Accueil Fiat Fiat 500 « La Prima » : au tour de la berline !

Fiat 500 « La Prima » : au tour de la berline !

0
32
PARTAGER
Fiat

Succès garanti ? Alors que la série de lancement de la Nouvelle 500 cabriolet «la Prima » est déjà épuisée, la pré-réservation commence pour la nouvelle 500 berline «la Prima» avec hayon.

Même formule

La nouvelle 500 «la Prima» berline se distingue par un toit ouvrant panoramique en verre et un nouveau becquet arrière, plus prononcé, afin d’améliorer l’efficacité aérodynamique. On retrouve les trois livrées exclusives de la version cabriolet, à savoir Ocean Green (nacrée), Gris minéral (métallisée) et Bleu céleste (tri-couche). De plus, des projecteurs full LED, un revêtement en éco cuir pour certains éléments de la planche de bord et les sièges, des jantes de 17’’ diamantées et des inserts chromés au-dessus des vitres latérales et sur les flancs sont livrés de série. La nouvelle génération de 500 se la joue résolument chic.

Sous le capot se trouve évidemment le même groupe propulseur que sur le cabriolet, soit un moteur électrique de 116 chevaux combiné avec une batterie au lithium-ion de 42 kWh. Les données d’homologation WLTP, annoncent une autonomie moyenne de 320 kilomètres et même 400 kilomètres en cycle urbain. Côté perfs, la vitesse maximale est de 150 km/h (autolimitée), l’accélération de 0 à 100 km/h se fait en 9,0 secondes et celle de 0 à 50 km/h en 3,1 secondes.

La 500 électrique est équipée d’un système de chargeur rapide de 85 kW qui permet d’obtenir suffisamment d’autonomie pour parcourir 50 kilomètres en seulement 5 minutes de charge. Avec le chargeur rapide, il est possible de recharger jusqu’à 80% de la batterie en seulement 35 minutes. On a aussi le choix de la recharge domestique avec la Easy Wallbox, une solution ‘’plug-and-charge’’ qui peut être gérée facilement via Bluetooth, permettant de recharger la Nouvelle 500 directement au domicile  avec une puissance allant jusqu’à 2,3 kW. De plus, la Easy Wallbox est prévue pour passer à un niveau de puissance de 7,4 kW. Le modèle est également livré avec un câble Mode 3 pour une charge jusqu’à 11 kW via le réseau public.

Le grand bond en avant technologique

Talon d’Achille du constructeur turinois jusqu’à présent, la technologie embarquée fait désormais un bon en avant. La Nouvelle 500 « La Prima » se veut résolument high-tech et connectée, avec en série le freinage automatique d’urgence, la caméra de recul haute résolution, des capteurs de luminosité et d’éblouissement, l’appel d’urgence E-Call et le frein à main électrique.

Mieux encore, elle intègre les plus récents systèmes d’aide à la conduite (ADAS), lui permettant d’être la première citadine à proposer la conduite autonome de niveau 2. La technologie de surveillance par caméra frontale permet de contrôler toutes les zones de la voiture. Le système de Cruise Control Adaptatif Intelligent (IACC) freine ou accélère le véhicule en fonction des conditions de circulation et des autres usagers : voitures, cyclistes, piétons. Le système Lane Centering maintient la voiture au milieu de la voie lorsque les marquages au sol ​​sont correctement identifiés.

L’Intelligent Speed ​​Assist lit les panneaux de limitation de vitesse et recommande d’en suivre les indications, tandis que le système Urban Blind Spot utilise des capteurs à ultrasons pour surveiller les angles morts et avertir de la présence de tout obstacle. Le détecteur de fatigue Attention Assist recommande au conducteur de faire une pause lorsque cela s’avère nécessaire. Enfin, les capteurs 360° offrent une vue à la verticale de la voiture pour faciliter des manœuvres complexes ou éviter tout obstacle lors du stationnement. Pas mal pour une petite !

La Nouvelle 500 « La Prima » Berline est également livrée de série avec le nouveau système d’infotainment Uconnect 5 que Fiat déploie progressivement sur ses gammes : écran TFT de 7’’, radio DAB, écran central tactile de 10,25’’ et offre de services connectés via la boîte UConnect, le tout couplé à Android Automotive.

Notre avis, par leblogauto.com

La dolce vita 2.0 est parmi nous ! En attendant une possible 2e version de berline avec des portes antagonistes, la nouvelle berline 500, qui matérialise une sensible montée en gamme, semble prometteuse pour accomplir une belle carrière, mais elle se frottera à des rivales premium déjà bien établies. Elle est disponible à seulement 500 exemplaires dans cette version de lancement, au tarif de 34.900 euros. Le bonus écologique, qui est passé à 7000 euros, est donc le bienvenu !

Source et image : Fiat

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Fiat 500 « La Prima » : au tour de la berline !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

L’avantage du passé ? Savoir qu’elle crée une émotion.

Fiat, voiture populaire, parvient avec celle-ci à créer une voiture qui fait envie et qui rentre dans l’univers du Luxe.

Ke ne voudrais pas faire de fixette mais une marque qui use des termes.opera, Vendôme et Paris en est loin : voilà pourquoi l’histoire parfois importe. La cohérence du produit aussi.

darkargos
Invité

+1 Mwouais. Les ventes chinoises de Mai commencent à tomber et on va encore bien se marrer avec DS je le sens. J’attends avec impatience les excellents articles du BlogAuto avec moult détails sur les marques et les modèles.

Laul
Invité

Les allemands semblent plutôt aimer les produits : https://www.auto-motor-und-sport.de/fahrbericht/ds7-crossback-e-tense-4×4-test-preis-ausstattung-daten/
CONCLUSION
Le DS7 Crossback E-Tense 4×4 convainc par son confort, sa finition irréprochable et un entraînement hybride rechargeable intéressant avec deux machines électriques. Le design parfois ludique et les détails fonctionnels sont une question de goût. Il joue le rôle confortable, les virages sportifs ne sont pas la spécialité.

SGL
Invité

Ah tiens !
On parle du succès du DS7 chez Fiat !!? 🙂

michozi
Invité

Succes du DS7. Ca sonne tellement bizarre.

SGL
Invité
zeboss
Invité

l’univers du luxe – bon ok il était tôt lors de ce commentaire – faudrait quand même se rappeler qu’on est chez Fiat.. pas Bentley..
sinon pour lancer dark truc et ses aigreurs pas la peine de mettre plus de 3 lettres, voir 2 !

Mwouais
Invité

Un hamburger à la truffe est très luxe actuellement. Ça reste accessible comme cette 500 et c’est même pas une si mauvaise idée de plaisir gustatif. Autre exemple un Solex actuel, etc.

Le luxe accessible quoi. (Sans entrer dans la définition académique du luxe).

r.burns
Invité

Si tu le dis

notyor
Invité

35K€ quand même… pour une Fiat 500….

Yorgle
Invité

Il y a des aérateurs dans les rétros extérieurs? (cf photo 26).

Thibaut Emme
Admin

En effet 😀 photo 15/19 (pour éviter la buée ou autre ?). Bien vu !

Grégory Lopez
Invité

Reflet de l’aérateur sur le tableau de bord dans la vitre

Lee O Neil
Invité

Même si cette dernière mouture de la 500 semble désirable, je trouve qu’on est bien loin de la populaire Fiat 500 originelle.

J’ai dû mal avec la longue liste des équipements pour une voiture à usage principalement urbain.
C’est la course à l’armement : « les autres le font alors je dois le faire aussi » semble être la règle dans la conception des voitures aujourd’hui.

Mais une Fiat 500 électrique à 15000€, ça, ça serait innovant plutôt qu’un catalogue d’équipements high-tech.

Jazol
Invité

Prends une Daria Spring ou une e-up
Mais il faudra supporter rouler dans un véhicule de basse qualité (plates-forme recyclée) et mal isolé

wpDiscuz