Accueil Ecologie Pollution : la Californie attaque en justice la décision de Trump

Pollution : la Californie attaque en justice la décision de Trump

757
19
PARTAGER

La Californie compte bien résister à Donald Trump ! Alors que le Président américain a annoncé mercredi dans un tweet que son administration révoquait le pouvoir accordé à cet Etat de fixer ses propres normes de pollution automobile – lesquelles s’avèrent être plus contraignantes que celles en vigueur au niveau national – la Californie a riposté vendredi, en attaquant en justice la décision du locataire de la Maison Blanche.

Révocation de l’exemption de la Californie

« L’administration Trump révoque l’exemption fédérale de la Californie sur les émissions afin de produire des voitures bien moins chères pour les consommateurs, tout en améliorant sensiblement la sûreté des véhicules », a tweeté mercredi dernier Donald Trump. Une révocation prononcée de manière tonitruante alors même que le Président républicain visitait cet Etat dirigé par ses adversaires démocrates.

La Californie conteste devant le tribunal

En retour, le procureur général de Californie, Xavier Becerra, a annoncé vendredi qu’il venait d’engager «son soixantième procès contre l’administration Trump» pour contester devant un tribunal de Washington une décision qu’il qualifie d’«illégale».

«Le Bureau ovale n’est vraiment pas l’endroit pour faire de la formation continue. Le président Trump aurait dû au moins lire le mode d’emploi dont il a hérité lorsqu’il a pris la présidence, en particulier le chapitre sur le respect de l’Etat de droit. M. le président, rendez-vous au tribunal», a ironisé Xavier Becerra dans un communiqué.
L’Etat californiern a contesté de manière quasi systématique en justice les mesures prises par le Président.  Leur conflit pourrait même aboutir à la Cour suprême.

Donald Trump a donc ainsi relancé une guerre avec les élus de Californie, lesquels militent au tout premier rang contre les effets du changement climatique.  De son côté, le Président US – qui demeure climato-sceptique – a retiré dès 2017 les États-Unis de l’accord de Paris.

22 Etats solidaires avec la Californie

Au total, 22 Etats, la capitale fédérale Washington et les villes de Los Angeles et de New York se sont joints à la Californie pour intenter cette procédure.

Rappelons qu’en vertu d’une exemption accordée en 2013 par l’Agence de protection de l’Environnement (EPA), la Californie a édicté des normes d’émissions automobiles plus strictes que dans le reste du pays. Ces normes ont par la suite été suivies, en totalité ou partiellement, par treize autres Etats et par Washington DC.

L’avis de Leblogauto.com

Au delà de l’aspect légal ou pas de la décision de Donald Trump, on doit s’interroger sur son raisonnement. Pour argumenter sa décision, le Président US estime que l’assouplissement de la réglementation dans l’État le plus peuplé du pays et qui compte le plus de véhicules serait susceptible de faire baisser le prix moyen des véhicules neufs, des règles moins strictes devant permettre aux constructeurs de réduire leurs charges liées aux développements technologiques. Toujours selon Donald Trump, cette baisse des prix devrait permettre aux consommateurs américains d’acheter davantage de nouveaux modèles … et donc de retirer de la circulation des vieux véhicules plus polluants. Le tout permettant d’aboutir à terme à une meilleure qualité de l’air. Le locataire de la Maison Blanche s’attend également qu’un tel contexte favorise une hausse de la production, laquelle stimulerait la création d’emplois.

Mais tout ce raisonnement s’appuie sur deux hypothèses qui demeurent à être vérifiées : une baisse du prix moyen des véhicules qui serait induite par un assouplissement des normes et l’attrait accru des consommateurs US pour des véhicules neufs et moins polluants. Bref, relancer la consommation, les ventes de véhicules et l’emploi dans le secteur automobile en faisant fi  des  contraintes environnementales …. ce n’est pas vraiment gagné !

Sources : AFP, Radio Canada

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Pollution : la Californie attaque en justice la décision de Trump"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Raisonnement à court terme de Trump …je croyais que c’etait déjà le plein plein et replein emplois aux US grâce à lui ? Pourquoi alors créer d’autre emplois🧐

Thomas
Invité

La Californie a raison, Trump commence à nous bassiner… 🙄

SGL
Invité

J’apprends sur une émission de radio que des démocrates seraient, s’ils obtiennent le pouvoir (mal barré pour 2020), pour interdit l’extraction des gaz et pétrole de schiste aux Etats-Unis.
Cela m’étonne quand même, mais cela prouve qu’ils sont bien l’opposé de Trump.
J’image quand 2024, les Etats-Unis, redeviendront un pays, pro-écolos.

Thibaut Emme
Admin

Heu…gaz et petrole de schiste se sont développé très fortement à partir de 2007.
Rappelez-nous qui était Président des USA de 2009 à 2017 et n’a rien arrêté ? 😉

SGL
Invité

Oui, c’est sûr, mais à l’époque la prise de conscience et l’intensité n’y était vraisemblablement pas.
Tant cela restait un marché de niche, ça ne faisait pas trop de vague.
Bon maintenant cela tient à une envie de dé-Trumpination bête et méchant.

Thibaut Emme
Admin
« un marché de niche » ? En 2008 le pétrole de schiste, c’est 10% du pétrole US. En 2015 c’est la moitié du pétrole US (production passée de 5 à 9,4 millions de barils/jour dont 4,58 de pétrole de schiste). Côté gaz de schiste, on est passé de 10% de la prod étasunienne à 2/3 en 2015 ! Faut arrêter de penser qu’il y a les bons démocrates écolos d’un côté les méchants républicains pas écolos de l’autre. L’avènement du gaz et pétrole de schiste c’est sous Obama. Chose « amusante », la Californie est un gros producteur d’hydrocarbures….le double discours de l’écologie… Lire la suite >>
SGL
Invité

Bon…bon OK !

SGL
Invité

Néanmoins pour le prix Nobel de la paix, et je ne suis pas une « groupie » d’Obama spécialement, il a hérité de la politique de désengagement brutal en Irak de Bush après 2006 qui avait laissé les « clés » trop précipitamment de l’armée à la nouvelle armée irakienne pro-américaine mal préparée et qui a fait le lit de Daech à cause de sa faiblesse.
Après, il a fallu « soigner » le mal.
À vouloir trop faire la paix à la façon « Accords de Munich (1938) » on arrive souvent une situation bien pire.

Klogul
Invité

Merci Thibaud c est agreable de voir une vision non machineen avec les mechants d un cote et les gentils de l’autre

Lovehornby
Invité
En comparaison avec la plupart des pays, les démocrates sont a droite et les républicains a la droite de la droite… Et comme gauche n’est pas forcément synonyme d’écologie. (Arlette était contre les fermetures de centrales nucléaires, car ça mettait du monde au chômage😬) De toutes façons tous les politiciens sont manipulés par ceux qui payent leurs campagnes et dirigent les médias. Ainsi par exemple, la NRA continuera de choisir ce qui est « acceptable » ou « constitutionnel » . Il est donc vain d’espérer qu’un jour les US pensent au climat. De surcroit, les américains sont un peuple au passé récent, et… Lire la suite >>
Marcus_D
Invité
1. La Californie avait une dérogation depuis les années 1970 au sujet des normes d’émission. L’état fédéral la reprend, c’est tout. 2. Le CO2 est la nourriture des plantes. Le climat est déterminé par l’activité solaire (taches) et las variations d’orbite autour du soleil (période glaciaire finie il y a 10.000 ans, temps béni où Greta aurait été sous 500 m de glace). 3. Les Démocrates US sont devenus des extrémistes bobo-écolo-gauchistes. La Californie est dans un état lamentable de sans-abri et de drogués : https://www.youtube.com/watch?v=ZJoG–CAZYk 150.000 Américains (solde) la quittent chaque année. Heureusement, il y a l’immigration mexicaine. 4.… Lire la suite >>
SGL
Invité

« Le CO2 est la nourriture des plantes » OK…mais que fait le CO2 quand il n’y a plus assez de forêt pour l’absorber ?

Marcus_D
Invité

Les cultures, les prairies, les algues l’absorbent. La terre a verdi depuis 40 ans (satellites) et les rendements agricoles augmentent. Le fameux palmier à huile en absorbe plus que la jungle. Au détriment de l’orang-outang, certes. Évidemment, quand les feuilles tombent et que les arbres meurent, ils se décomposent et émettent du CO2. C’est un cycle.

SGL
Invité

« Les Démocrates US sont devenus des extrémistes bobo-écolo-gauchistes »
Je crois que l’on peut encore les situer les Démocrates US à la droite de Sarkozy, Fillon, Wauquiez.
…enfin si cela vous fait plaisir à les caricaturer en extrémistes bobo-écolo-gauchistes …

Marcus_D
Invité
Désolé, on n’est plus au temps de Kennedy ou même de Clinton. Bobo : la théorie du genre et le prétendu suprémacisme blanc font des ravages dans les esprits aux USA. L’usage des drogues fait plus de 70 k morts/an, en légère baisse depuis Trump. Voir les vidéos de LA et SF. Écolo : le « green new deal » vise à supprimer toutes les énergies fossiles en …2030. Pendant que la Chine peut augmenter ses émissions autant qu’elle veut d’après la COP 21. Gauchistes : B. Sanders ne se cache pas d’être socialiste. Nombreux parlementaires sont pour une immigration sans limite.… Lire la suite >>
SGL
Invité

…c’est certainement moins cher, effectivement, d’utiliser des énergies polluantes !

Marcus_D
Invité

L’éolien et le solaire ne sont pas des énergies propres, mais des énergies intermittentes. Elle ne fonctionnent que grâce aux subventions qui enrichissent des mafieux copains du pouvoir (8 milliards € en France, 2019).

SGL
Invité

Je ne suis pas contre le nucléaire… J’estime que c’est un « mal » nécessaire même pour l’avenir, mais avec les vieilles centrales, qui plus est sur une faille sismique… j’aime beaucoup moins !
Exemple : les deux centrales nucléaires de San Orefon et Diablo Canyon assise sur la faille de San Andréas.
Je trouve ça moyen…

Marcus_D
Invité
Ayant travaillé dans le nucléaire français, je peux vous assurer qu’elles résistent aux tremblements de terre. Utilisant une technologie Westinghouse continûment améliorée en France, leur durée d’exploitation peut être portée de 40 à 60 ans. Inutile de fermer Fessenheim. Je ne connais pas spécifiquement les dossiers des deux centrales californiennes. Là encore, écoutez Mike Schellenberger si vous comprenez l’anglais. Avec plusieurs scientifiques, il pense ; – que c’est l’électricité la plus propre, – que ses risques sont largement surestimés (cf. Tchernobyl et Fukushima). La Russie, la Corée du sud, les USA continuent leurs programmes nucléaires avec différentes technos. La France… Lire la suite >>
wpDiscuz