Accueil Daihatsu Tokyo 2019 : les concepts de Daihatsu

Tokyo 2019 : les concepts de Daihatsu

617
12
PARTAGER

Le salon de Tokyo approche, et Daihatsu nous montre déjà tout son programme en détail. 4 concepts, dont une navette autonome, un petit camion et deux crossovers.

  • IcoIco, navette autonome, complétée par le robot Nipote
  • TsumuTsumu, petit camion de livraison urbain
  • WaiWai, repense le monospace 3 rangs
  • WakuWaku, petit crossover au format Kei Car

Le stand Daihatsu du salon de Tokyo sera principalement utilisé pour montrer les 4 nouveaux concepts, mais aucune nouvelle voiture de série visiblement. Dans ces concepts, on trouve des thématiques assez classique. Et comme toujours pour la marque uniquement de petites voitures, presque toutes au format Kei. Et tous ont un nom constitué d’une répétition d’une ou deux syllabes.

Le premier de ces concepts est la navette autonome IcoIco. Un projet relativement classique, au format d’un minibus, deux rangées de sièges en face à face ou en tandem, la capacité d’accueillir des personnes à mobilité réduite. En revanche, le véhicule conserve une allure classique, avec un avant et un arrière bien distinct. Et s’il n’a pas de chauffeur, le IcoIco est en revanche complété par un petit robot chargé de l’accueil des passagers, et baptisé Nipote.

Toujours dans la vie urbaine, Daihatsu pense ici avec camions de livraison du dernier kilomètre ou autres food-trucks. Le TsumuTsumu dispose d’une cabine minimaliste dans son aménagement, sans manquer d’esprit pratique, et maximise l’espace de chargement dans un format de Kei, soit 3m40. Faut-il y voir le renouvellement du Hijet ?

Le succès des Suzuki Hustler ou du Jimny donnerait des complexes à Daihatsu ? Le WakuWaku vient ainsi nous proposer un nouveau mini crossover au format Kei. Il se dote d’une allure de vrai baroudeur avec ses lignes anguleuses, ses protections latérales, et jsuqu’à une porte arrière battante remplaçant le hayon.

Sortons finalement du format Kei, avec WaiWai, présenté comme un monospace. Il accueille 6 passagers sur 3 rangs. Ses couleurs gaies en font un objet ludique, conforté par son toit en toile ouvrant en deux parties, ses grands portes, avant ouvrant à 90° et arrière coulissante, et son intérieur modulable. A l’avant, Daihatsu adopte ici la conception du pare-brise très vertical avec glace latérale supplémentaire qui fait les beaux jours de ses Kei comme la Tanto. Plus un aileron latéral façon DS 3…

L’avis de Leblogauto.com

Comme toujours, la créativité des constructeurs japonais s’exprime à Tokyo. Daihatsu continue de s’affirmer en spécialiste des petites voitures. Et au sein de ces propositions, c’est sans doute le WakuWaku qui a le plus de chances d’arriver à la série.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Tokyo 2019 : les concepts de Daihatsu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité
Les quatre première marques au Japon sont les suivantes : 1/ Toyota bien devant (plus de 155 000 véhicules écoulés en septembre); 2/ Honda (plus de 73 000 véhicules écoulés en septembre); 3/ Daihatsu (plus de 71 000 véhicules écoulés en septembre); 4/ Suzuki (plus de 66 000 véhicules écoulés en septembre). Daihatsu et Suzuki sont les labels qui enregistrent les plus belles progressions depuis 2 ans. Au Japon mais aussi sur d’autres marchés. Cela tombe bien Daihatsu est une filiale de Toyota et Toyota a acheté plus de 4% de Suzuki au mois d’août. Qui plus est un petit… Lire la suite >>
gregoire1fr
Invité

c’est des concept mignon c’est vrai, mais perso je suis pas sur de vouloir onter a bord du tsumutsumu, en cas de choc frontal je donne pas cher des jambes des occupants.

SAM
Invité

@gregoire1fr. Eh bien sur les versions thermiques … vous avez le moteurs qui vous rentre dedans :

https://www.suzuki.co.jp/car/carry/home/img/feature_img08.png

Thibaut Emme
Admin

@SAM : le moteur du Suzuki Carry ne peut pas vous rentrer dedans sachant que vous êtes assis littéralement dessus 🙂 😀
Ici on peut supposer que c’est pareil et l’avant n’est fait que pour absorber l’énergie du choc.

SAM
Invité

C’était une blague … entre le concept car et la Suzuki … je ne vois pas la différence de « protection » capot. Oh. 😉

Thibaut Emme
Admin

Ah ouais mais si on ne met pas de smileys moi je ne vois pas le clin d’oeil que vous faites à votre écran 😉 😛

Mais c’est aussi pour donner l’info à ceux qui pourraient penser que ces petits trucks 4×4 ultra-pratiques ont un moteur devant.

Sinon le WakuWaku ne va pas plaire à Paris…un SUV beeeeeh 😉 😀

SAM
Invité

Oui je sais, je suis Monsieur Second degré mais sans les smileys.

Ben le WakuWaku c’est le bonne taille justement pour ce type d’auto. C’est sur que c’était plus marrant de cabosser les Autolib’ sans protections! Ou de cartonner les trottinettes électriques sur des barrières. (là c’est du second degré!) On peut regretter que Mistubishi ne propose plus le Pinin et que Nissan ne propose pas un nouveau Rasheen. Dans la philosophie le WakuWaku me fait penser à ces deux autos.

zeboss
Invité

@grégoire : chez nous on a le Goupil, strictement identique au tsumutsumu…
https://www.goupil-ev.fr/trouvez-votre-vehicule/collectivites

Michel
Invité

J’adore l’apparition du Solex, dans la presentation du mini camion (image8)

zeboss
Invité

Sans parler du cactus de la planche de bord du WaiWai…

Gilles L.
Invité

Kawai, le Waiwai !

Invité

Le pire (ou plutôt le mieux) c’est que ces concepts cars ne feraient pas tâches d’huile dans la gamme Daihatsu tellement ça fait partie des gênes de la marque, ce style !

wpDiscuz