Accueil Bilan Bilan T1 2019 : Europe – électriques et hybrides

Bilan T1 2019 : Europe – électriques et hybrides

1440
34
PARTAGER

Avec le passage au WLTP et les multiples systèmes de taxations, les ventes de véhicules électrifiés (électrique, hybride, hybride rechargeable) sont en forte hausse dans toute l’Europe, et leur part dépasse désormais les 7%.

Avec l’arrivée en 2020 des pénalités imposées aux constructeurs qui n’atteignent  pas leurs objectifs de baisse des émissions de CO2, tous mènent une électrification progressive de leur gamme. Et les ventes des différents modes, 100% électrique, hybride ou hybride rechargeable sont en hausse. Au premier trimestre, ces différentes motorisations représentent ainsi un peu plus de 7% des ventes en Europ. Le diesel est descendu sous la barre du tiers des ventes, et l’essence occupe encore près de 60% du marché. Les autres carburants tels que le GPL, le gaz naturel ou l’ethanol restent marginaux à 1,4% des ventes.

Repartition des ventes par carburant en Europe - Q1 2019
Repartition des ventes par carburant en Europe – Q1 2019

Lexique :

  • APV : Alternative Propulsion Vehicle – Véhicule à propulsion alternative
  • HEV : Hybrid Electric Vehicle – Véhicule Hybride électrique (Hybride simple)
  • PHEV : Plug-in Hybrid  Electric Vehicle – Véhicule hybride rechargeable
  • BEV : Battery Electric Vehicle – Véhicule électrique à batterie (100% électrique)
  • FCEV : Fuel Cell Electric Vehicle – Véhicule aec pile à combustible (chiffres comptabilisés dans les BEV)
  • ECV : Electric Charging Vehicle – Véhicule électrique chargeable = BEV + PHEV
  • APV Other than Electric = GPL, CNG, E85…

La progression des véhicules 100% électriques concerne tous les pays, avec selon les cas une croissance faible sur l’est du continent, comme en Roumanie, Tchéquie ou même Hongrie. D’autres pays doublent les ventes ou plus. Le record étant pour l’Irlande qui multiplie par 5 ses volumes trimestriels. Ces électriques représentent 1,5% des ventes du continent.

Les hybrides rechargeables connaissent un bilan plus contrasté. Les ventes baissent ainsi de 4,5% en prenant en compte Islande, Norvège et Suisse, et sont tout juste stables dans la seule Union Européenne. Avec des pays qui connaissent une forte baisse comme l’Allemagne, ou au contraire l’Irlande ou les Pays-Bas où la croissance reste forte.

Pour les véhicules hybrides simples, c’est une croissance forte presque partout (sauf Pays-Bas et Islande) : +33% sur le continent complet et 4,6% des ventes.

L’ACEA ne communique pas de détail par marques, ou par modèle. EV Sales nous présente néanmoins un classement des ventes par modèle sur l’Union Européenne, hors hybrides simples. Et la Tesla Model 3 arrive largement première, avec presque 20000 immatriculations sur le trimestre. Soit 23,4% des ventes d’électriques à elle seule, et avec la Model S en prime, Tesla dépasse les 25% de part de marché. Le cumul des ventes de Renault, Nissan et Mitsubishi (Outlander PHEV) reste devant la marque américaine, qui peut néanmoins se targuer d’être la première marque sur ce marché.

Les classements

Top10 trimestriel véhicules électriques et hybrides rechargeables

  1. Tesla Model 3 (19 592)
  2. Renault Zoe (11 139)
  3. Nissan Leaf (10 226)
  4. Mitsubishi Outlander PHEV (9 747)
  5. BMW i3 (8 240)
  6. VW e-Golf (6 244)
  7. Hyundai Kona EV (6 014)
  8. Volvo XC60 T8 (4 469)
  9. Mini Countryman Cooper SE (3 932)
  10. BMW 530e (3 691)

Les tableaux

Électriques avec batterie (BEV)

Q1 Q1 %
2019 2018 Changement
ALLEMAGNE 15 944 9 127 74,7
AUTRICHE 2 547 1 599 59,3
BELGIQUE 2 196 914 140,3
BULGARIE 94 48 95,8
DANEMARK 1 007 194 419,1
ESPAGNE 2 754 1 153 138,9
ESTONIE 17 12 41,7
FINLANDE 473 175 170,3
FRANCE 10 569 7 322 44,3
GRANDE-BRETAGNE 5 997 3 895 54,0
GRECE 38 18 111,1
HONGRIE 381 311 22,5
IRLANDE 1 435 282 408,9
ITALIE 1 183 941 25,7
LETTONIE 24 11 118,2
LITUANIE 44 41 7,3
PAYS-BAS 9 925 4 867 103,9
POLOGNE 413 149 177,2
PORTUGAL 2 124 726 192,6
REPUBLIQUE TCHEQUE 143 133 7,5
ROUMANIE 213 195 9,2
SLOVAQUIE 54 50 8,0
SLOVENIE 123 103 19,4
SUEDE 4 091 1 250 227,3
UNION EUROPEENNE 61 789 33 516 84,4
EU15 60 283 32 463 85,7
EU (New Members) 1 506 1 053 43,0
ISLANDE 208 101 105,9
NORVEGE 18 655 9 694 92,4
SUISSE 3 024 1 326 128,1
EFTA 21 887 11 121 96,8
EU + EFTA 83 676 44 637 87,5
EU15 + EFTA 82 170 43 584 88,5

Hybrides (HEV)

Q1 Q1 %
2019 2018 Changement
ALLEMAGNE 40 673 19 834 105,1
AUTRICHE 2 316 1 684 37,5
BELGIQUE 5 293 4 493 17,8
BULGARIE 372 336 10,7
DANEMARK 3 275 2 081 57,4
ESPAGNE 22 412 16 640 34,7
ESTONIE 521 330 57,9
FINLANDE 3 791 2 992 26,7
FRANCE 22 982 21 805 5,4
GRANDE-BRETAGNE 26 258 21 444 22,4
GRECE 1 172 905 29,5
HONGRIE 1 706 1 122 52,0
IRLANDE 4 932 3 892 26,7
ITALIE 27 294 20 298 34,5
LETTONIE 279 240 16,3
LITUANIE 483 448 7,8
PAYS-BAS 5 088 5 497 -7,4
POLOGNE 6 046 5 740 5,3
PORTUGAL 1 932 1 664 16,1
REPUBLIQUE TCHEQUE 1 362 742 83,6
ROUMANIE 1 446 765 89,0
SLOVAQUIE 587 549 6,9
SLOVENIE 431 405 6,4
SUEDE 4 157 4 698 -11,5
UNION EUROPEENNE 184 808 138 604 33,3
EU15 171 575 127 927 34,1
EU (New Members) 13 233 10 677 23,9
ISLANDE 164 234 -29,9
NORVEGE 3 661 3 619 1,2
SUISSE 3 454 2 072 66,7
EFTA 7 279 5 925 22,9
EU + EFTA 192 087 144 529 32,9
EU15 + EFTA 178 854 133 852 33,6

Hybrides rechargeables

Q1 Q1 %
2019 2018 Changement
ALLEMAGNE 7 382 8 447 -12,6
AUTRICHE 430 653 -34,2
BELGIQUE 2 122 3 067 -30,8
BULGARIE 18 7 157,1
DANEMARK 1 221 850 43,6
ESPAGNE 1 726 1 049 64,5
ESTONIE 4 9 -55,6
FINLANDE 1 336 1 309 2,1
FRANCE 3 934 3 586 9,7
GRANDE-BRETAGNE 8 582 10 267 -16,4
GRECE 44 49 -10,2
HONGRIE 232 170 36,5
IRLANDE 616 291 111,7
ITALIE 974 926 5,2
LETTONIE 1 7 -85,7
LITUANIE
PAYS-BAS 1 779 699 154,5
POLOGNE 207 196 5,6
PORTUGAL 926 794 16,6
REPUBLIQUE TCHEQUE 54 74 -27,0
ROUMANIE
SLOVAQUIE 52 0
SLOVENIE 30 67 -55,2
SUEDE 5 715 4 821 18,5
UNION EUROPEENNE 37 385 37 338 0,1
EU15 36 787 36 808 -0,1
EU (New Members) 598 530 12,8
ISLANDE 292 485 -39,8
NORVEGE 4 750 6 488 -26,8
SUISSE 782 924 -15,4
EFTA 5 824 7 897 -26,3
EU + EFTA 43 209 45 235 -4,5
EU15 + EFTA 42 611 44 705 -4,7

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Bilan T1 2019 : Europe – électriques et hybrides"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

merci pour ce bilan instructif. La zoé numéro 2 en Europe et la France numéro 2 en UE des voitures électriques, on peut dire bravo. Avec l’arrivée de PSA dans ce domaine ça devrait encore grimper pour nos constructeurs nationaux. La baisse des hybrides rechargeables s’explique aisément: il y a un moteur de trop. Pour le même prix, une électrique a plus d’agrément (ex: le niro vs e-niro)

SGL
Invité

Un moteur de trop ? 😯
Tant que la batterie est trop lourde, trop chère, pas assez de points de recharges, etc. Comment la VE pourrait remplacer au pied levé le diesel sur les longs trajets (même si effectivement, c’est moins de 10 % des trajets)
En 2025 certainement, mais avant ?

pat d pau
Invité

Exact.
Quand la vente de VE augmente la vente de PHEV diminue.

SGL
Invité
@ pat d pau Alors oui, c’est vrai, c’est ce que l’on constate actuellement. Mais le jour ou on va commencer par « embêter » sérieusement les possesseurs des diesels (ceux qui roulent beaucoup sur une longue distance) Alors les faire passer au 100 % électrique, ça va être difficile, me semble-t-il ? Sur les segments A et B, électrique est déjà crédible. Sur le C, c’est un peu plus délicat actuellement, ça devra aller mieux avec iD3. Sur le D, a part la Model 3, c’est également un peu plus difficile. Sur le E et gros SUV, cela vous… Lire la suite >>
Invité

en effet, cette Zoe, ce si bel échec commercial ptdr

SGL
Invité
Oui et non @shooby Oui, parce qu’elle a marqué l’histoire de la VE en France et en Europe et que ses ventes annuelles ont régulièrement progressé au fil des années… Elle se vend maintenant correctement alors qu’elle est en fin de carrière. Oui, aussi, car elle reste une référence en performances pour une VE pour le prix, surtout pour l’autonomie avec la Zoe40. Non, parce qu’elle est très très loin des objectifs initiaux, et que Renault a beaucoup de mal à la vendre en dehors de l’hexagone, ses scores en Norvège sont particulièrement bas pour une VE performante ! Ses… Lire la suite >>
SGL
Invité

Je pense quand attendant une forte évolution des batteries, les PHEV feront un carton ces prochaines années en attendant que la VE surclasse totalement la VT.

SGL
Invité

Sauf, bien sûr, sur le segment A.

amiral_sub
Invité

les ventes de phev baissent parce que c’est hors de prix et les électriques les ont rattrapé. Exemple: un niro hybride rechargeable est moins agréable, moins puissant et au même prix qu’un e-niro

SGL
Invité

Beaucoup de bons PHEV sont sur les starting-blocks ou dans les tuyaux avec, certainement, d’importantes améliorations de performances.
On attend, notamment la réponse des constructeurs français, Renault/PSA.

SGL
Invité

Je sais que maintenant le mot « diesel » est un gros mot, mais Mercedes propose un hybride rechargeable Diesel intéressant.
Le meilleur des deux mondes : propulsion électrique sur les petits trajets et faible consommation sur les longs parcours.
Une sorte Hybri4 revue et corrigée.
https://www.challenges.fr/automobile/essais/mercedes-benz-croit-encore-en-l-hybride-rechargeable-diesel_622643

amiral_sub
Invité

et ça se vend?
https://www.automobile-propre.com/voitures/mercedes-classe-c-350-plug-in-hybrid/
57k€
introuvable sur le site mercedes, plus commercialisée?

amiral_sub
Invité

je confirme, indisponible sur le site mercedes. Par contre la classe E hybride y est, à partir de 60k€.

Jc juncker
Invité

La C350 hybrid n est plus vendue depuis avril 2018.

amiral_sub
Invité

y a que SGL pour y croire encore !

Bizaro
Invité

Il me semble que le prix du ds7 Etense sera de 65000€ environ.
Pas énormément moins pour les 3008 et GranlandX Hybrid 4

PEMS
Invité

Attention aux chiffres de Tesla modèle 3, à mon avis ils viennent de livrer d’un coup plusieurs mois de commandes.

SGL
Invité

OK, mais rien que pour l’année entière, c’est déjà un bon score !

JC Juncker
Invité

Pas de Luxembourg ?

SGL
Invité

Les Pays-Bas, 17 millions habitants contre 68 millions pour la France et autant de VE ! 😯
Et pourtant la Production d’électricité :
Thermique : 81,2 %
Biomasse/déchets : 6,4 %
Éoliennes : 5,6 %
Nucléaire : 4 %
Autres : 0,9 %
Hydro : 0,1 %
Comme quoi on pourrait faire beaucoup, mais vraiment beaucoup mieux que l’on fait aujourd’hui ! 😉

Thibaut Emme
Admin
@SGL : quelle est la distance maximale que l’on parcours aux Pays-Bas ? A la louche, de l’Ecluse au sud-ouest à Le Helder tout en haut, par la route, on a 300 km. La France métropolitaine a l’inconvénient d’être très grande en surface avec un réseau routier excellent (même s’il se dégrade dernièrement). Résultat on a tendance à prendre la voiture pour traverser le pays. Et en France, on a eu (et on continue) d’avoir de grandes migrations internes qui font que beaucoup ont de la famille proche (parents, enfants, etc.) à 500 km. Y aller par le train est… Lire la suite >>
SGL
Invité

Je ne sais pas si la taille du pays joue vraiment sur les distances quotidiennes.
La tante qui habite à 300 km, on ne la voit pas souvent !
Les petits trajets quotidiens qui n’excèdent pas 31 km en moyenne (source Avère)
Les Néerlandais n’ont pas des tantes d’origines belges, danoises, Allemandes, Suédoises. 😉

amiral_sub
Invité

@Thibaut Emme : la distance n’explique pas tout, les Norvégiens le font massivement dans leur pays de 2500km de long (et désertique et gelé)

Thibaut Emme
Admin
J’attendais cette réponse 😉 Merci 😛 La Norvège est un cas atypique avec une TVA non appliquée sur les VE qui met ces derniers pratiquement au prix des VT. En plus, l’Etat norvégien a fait du « zéro carbone » un objectif et tout le monde s’y atèle (même si pour cela on exporte des produits fossiles et que cela induit une industrie qui en se serait peut-être pas autant développée, effet rebond). En plus, les trains express ou les Ferries (polluants pour certains) sont développés là-bas (on va du centre-ville à l’aéroport par un train express sans arrêt entre les deux…pas… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

La France a un atout énorme tant économique qu’économique avec sa production d’électricité nucléaire et hydraulique. Mais nos hommes politiques et les Français n’en ont pas conscience et critiquent, s’en servent pour subventionner de l’électricité d’origine « renouvelable » sans réel intérêt écologique (taxes sur nos factures d’électricité pour financer le rachat à 6x le prix d’électricité photovoltaïque issue de panneaux chinois).

SGL
Invité

L’ennemi de l’économie de la France, pire que le panneau chinois, est le pétrole @amiral_sub.
Mettre des PV sur son toit va devenir vraiment intéressant.
Alors en dehors du nucléaire qui est le socle.
PV chinois ou pétrole saoudien ?

amiral_sub
Invité

SGL : les 2 sont notre ennemi : les panneaux PV importés de Chine et subventionnés par les cons-ommateurs d’électricité (via la CSPE) comme le pétrole importé de Russie ou du moyen Orient. Les 2 sont un transfert de richesse de la France vers ces beaux pays

SGL
Invité

Oui OK, je suis d’accord.
Mais sur le global, le premier fait un peu diminuer le deuxième.
J’imagine que PV européen (s’il y en a encore) est hors de prix ?

pat d pau
Invité

Ethanol francais ou petrol saoudien.. beaucoup on fait le choix des saoudien.

SGL
Invité

Oui, mais ils nous achètent beaucoup de canons CAESAR ! 😉

wizz
Membre
« Alors en dehors du nucléaire qui est le socle. PV chinois ou pétrole saoudien ? » SGL Tu emploies des termes, mais tu n’as aucune idée de leur signification, de leur fonctionnement, de leur implication, de leur conséquence. Tu utilises ces mots parce que c’est la mode, parce que ça sonne « je m’y connais… » Les réacteurs nucléaires ne sont pas très flexibles, ne peuvent pas varier rapidement leur production pour s’adapter à la demande à l’instant t, ne peuvent pas s’arrêter aujourd’hui pour redémarrer lundi matin après le week end. Dans beaucoup de pays, la plupart, les réacteurs fonctionnent toujours à… Lire la suite >>
SGL
Invité
@wizz, sache que je suis globalement d’accord avec toi et je le sais déjà un peu parce que je suis un peu dans la partie. (bâtiment CVC) Depuis toujours un parc éolien fonctionne de concert généralement avec une centrale thermique, généralement à gaz où il n’y a besoin qu’appuyer sur un seul bouton pour que cela fonctionne à pleine puissance. Le nucléaire, c’est autre chose, l’inertie des montées de puissance est trop longue. Mais plusieurs nuances : le PV fonctionne aussi en hiver, moins, mais ça fonctionne, les étés la consommation est régulièrement en augmentation chaque année du fait des… Lire la suite >>
wizz
Membre
Quelques contradictions de ta part, (lorsqu’on a l’habitude de fréquenter LBA, on finit par cerner plus ou moins les gens) -tu as préconisé la chasse aux pétrole et charbon (et donc gaz aussi) pour leur émission de CO2. C’est très louable de ta part. Mais tu préconises aussi les ENR, avec les éoliennes et solaires photovoltaiques, tout en sachant qu’il faut un parc de centrales à gaz suffisant en quantité pour prendre le relai immédiatement lorsque la production des ENR chute. Plus le parc des éoliennes et PV sera important et plus leur production sera importante….MAIS lorsqu’ils chuteront par manque… Lire la suite >>
SGL
Invité
En France, on a trois façades maritimes qui permet une quasi-constance de la production d’électricité d’origine éolienne. @wizz, il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier, 70 % de nucléaire est trop important. Nous sommes particulièrement en retard sur les EnR par rapport à nos voisins, que cela soit les PV et les fermes éoliennes, ce n’est pas bon sur le très long terme. Le mix des EnR + barrage STEP + production hydrogène + Smart grid, permettrons une indépendance quasi-totale aux énergies fossiles. Le gaz est une « bonne » énergie en attendant de trouver… Lire la suite >>
wpDiscuz