, avant de reprendre un peu de vigueur en mai et juin.

Compte-tenu de ces éléments, le chiffre d’affaires du groupe automobile a reculé de 53%, à 16,8 milliards de dollars (14,3 mds EUR), un montant inférieur aux 17,31 milliards attendus par les analystes.

La trésorerie est également déficitaire, GM a en effet brûlé 9 milliards de dollars au cours du trimestre, situation qu’il espère redresser au second semestre.

1er véhicule électrique de Cadillac pour redresser la mise ?

GM parie désormais sur le premier véhicule électrique de sa marque Cadillac pour assurer sa reprise. Il sera présenté le 6 août prochain. Un moment qualifié de « très important » pour le constructeur a estimé Dhivya Suryadevara. Ajoutant que General Motors allait « vers un futur tout électrique ».

Notre avis, par leblogauto.com

GM tente de jouer sur un subtil argument : selon le constructeur, la crise du coronavirus n’aurait pas stopper l’engouement des acheteurs pour ses véhicules, mais ce serait les mesures du confinement qui auraient provoqué une mévente, l’empêchant de produire pour satisfaire la demande.

On y voit poindre comme une remise en cause – voire une critique – des mesures de gel production ordonnées par les autorités. Et ce, à quelques mois des élections présidentielles américaines … Le secteur automobile demeure une arme politique redoutable aux Etats-Unis ….

Si GM était contraint à licencier du personnel, certains pourraient pointer du doigt non pas le Covid …. mais les mesures prises par les instances politiques et administratives. Remettant sur Donald Trump  la responsabilité d’éventuelles suppressions d’emplois ?

Rappelons que fin mars, le président américain a invoqué une loi datant de la guerre de Corée pour contraindre General Motors à produire des respirateurs artificiels pour faire face au coronavirus. « GM perdait du temps », a écrit M. Trump dans un bref communiqué annonçant cette mesure exceptionnelle. « Cette décision permettra d’assurer une production rapide de respirateurs artificiels qui sauveront des vies américaines », avait-t-il ajouté.

Sources : GM, AFP

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "GM : perte due à l’arrêt des usines et non aux méventes ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

Les ventes auraient été bonne. C’étaient à cause de l’arrêt de production qu’on n’aurait pas vendu autant…. Mais dans ce cas, je trouve qu’un stock de 418.000 véhicules, c’est quand même beaucoup. C’est quand même 418.000 véhicules IMMEDIATEMENT DISPONIBLES que le client américain aurait pu acheter (à moins que ce soit des véhicules pas adaptés au marché US, genre une éventuelle Chevrolet Agila…)

Bref, des millions d’Américains confinés, sans aucun revenu pendant cette période, il n’est pas dit que l’achat d’un nouveau véhicule soit sa priorité…

gustave
Invité

et pour bcp d’americains, sans revenus, c’est VRAIMENT sans revenus !

Jean-Pierre
Invité

Sans aucun revenu? Faut pas dire n’importe quoi. Chaque américain a eu un chèque de $1.200. Chaque état a un système de chômage, basé sur le revenu passé, et chaque chômeur touche aussi $600 par semaine du gouvernement federal (legislation Covid) depuis le mois de mars (ces $600 par semaine vont cesser à la fin de ce mois, et le congrès est entrain de négocier pour les prolonger).

Retrouvé le retour
Invité

Oui on en voit des super vieux qui tiennent à peine debout au travail !! Déplace toi pour voir si ce que tu racontes est vrai !! Espérons simplement ne pas être dans le même état en fin d’année !! Déjà dans les années 70 et 80 dans certains secteurs c’était tellement horrible que j’étais sur que cette pagaille ne pouvait pas envahir l’Europe. Énorme erreur !! Nous allons devoir faire avec.

greg
Invité

Tiens au fait c’ est devenu quoi justement cette affaire de production de respirateurs? Ils en sont ou?

jesaistout
Invité

Il me semblerait qu’il y avait aussi SEAT PEUGEOT RENAULT MOULINEX ETC qui s’y sont mis.

Quelqu’un aurait des info?

zeboss
Invité

Quand on commence à pinailler sur les motifs et trouver des excuses plus ou moins bidons.. c’est toujours mauvais signe, les américains à la rue sans revenu garderont leur vieille auto, si la banque ne leur saisit pas au passage, pour dormir dedans.
L’état US fédéral ou pas, n’avance pas les loyers ou dans de très rares cas…

C Ghosn
Invité

700millions ….

On annonce 7,3milliards pour Renault
. C est pas moi qui ai tapé dans la caisse cette fois ci 🙈🙈

Jean-Pierre
Invité

Faut comparer ce qui est comparable. Les 7,3 milliards de pertes pour Renault sont pour le premier SEMESTRE 2020. Les pertes de 758 millions de dollars de GM sont pour le 2e TRIMESTRE de 2020. Au premier trimestre 2020, GM a déclaré un benefice net de 294 millions de dollars.

Thomas
Invité

GM vient de rater le fruit d’une grosse amende contre FCA, ça fait aussi de l’argent enmoins 😀

wpDiscuz