Accueil Salon de Shanghai Shanghai 2019 : SAIC, Maxus & Roewe

Shanghai 2019 : SAIC, Maxus & Roewe

617
1
PARTAGER
Maxus D60 (Shanghai 2019)

Jouant à domicile au salon de Shanghai, SAIC qui est le premier producteur automobile du pays en comptant ses coentreprises, était presque invisible. Point de florilège de nouveautés, aucune en particulier pour MG, et pas de grosse annonce électrique. Mais le développement des marques Roewe et surtout Maxus continue.

Maxus

Issue du rachat de LDV, Maxus est longtemps restée la marque spécialisée dans les utilitaires, mais multiplie à présent les incursions dans le domaine de la voiture particulières. Le grand monospace G10 en 2014, le grand SUV D90 en 2017, et surtout le monospace compact G50 en début d’année et à présent le SUV familial D60. Un modèle 7 places annoncé par le concept Tarantula et qui ose un aspect plus moderne que les très classiques Roewe : phares séparés en deux parties à l’avant, motif de calandre moins traditionnel, effet enveloppant du décor chromé latéral par les barres de toit et le jonc chromé inférieure, relié au niveau de la custode… A l’intérieur, le grand écran est implanté à la façon d’une tablette posée sur la console centrale.

Les détails restent encore peu nombreux, puisque le Maxus D60 sera commercialisé au 3ème trimestre. Il sera décliné avec des moteurs 1.3 Turbo et 1.5 Turbo, mais aussi en version hybride rechargeable.

Maxus renforce aussi sa position sur le segment du grand monospace avec l’ajout du G20. Une version modernisée et plus huppée du G10. Avec donc une bonne dose de chrome, une nouvelle planche de bord complétée par une console centrale fixe entre les deux sièges avant. Le modèle exposé ajoute des sièges de second rang grand confort.

Aussi des utilitaires

Maxus conserve son ancrage dans le monde des utilitaires, et s’apprête à lancer le V90. Un grand van qui a de faux airs de Ford Transit et qui devrait à terme avantageusement remplacer le vieillissant V80, né LDV Maxus en Grande-Bretagne en 2004.

Roewe

Avec MG n’ayant aucune nouveauté à présenter, charge à Roewe de compléter les nouveautés de Maxus. Après avoir créé l’événement il y a quelques mois avec son SUV électrique Marvel X, Roewe est très discret sur le sujet, et se contente de présenter un concept de grand crossover, électrique et autonome, le Vision i. Un concept qui doit néanmoins préfigurer l’avenir électrique avec une plateforme dédiée à ce type de propulsion.

Côté véhicule de production, la marque confirme le classicisme de son style, avec le nouveau Roewe Max. Un modèle qui avec son nom étrange s’intercalera entre le RX5 de 4m55 et le RX8 de 4m92. Autour de 4m70 donc, pour ce Max qui malgré son nom n’est pas un RX5 allongé à 7 places, ni un RX8 raccourci

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Shanghai 2019 : SAIC, Maxus & Roewe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Look de Fors, nom de Volvo, le Maxus fait revivre le groupe Ford-Si Nissan n’est pas bon pour une fusion, laissons les infuser Volvo à lui tout seul 😉

wpDiscuz