Accueil Politique Contrôle technique : tolérance de 3 mois accordée

Contrôle technique : tolérance de 3 mois accordée

203
7
PARTAGER

Enfin ! Le gouvernement a annoncé lundi soir qu’il accordait une tolérance de trois mois pour réaliser les contrôles techniques des voitures et utilitaires légers. Des mesures prises sous la pression des professionnels inquiets pour leur santé, alors que la crise du coronavirus expose leur métier à d’importants risques.

« Une tolérance de trois mois est accordée pour les délais du contrôle technique des véhicules légers. Cette tolérance s’applique également aux délais prévus par la réglementation pour réaliser les contre-visites », ont annoncé la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, et le secrétaire d’Etat chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Pour le contrôle technique des poids lourds et des véhicules de transport en commun, « une tolérance de 15 jours est accordée », ont-ils ajouté dans un communiqué commun.

Les ateliers de contrôle technique autorisés à ouvrir en France … à l’heure actuelle

A la date d’aujourd’hui, comme nous vous l’indiquions précédemment, certains professionnels du secteur l’automobile sont autorisés à ouvrir leur atelier malgré le passage au stade 3 des mesures  prises pour lutter contre l’épidémie du coronavirus.
Il est donc – théoriquement – possible de passer son contrôle technique … mais  jusqu’à ce jour aucune mesure n’avait été prise permettant à un automobiliste d’y déroger temporairement, le temps que la crise prenne fin.

Si les mesures de distanciation sociale sont certes à respecter … il n’en demeure pas moins que plusieurs personnes doivent s’approcher du véhicule pour effectuer le contrôle, et ce, certainement sans masque, vu la pénurie actuelle ….

Christophe Castaner loin d’être clair jusqu’à aujourd’hui

Invité de Mathieu Belliard sur Europe 1, le 19 mars, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner n’a aucunement parlé de mesures de suspension du contrôle technique. Laissant au contraire entendre qu’une convocation serait considérée comme une raison valable de circulation alors que le confinement est de mise.
Il répondait à une question d’un auditeur partagé entre devoir payer une amende pour transgression des mesures de confinement lors de son déplacement vers le centre de contrôle … ou devoir en payer une amende pour défaut de contrôle technique dès le dépassement de la date butoir.

Se voulant rassurant, Christophe Castaner a affirmé que cet automobiliste n’aurait « pas de difficulté » s’il montrait sa «convocation aux policiers ou gendarmes ». Ajoutant : « vous pouvez aller faire votre contrôle technique si le centre est ouvert ! »

Les centres de contrôle techniques ferment les uns après les autres …

Mais alors que le contrôle technique n’est pas suspendu dans l’Hexagone …. il  devenait néanmoins très difficile de le réaliser. Obligatoire … mais impossible ?

En début de semaine dernière, le réseau de contrôle technique Autovision a décidé de suspendre les activités de ses centres jusqu’au 31 mars 2020. Aucun réseau n’était alors en mesure d’effectuer un comptage précis des centres ouverts. La coopérative 3S, qui regroupe 360 centres indépendants sous l’enseigne Auto Sécuritas, le leader SGS (Auto Sécurité, Sécuritest) et Autosur n’étaient pas en mesure de fournir des chiffres reflétant la réalité terrain.

Depuis, tous les réseaux (Autovision, Sécuritest, Dekra, etc) ont appelé leurs adhérents à fermer leurs ateliers. Montrant l’exemple, en fermant leurs propres centres. Au moins 330 centres Dekra sont ainsi clos en France.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que l’Espagne avait d’entrée pris une mesure dans ce sens, il aura fallu la pression des professionnels pour que le gouvernement française accorde une tolérance  ….   mettant  fin à une situation ubuesque …

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Contrôle technique : tolérance de 3 mois accordée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité
On ne sait pas par avance combien de temps durera le confinement. Mais 3 mois me semble assez court. Enfin surtout si c’est 3 mois à partir de l’échéance uniquement pour ceux qui avaient à le faire durant le confinement. Apres le confinement il va faloir faire passer les retardataires . Mais aussi ceux qui doivent le passer et qui ne beneficient plus de la ralonge. Combien de centre seront encore ouvert à cette date. Ne sachant pas trop cela, aurait on pu proposer de le suspendre le temps du confinement pour les vehicules particuliers ne servant pas à des… Lire la suite >>
Fred21
Invité

Les jolis trous seront partout. Qui fonctionne réellement et qui fonctionne réellement à 100% pour ceux qui fonctionnent. Le monde entier est touché, côté financier cette crise est pire que 2008 mais résolvons la crise sanitaire en premier.

labradaauto
Invité

…entre confinement ou flicage ou les 2 ajoutés: ça doit être ça dans l’actualité, la santé la bagnole, on verra de toutes façons après la guerre. 3 mois tolérance ? ! oui c’est bien .

Twin Spark
Invité

Je n’ai pas trouvé le décret sur le journal officiel. Quelqu’un a le lien ?

Thibaut Emme
Admin
Twin Spark
Invité

Merci pour le lien.
Je surveille le jo

Thibaut Emme
Admin

Rien de neuf de ce côté là…..quand ils ont dit les JO sont reportés….ils parlaient du Journal Officiel ? :O 😉 :p (hop je sors……ah ben non…peux pas).

wpDiscuz