Accueil Daihatsu Daihatsu Move Canbus

Daihatsu Move Canbus

540
2
PARTAGER

Le minibus qui peut beaucoup : Canbus. C’est l’étymologie selon Daihatsu de sa dernière née, une kei car de type microspace qui conjugue les aspects purement pratiques habituels de ce type de format avec des codes de design lifestyle rencontrés d’habitude plutôt sur des formats plus classiques comme la Move Cocoa.

La cible de la Move Canbus est identifiée et revendiquée : les femmes actives et modernes, amatrices d’un style plus affirmé et individualisé que les kei anonymes. Modernité certes, mais aussi une évocation discrète de Combi sixties avec des livrées bicolores pastel et des montants A évidés qui donnent une impression de vitres démultipliées comme sur l’ancêtre. Les photos de presse en bord de plage ne font rien pour dissiper l’impression…

La Move Canbus innove avec deux portes arrière électriques à glissière, une première sur le segment selon Daihatsu qui connaît bien ce type d’ouvrant présent depuis longtemps sur les Move Tanto entre autres. Autre première, pour le constructeur en tout cas, un système de vue panoramique composite de caméras autour de la voiture, ressemblant au dispositif inventé par Nissan et qui tend à se multiplier. On compte également un écran de 8 pouces de diagonale, un système de freinage d’urgence à base de caméra et de radar, en plus de nombreux espaces de rangement et un intérieur très modulaire tels que le demandent les clients de cette catégorie.

daihatsu_canbus-9_

La Move Canbus est disponible (au Japon uniquement, bien entendu) avec l’habituel moteur 3 cylindres 66ocm3 ici en version atmosphérique de 57 chevaux, accouplé à une transmission CVT, dans une gamme de prix entre 1 200 000 et 1 600 000 yens, ce qui est dans une fourchette relativement élevée pour les kei qui  embarquent de plus en plus d’équipements.

Crédit images : Daihatsu

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Daihatsu Move Canbus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Heathcliff
Invité

Le nom doit aussi être un jeu de mot avec le mot « canvas » (キャンバス), qui se prononce exactement comme « canbus » en Japonais.

Béret vert
Invité

Les designers japonais m’épaterons toujours.

wpDiscuz