Accueil Ecologie Un malus 2018 record : merci l’essence

Un malus 2018 record : merci l’essence

1318
32
PARTAGER

558,9 millions d’euros. Voilà ce qu’a rapporté le bonus/malus écologique à l’Etat en 2018. Et de dernier peut remercier le retour du marché vers l’essence, plus émettrice de CO2.

En baissant – légèrement – le seuil du malus pour 2018, l’Etat a fait passer le nombre de véhicules au catalogue soumis au malus d’un peu plus de 2 700 en 2017 à plus de 3 400 en 2018. Certes sur de petits montants souvent. Mais, les petits ruisseaux font les grandes rivières. Pour l’Etat, c’est un surplus de 170 millions d’euros par rapport aux prévisions selon un rapport de la Cour des Comptes.

Dans le projet de loi de finance 2018, le malus était attendu à un total de 388 M€ réparti sur 500 600 véhicules. Finalement, tout est différent. Ce sont 640 300 véhicules qui ont été touchés par le malus pour un total donc de 558,9 M€. Si le nombre de véhicules vendus avec malus est passé de 366 347 en 2017 à 640 030 en 2018, le malus moyen a baissé. En effet, de 960 € par voiture, il est passé à 873 €.

Mais, ne croyez pas que ce surplus soit allé dans la poche de l’Etat. Non, car les aides versées pour l’achat de véhicules moins polluants ont atteint 550,82 M€ en bonus (185,82 M€) et en prime de conversion (365 M€ pour 208 559 bénéficiaires). Tant les recettes que les dépenses devraient croître en 2019 et la Cour des Comptes craint un manque de crédit en cours d’année pour le paiement des primes de conversion. Certains particuliers (ou garagistes servant de relais) ont dû patienter de nombreux mois avant d’être remboursés de la prime de conversion. Cela pourrait s’aggraver en 2019.

Achetez des véhicules très émetteurs de CO2, merci

Pour éviter cela, les différents programmes d’affectation ont été revus pour que légalement l’Etat puisse payer les primes de conversion sans attendre les recettes au préalable. Si la Cour des Comptes salue cette plus grande souplesse, elle souligne néanmoins que « Le lien entre le malus automobile et les aides est par ailleurs partiellement rompu, remettent en cause l’objectif initial du Compte d’Affectation Spécial ». Jamais contents en résumé à la CdC.

En 2019, les primes à la conversion devraient doubler et le total des aides versées croître de 50% à plus de 946 M€. Pour que le système ne soit pas déficitaire comme à ses débuts, achetez des véhicules essence et si possible bien émetteurs de CO2. L’Etat vous remerciera.

Les émissions moyennes de CO2 des véhicules vendus en 2018 s’établissent à 111,8 g de CO2/km. C’est à peu près le niveau de 2014/2015 et cela devrait continuer d’augmenter en 2019, tant avec le WLTP (qui mécaniquement fait remonter le calcul des émissions de CO2) qu’avec le retour en grâce des moteurs à essence. On est très loin des 95 g/km visés en 2020 !

Pour lire la « note d’analyse de l’exécution budgétaire 2018 », c’est par ici.

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Un malus 2018 record : merci l’essence"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedro5
Invité

Ca alors le bad buzz sur le diesel au moment où ces moteurs consomment très peu, ce qui réduit les recettes de l’état et les marges de pétroliers, serait alors une question d’argent ? Et ben ca alors je pensais qu’on voulait se soucier de nos poumons et de l’avenir de nos gosses…

SGL
Invité

Bah, si l’on veut protéger nos poumons –> faut taper sur le diesel, le problème est que; ce sont les vieux diesels qui font vraiment la pollution.
Si l’on veut protéger la terre du réchauffement –> faut taper sur l’essence.
Une moitié de solution, la VE alimentée par les EnR et (ou) nucléaire.

Thomas
Invité

Faudrait pas oublier de taper sur les fumeurs aussi(le tabac n’est pas moins nocif que le diesel pour les poumons, le cancer, etc) 🙄

gigi4lm
Membre

@Thomas
Sauf que le tabac n’est nocif que pour les poumons du fumeur (ou de son voisinage immédiat)

Gilles L.
Invité

Avec l’augmentation régulière du paquet de clopes, je pense que l’Etat n’a pas oublié de « taper les fumeurs »
D’où des recettes fiscales qui suivent la même pente ascendante.

wizz
Membre
ou plutôt un quart de solution, puisque tu l’as dit toi meme que les énergies intermittentes sont associées aux centrales à gaz (donc CO2), afin de prendre le relais quand ça ne produit pas. Maintenant, si on se contente du nucléaire, alors la question des centrales à gaz ne se poserait pas, puisqu’il n’y a pas de problème d’intermittente… La réduction du CO2 est il vraiment ton objectif, SGL? Si oui, alors il faudrait opter pour les solutions les plus efficaces, et pas celles à demi-mesures https://www.leblogauto.com/2019/05/bilan-t1-2019-europe-electriques-hybrides.html « Depuis toujours un parc éolien fonctionne de concert généralement avec une centrale thermique,… Lire la suite >>
SGL
Invité

Tout se gère @wizz, plus tu auras de différents EnR en service, plus tu réduiras le fonctionnement des centrales à gaz d’appoints (gaz qui peut venir de la biomasse).
+ le smart-grid.
Rien n’oblige à avoir plus de 70% de nucléaire pour pouvoir respecter l’environnement, et même pour des raisons purement économiques.

SGL
Invité
Pas forcément @Thibaut Emme, ça se prépare et ça se gère. Les solutions existent déjà pour que cela marche, et je ne compte pas les progrès technologiques dans le futur qui rendra la chose encore plus aisée. Pourquoi ne pas utiliser les EnR non-intermittents que pour faire tampon. ? https://www.usinenouvelle.com/article/le-faux-probleme-de-l-intermittence-des-energies-renouvelables-pour-le-stockage.N681039 Faut savoir qu’aussi qu’une éolienne fonctionnent 80 à 90 % du temps (au ralenti la plupart du temps) et de 23 à 30 % en pleine charge (100% de sa puissance), la France dispose 3 façades maritimes avec un réseau de transport d’électricité. Une éolienne commence à tourner dès que… Lire la suite >>
SGL
Invité
L’acceptation des éoliennes est un autre problème, mais je pense que ce n’est pas plus mal qu’une centrale nucléaire !? Les éoliennes en mer règlent en partie ce problème. Les échanges européens d’électricité existent et sont prévus d’être renforcés. https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6d/ElectricityUCTE.svg Toutes les dépenses dans les EnR doivent se faire sur le temps, progressivement, sans précipitation. La part du nucléaire doit baisser d’environ de 10 % des 72 % actuels tous les 10 ans. On commencera par les 6 premiers réacteurs anciens d’avant 1980 CP0. Après, il faut conserver au moins 30 % de production nucléaire jusqu’au siècle prochain Pour le… Lire la suite >>
SGL
Invité

Je ne m’en rends pas compte.

wizz
Membre
implantation nucléaire vs éolienne Si on doit construire UNE éolienne ou UNE centrale nucléaire, alors sans hésitation, l’éolienne passera mieux. Sauf que ça ne produit pas la meme quantité d’énergie. Il faudrait « un peu » plus d’éoliennes Soit un petit réacteur standard, 1000MW, qui produira constamment Soit une éolienne de 5MW, qui produira de manière intermittente, correspondant disons à 20% à pleine puissance de son temps. Il ne faudrait non pas 200 éoliennes mais 1000 éoliennes Une éolienne de 5MW a un diamètre de 120m. Afin de ne pas perturber entre elles, il y a des distances à respecter. 2x en… Lire la suite >>
wizz
Membre
Ah, les images que les gens ont sur les choses ont la vie dure. Mais parfois, il suffit de vérifier pour en avoir le coeur net La France a 3 façades maritimes, avec des vents complémentaires, qui assureraient une production éolienne quasi constante… Ouais. Vérifions. https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique 1er mai : la puissance a varié entre 585MW et 2107MW 2 mai : 1483MW et 3961MW 3 mai : 826 et 2348MW 4 mai : 2149 et 8119MW 5 mai : 2076 et 4524MW 6 mai : 2085 et 3466MW 7 mai : 1046 et 2698MW 8 mai : 741 et 1328MW 9… Lire la suite >>
wizz
Membre
La RTE fait aussi des analyses mensuelles. Je reporte quelques une de leur analyses, concernant la consommation et la production éolienne et solaire Janvier CONSOMMATION Contrairement à janvier 2018, mois historiquement chaud avec 3,4 °C de plus que la normale, janvier 2019 a été conforme à la saison avec une température légèrement en dessous de la normale (-0,6°C). La température moyenne du mois est inférieure à celle de janvier 2018, de 3,7°C. Du fait de cette baisse de température, la consommation intérieure brute du mois s’est établie à 54,02 TWh, en hausse par rapport à janvier 2018 (+5,22 TWh, +10,7%)… Lire la suite >>
wizz
Membre
en février 2019 CONSOMMATION La température moyenne du mois de février 2019 a été supérieure à la normale de 1,1°C, en hausse de 4,6°C par rapport au mois de février 2018. La consommation intérieure brute du mois s’établit à 44,26 TWh soit en baisse de près de 6 TWh par rapport à février 2018. Corrigée de l’aléa climatique, la tendance de la consommation électrique est en légère baisse (-0,7%). EOLIEN ET SOLAIRE Le mois de février 2019 s’est avéré plutôt atypique avec une deuxième quinzaine exceptionnellement ensoleillée sur l’ensemble de la France. Ces conditions ont été favorables à la production… Lire la suite >>
wizz
Membre
en mars 2019 CONSOMMATION Ce dernier mois d’hiver est caractérisé par des températures plus douces avec une température moyenne du mois de mars 2019 supérieure à la normale de 1,2°C et en hausse de 2,26°C par rapport au mois de mars 2018. La consommation intérieure brute du mois s’établit à 43,18 TWh soit en baisse de près de 11% par rapport à mars 2018. Par rapport au mois dernier, la consommation intérieure brute a baissé de 2,4% bien que le mois de mars compte 3 jours de plus que février. Corrigée de l’aléa climatique, la tendance de la consommation électrique… Lire la suite >>
wizz
Membre

même en citant, en recopiant un article de la RTE, pour qu’on puisse lire l’info sans avoir besoin d’aller sur le lien, certain arrive encore à mettre -1

faut te soigner, bonhomme…

si au moins, tu avais fait une contre argumentation, bien solide, ça aurait été bravo.
mais comme d’hab, si tout ce que tu peux faire est de cliquer -1, les prochaines années de toute ta vie vont être très longues, parce que le monde ne sera pas comme tu le souhaites, et qu’il prendra des directions pas comme tu souhaites…

wizz
Membre

Les gens confondent souvent entre « une éolienne tourne » et « une éolienne produit de l’électricité » (ps: sous entendu produire significativement)

http://drømstørre.dk/wp-content/wind/miller/windpower%20web/fr/tour/wres/enrspeed.htm

La puissance produite par une éolienne varie au cube de la vitesse. Tourner 2 fois plus vite signifie produire 2^3 plus d’énergie, soit 8 fois plus
Avec un vent faible 10 fois moindre, les pales tourneront, mais produiront 10^3 fois moins, soit 1000 fois moins

Une éolienne de puissance 5MW, avec un vent 10x moindre, produira alors une puissance de 500kW, ce qui est très très très peu au regard de l’installation, et par rapport aux niveaux de consommation du pays.

Invité

la faute à l’essence … ou au fait que pendant des années on achetait trop de diesel (et ce même si on en n’avait pas besoin car on roulait peu avec notre auto) et que quand il y a eu le rééquilibrage qu’on connais depuis des années cela a eu les conséquences décrites ici ? Autrement dit, si le CONsommateur aurait fait les bons choix dés le début, on aurait pas eu le petit coup de pied au c** qu’on a aujourd’hui, non ?

NoPlanetB
Invité

Si on malussait certains commentaires ici ou ailleurs sur les réseaux sociaux, la planète serait déjà sauvée

Christophe
Invité
Amendement 3033 de la LOM voté : http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/amendements/1831/CION-DVP/CD3033 « Le titre II du livre III du code de la route est complété par un chapitre 8 ainsi rédigé : « Chapitre 8 « Messages promotionnels « Art. L. 328‑1. – Toute publicité en faveur de véhicules terrestres à moteur est obligatoirement accompagnée d’un message promotionnel encourageant l’usage des mobilités actives ou partagées, telles que définies à l’article L. 1271‑1 du code des transports, des transports en commun ou partagés. « Un décret fixe les conditions d’application du présent article. » » « EXPOSÉ SOMMAIRE Cet amendement vise à créer un message obligatoire visant… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

ça serait pas plutot « merci le WLTP (et les SUV) » ?

wpDiscuz