Accueil Kei Honda N-WGN, plus mignonne, plus pratique

Honda N-WGN, plus mignonne, plus pratique

946
3
PARTAGER
Honda N-WGN (2019)

Sur le marché des Kei, qui représente un tiers des ventes au Japon, deux composants sont essentiels puisque l’on ne peut varier les dimensions ni les performances : le capital sympathie, et les éléments pratiques. Pour mieux séduire, la nouvelle Honda N-WGN améliore sérieusement ces deux points.

Si elle ne change pas de nom, la Honda N-WGN change quasiment de concept, en passant d’une apparence de classique petite berline en réduction, à une « boîte » plus typique du segment. De quoi donner l’idée d’un habitacle plus pratique et plus logeable. Elle justifie aussi un peu mieux son appellation « WaGoN ». Mais malgré son aspect très cubique, elle se fait aussi plus avenante avec ses phares ronds qui lui donnent un look presque rétro, accentué par le dessin des jantes, le toit contrasté ou les teintes acidulées. La traditionnelle version Custom se la joue comme d’habitude sur un air de badboy.

Côté pratique, la N-WGN s’améliore, mais ne doit pas non plus empiéter sur le territoire de la N-BOX. Honda apporte donc ici un seuil de chargement abaissé, une planche de séparation dans le coffre qui se replie au dossier de la banquette fractionnée. Elle multiplie aussi les espaces de rangements, et offre jusqu’à 3 prises USB sur sa planche de bord. Les aides à la conduite font désormais pleinement partie de l’univers de ces petites voitures et Honda équipe son modèle avec un régulateur de vitesse adaptatif jusqu’à 0 km/h (sans redémarrage auto mais alerte de redémarrage du véhicule précédent), un AEB avec détection de cyclistes et de piétons, y compris la nuit, une reconnaissance des panneaux de signalisation et une commutation automatique codes / phares. Plus un frein de parking électrique et une fonction Auto Hold qui prouve bien que ces citadines ne sont pas non plus des voitures au rabais malgré leurs dimensions réduites.

Pas de surprise au rayon des caractéristiques techniques, puisqu’elle reste limitée à 3m40 de long et 1m48 de large, et son 3 cylindres 660 cm3 développe 58 ch, ou 64 ch dans ses versions Turbo. Il est associé à une transmission à variation continue CVT. Ces véhicules étant courants dans les campagnes japonaises, le choix est toujours laissé entre 2 ou 4 roues motrices.

L’avis de Leblogauto.com

Avec sa N-Box, Honda domine le marché des Kei d’une tête. Mais la marque reste encore troisième derrière Daihatsu et Suzuki sur l’ensemble de sa gamme de petites voitures. Le look trop sage de la N-WGN n’a visiblement pas réellement convaincu les clients. Avec son allure plus cubique, la nouvelle venue semble plus s’aligner sur les tendances du segment.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Honda N-WGN, plus mignonne, plus pratique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Béret vert
Invité

Il y a aussi un Kei car génial, c’est le Daihatsu Move canbus inspiré du combi VW à la sauce rétro.
https://www.autodeft.com/deftreport/daihatsu-move-canbus-for-japan-revealed

Admin
labradaauto
Invité

Top !
et si ça pouvait faire redescendre sur terre les conducteurs(trices) des gros machins qu’on voit partout en France, ce serait bien . 1,48 m en largeur : ça me plait !
Dans cette petite dimension , le véhicule est plaisant, pratique.
Pas besoin de 5,7 litres de cylindrée pour conduire les petits à l’école. Dans cette gamme, on regarde le prix. Cher ?

wpDiscuz