Accueil Constructeurs France et Japon : dialogue pour une coopération automobile

France et Japon : dialogue pour une coopération automobile

878
10
PARTAGER

La France et le Japon vont explorer des possibilités de coopération dans l’industrie automobile, au-delà de l’Alliance formée par Renault et Nissan. C’est en effet ce qu’ont annoncé en début de semaine les ministres de l’Economie français et nippon.

Japon et France veulent instaurer un dialogue

Selon les termes mêmes du communiqué commun publié à l’issue de leur rencontre, Bruno Le Maire et son homologue Hiroshige Seko ont « convenu  d’instaurer un dialogue pour échanger sur les transformations significatives de l’industrie automobile et pour développer la coopération franco-japonaise dans le secteur de l’industrie automobile ».

Ce dialogue portera en particulier sur les sujets du « véhicule autonome, de la batterie électrique, du véhicule électrique, du véhicule à hydrogène et de l’accompagnement des fournisseurs de plus petite taille » », est-il par ailleurs précisé.

Renault déclare sa flamme pour l’hydrogène

Interrogé en parallèle sur LCI, Jean-Dominique Senard, le nouveau président de Renault a déclaré son intérêt pour l’hydrogène. Un virement de stratégie alors que le groupe français orientait jusque-là tous ses développement vers les véhicules 100% électriques.

Interrogé à propos de l’impact du véhicule électrique sur l’emploi et l’environnement, Jean-Dominique Senard a répondu en déclarant qu’il considérait que l’hydrogène constituait « sujet » qui lui paraissait « encore possible pour l’Europe «  pour lui permettre de « conserver sa souveraineté » .
Ajoutant : « on pourrait en parler des heures, mais il me semble que dans ce domaine là, nous n’en avons pas fini d’en parler » .

Pour au final, annoncer que des véhicules hydrogène figureraient à terme dans la gamme Renault.

L’avis de Leblogauto.com

Pas de fumée sans feu ? Mine de rien, cette volonté de « dialogue » entre Paris et Tokyo en pleine tensions et rivalités entre Renault et Nissan pourrait laissait entendre que les deux parties mettent de l’eau dans leur vin sur ce dossier.

Sources : AFP

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "France et Japon : dialogue pour une coopération automobile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Dialoguez M. Le Maire …mais avec ce gouvernement ça sent encore la vente d’un des fleurons de notre industrie ! A qui le tour cette fois ?

Yorgle
Invité

Vente de quel fleuron Francais à qui (dans ce cas)?

lym
Invité

Micron avait commencé les conneries sur ce sujet dès son passage à Bercy. Ce type n’a aucune vision industrielle et les promesses des acheteurs n’ont engagées… que gogo-parvenu-président qui y croyait.
Maintenant, pour Renault, vu le travail de sape réalisé pour tuer le marché auto ce serait cohérent de refiler ça au Japon en fait.
Nous on sera tous en bétaillère avec le prozac remboursé à 100% y compris pour l’automédication afin de supporter ça. Les jeunes mettant probablement les voiles.

Kaiser Sauzée
Invité

Sauf qu’aujourd’hui la France a l’économie la plus stable d’Europe, que le chômage baisse, que la consommation se porte bien grâce à un marché intérieur stable, etc..
Alors qu’outre-rhin, surement ta référence, ils sont au bord de la récession, que la Chine va mal (-12% de ventes auto cette année), que l’économie américaine montre des signes inquiétants de faiblesse (chômage en hausse dans des états ayant voté Trump), que l’Angleterre s’embourbe dans un brexit suicidaire, etc…

pat d pau
Invité

exact, la france est stable a un niveau de pauvre (3millions d’enfant pauvre en france…) & L’allemagne est en train de prendre une ptite claque en passant de pays tres tres riche avec bcp d’excedent… à ….un peu moins riche…

Kaiser Sauzée
Invité

Va faire un tour en Allemagne voir les salariés à 3€ de l’heure avant de causer pauvreté.
L’herbe semble toujours plus verte dans le champ du voisin…

Xavier
Invité

Aie ! Ca m’inquiète, quand je vois Nono sur le pont.

hemgeb
Invité

on s’en fout de vos opinions politiques.

Alezan
Invité

C’est vrai qu’il est pénible de voir s’étaler des macronistes illuminés (vers un nouvel âge réminiscent), comme il est pénible de voir s’étaler des défaitistes en dépression (bien qu’ils aient des arguments).
restons en aux faits, et à la chose purement automobile de ce site.

Kaizer Sauzée
Invité

Je ne parle pas d’opinion politique, je réponds juste à un commentaire que je trouve nul et injustifié…

wpDiscuz