Accueil Actualités Entreprise Avant la fusion PSA/FCA, PSA donne des gages à Dongfeng

Avant la fusion PSA/FCA, PSA donne des gages à Dongfeng

2945
17
PARTAGER
DPCA Dongfeng-Peugeot 4008 (2019)

Pour laisser le champ libre à la fusion PSA / FCA, Dongfeng va revoir sa participation à la baisse au capital du groupe français. En contrepartie, PSA lui donne des garanties sur l’avenir. En particulier concernant Opel.

  • Prolongation de la coopération Dongfeng / PSA
  • Garantie d’exclusivité sur la présence d’Opel en Chine

La participation de Dongfeng est un point crucial de la fusion PSA / FCA. Les autorités américains risquent fort de tiquer si le groupe chinois reste un actionnaire important du nouvel ensemble. A Wuhan, on l’a bien compris, et on ne souhaite pas bloquer l’opération. Dongfeng va donc revoir à la baisse sa participation, sans que l’on sache vraiment dans quelles proportions. Et même si cette diminution était déjà dans l’air, PSA semble avoir accordé quelques contreparties à son partenaire.

Partenaire, et pour longtemps, puisque le contrat de la coentreprise DPCA sera prolongé. Dongfeng gagne également une réduction sur ses achats de pièces à PSA. Le groupe chinois utilise en particulier des composants de plateformes, des moteurs ou des transmissions issu de la banque d’organes PSA.

Le plus symbolique est sans doute la garantie obtenue par Dongfeng de l’exclusivité des droits sur Opel. Pour l’heure, cela ne représente rien, puisque la marque allemande est absente du marché. Mais si PSA décidait de sa relance, Dongfeng serait le partenaire désigné pour la distribution et le cas échéant la production. GAC, partenaire de FCA, deviendra donc partenaire du nouveau groupe fusionné, mais n’aura donc aucune ouverture sur Opel.

Notre avis, par leblogauto.com

Partenaire de longue date, Dongfeng se voit en quelque sorte contraint de se retirer partiellement. Il ne le fait pas gratuitement, et gagne à la fois des gages sur le court-terme (les réductions), et le long-terme (prolongation du contrat et Opel). Ce qui n’est pas négligeable alors que de plus en plus de constructeurs envisagent de reprendre le contrôle de leur coentreprise, comme la réglementation chinoise les y autorise à présent…

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Avant la fusion PSA/FCA, PSA donne des gages à Dongfeng"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
polo
Invité

Pourquoi vous feignez les « rumeurs », il est plus ou moins acquis que les Peugeot rachèteront à Dongfeng les 2,5% du nouveau groupe que leur autorise l’accord, sachant que ces 2,5% sont valorisés plus que le ticket qu’à payé Dongfeng pour entrer au capital de PSA ça va ils ne sont pas à plaindre quasiment 3,6% de PSA-FCA « gratuit »!

AVENUE
Invité

@ polo
 » il est plus ou moins acquis que les Peugeot rachèteront à Dongfeng les 2,5%  »
Avec quel argent ?
Qui va sortir l’argent? FFP? Peugeot Family? Peugeot autocontrôle ? Peugeot plan épargne ?
Pas simple tout ça !

SAM
Invité

Opel. Fiat. Maserati. Peugeot. Citroën. Alfa Roméo. Dodge. Chrysler. Lancia. DS. Citroën. Viper. RAM. Jeep. Iveco (indirectement).

A la moindre sortie de route .. GM, Renault ou VW ont les yeux sur Opel pour Renault ou GM ou sur Alfa en ce qui concerne VW. Beau portefeuille donc plein de cessions en perspectives même si on nous affirme le contraire.

Greg
Invité
Pourquoi Renault qui n’ a jamais manifesté d’ intérêt pour la marque et qui a plusieurs problèmes à gérer serait interessé par Opel? Pourquoi GM voudrait-il reprendre une marque qu’ il a vendu avant tout à cause des investissements à faire pour répondre aux normes d’ émission européennes? Sachant qu’ il se retrouverait de nouveau confronté à ce problème? Et Alfa? Pourquoi VW lorgnerait-il sur Alfa alors que la principale force derrière le projet de rachat était Ferdinand Piëch? La famille Porsche n’ en veut pas, et Herbert Diess s’ en fiche, d’ autant qu’ il a un gros chantier… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@ SAM
Comment tu veux ceder une marque X qui appartient à Y dont les modèles x1 et y1 sont jumeaux et assemblés dans l’usine de Y.
C’est inextricable tout simplement !!!!!

pat d pau
Invité
Financier73
Invité

Oui mais CNH c’est Fiat !!

Greg
Invité

Mmhh.
Donc ils reçoivent une ristourne pour des pièces implantées dans des véhicules dont les ventes sont faméliques, et l’ exclusivité sur une marque pour laquelle aucune décision n’ a été prise quant à sa commercialisation?
Pas négligeable en effet.😝

zeboss
Invité

une partie de la gamme Dongfeng est issue des PLF1 de PSA ainsi que les moteurs…

Greg
Invité

Oui et les volumes sont limités.
La vente des actions leur rapportera plus.

Dom
Invité

— Dongfeng a 110 millions d’actions Peugeot payé ( donné par le gouvernement) à 7,50 euros en 2014.
— Dongfeng réduira sa part de 12,2% dans PSA en revendant 30,7 millions d’actions pour un montant d’environ 680 millions d’euros. = 22,15 euros l’action payée 7,50 euros.
Le chinois s’en met plein les poches grâce à l’état Français sans n’avoir jamais rien fait.

amiral_sub
Invité

correction: dongfeng est entré au capital de PSA en achetant les actions au cours de bourse (7.5€ en 2014). Si ils revendent à 22.50€, ils font une belle plus value, mais ça n’a rien couté à l’état Français

Dom
Invité

2014, C’était une augmentation de capital réservée, en dessous de sa cotation en bourse.

zeboss
Invité

et quel rapport avec l’état qui donne des actions ? du grand n’importe quoi !
Encore un gj perdu dans ses fantasmes….

Thibaut Emme
Admin

On appelle cela un investissement…comme des millions de Français en font sans jamais rien faire dans les sociétés dont ils ont des actions 😉

Dom
Invité

2014, Il me semble …. cela devait permettre à PSA d’envahir la Chine ( en rêve pour nos politiques ) !!! d’avoir un Chinois dans le capital de PSA ….

zeboss
Invité

DOM = troll ?
dire n’importe quoi pour esprit du café du commerce 2.0

wpDiscuz