Accueil Aston Martin Aston Martin DBX : pas plus de 5000/an

Aston Martin DBX : pas plus de 5000/an

989
7
PARTAGER

Aston Martin s’apprête à lancer le premier SUV de son histoire. Avec le DBX, il ne s’agira pas pour autant d’affoler le compteur de ventes.

Au mois de septembre 2018, une rumeur avait fait état d’un seuil maximal de production annuelle à ne pas dépasser pour celui qui a été confirmé devenir le DBX, soit le premier SUV commercialisé de Aston Martin. Ce seuil a été récemment confirmé par Andy Palmer, le patron de la marque anglaise. Il a été fixé à 5 000 unités. Celui-ci vise à préserver une certaine exclusivité à ce véhicule dont les lignes ont déjà été teasées à plusieurs reprises.

Assemblé dans sa nouvelle unité écossaise, le DBX verra sa production légèrement décroître une fois qu’il aura été rejoint par le futur SUV électrique de Lagonda, en 2023. La production totale sera d’environ 7 000 véhicules par an, réparti comme suit : 4 000 unités pour l’Aston Martin, 3 000 unités pour le Lagonda.

Palmer en a aussi profité pour indiquer que l’actuelle Rapide n’aura pas de descendance quand bien même la Rapide E a été lancée récemment. Le patron de Aston Martin et de Lagonda a d’ailleurs souligné que le nom Rapide est plutôt associé à la seconde marque. Faut-il imaginer une prochaine Lagonda Rapide ? Peut-être.

L’avis de Leblogauto.com

Avec le DBX, Aston Martin va changer. Le construteur anglais vise toutefois un certain degré d’exclusivité puisque l’objectif total de vente annuel se fixera à moyen terme sur 14 000 véhicules.

Photo : Aston Martin

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Aston Martin DBX : pas plus de 5000/an"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

500 DBX il faut déjà les vendre ! Combien chez la concurrence ( hors Porsche ) sont vendus par ans ?

Gautier Bottet
Editor

2693 Urus sur le premier semestre 2019…

gigi4lm
Invité

James Bon en 500 DBX ?
Certains pourrons rétorquer qu’on l’a déjà vu jadis au volant d’une Renault 11 donc on ne serait pas à une incongruité prés.

mum1989
Invité

J’aurais préféré 0, mais bon au moins 5000 ça limitera le souillage d’Aston Martin.

Invité

5000 par an, pour un constructeur comme Aston, c’est déjà pas mal. Je ne suis pas persuadé que les autres modèles s’écoulent en si grand nombre. Quelqu’un aurait-il des chiffres ?

Gautier Bottet
Editor

Un Bentayga, c’est un peu moins de 5000 sur une année pleine 2018. Le Urus a fait 2693 (voir ci-dessus) au premier semestre 2019. Donc 5000 c’est dans les clous…

Le simple fait d’annoncer une limite incite aussi certains à aller acheter, et donc à remplir le carnet de commandes… Même si dans les faits, sans mettre de limite, on passera difficilement les 5000 commandes par an sur la durée.

Fabi35
Invité

👍

wpDiscuz