Accueil Hispano Suiza Maguari HS1 GTC, l’autre Hispano-Suiza

Maguari HS1 GTC, l’autre Hispano-Suiza

973
9
PARTAGER
Hispano Suiza Maguari HS1 GTC (2019)

La marque Hispano Suiza, disparue du secteur automobile depuis de longues années, et décennies, semble de retour. Et même plusieurs fois. En parallèle du projet espagnol qui sera dévoilé au salon de Genève, c’est un projet suisse qui est à présent annoncé, soutenu par un duo de célèbres designers.

Imbroglio autour du nom

Depuis quelques semaines, la famille de Damian Mateu a annoncé son désir de relancer la marque Hispano Suiza, dont il était co-fondateur. Le projet sera présenté au salon de Genève, avec une supercar électrique baptisée Carmen.

Mais pendant ce temps, c’est du côté suisse qu’un autre projet se profile à l’horizon, en se revendiquant de l’héritage de Marc Birkigt. Héritage philosophique mais sans liens familiaux dans ce cas présent. Ce second projet n’est pas nouveau, puisque la société Hispano Suiza Automobilmanufaktur AG a été fondée en 2010, par deux célèbres designers. On retrouve en effet aux commandes Erwin Himmel, ainsi que le français Olivier Boulay.

Erwin Himmel est le fondateur de la nouvelle compagnie. Il a longtemps officié au sein du groupe Volkswagen, et on lui doit entre autres le concept Audi Quattro Spyder, 80 B3, 100 C4, A8 I, Golf IV, Touareg I. En 2000, il créée à Barcelone son propre studio, Fuore Design. Il y créera ainsi avec son équipe les Mitsubishi Pajero Evolution, Subaru B11S Concept, R1, R2, B9 Tribeca ou le concept Jaguar XF10. En 2007, le studio ferme.

Olivier Boulay a principalement travaillé chez Daimler, de 1986 à 2016, et intervient chez Hispano au titre de consultant. On lui doit ainsi les Mercedes Classe-S W140, Classe-C W202, Subaru Legacy II (in interlude de 1989 à 1992 chez Fuji Heavy), Maybach 57 / 62, Mitsubishi Grandis, Mitsubishi CZ2 et CZ3 Concepts ainsi que la Colt qui en dérive, Mitsubishi i, le concept Mercedes F400 Carver…

Erwin Himmel revendique avoir obtenu les droits sur le nom d’Hispano Suiza pour le secteur automobile en 2010, auprès de Safran.

Une voiture de motoriste

La nouvelle Hispano Suiza adopte le nom de Maguari HS1 GTC. La maguari est une espèce de cigogne argentine… La cigogne justement se retrouve sur les flancs, mais aussi à l’avant dépassant sous le bouclier. Le logo mêlant les ailes, le drapeau espagnol et le drapeau suisse est présent, mais modernisé. Quant au style, il avait été préfiguré en 2010 par un concept-car, déjà exposé au salon de Genève… La supercar s’étire à l’horizontale selon des lignes tendues, sur ses 5m10 de long et 2m10 de large. Un engin imposant donc, qui pèse 1780 kg.

Revendiquant l’héritage de motoriste d’Hispano Suiza, le nouveau constructeur ne passe pas à l’électrique (contrairement à l’autre Hispano Suiza versant espagnol…). Le moteur est un V10 5.2, sans doute proche du moteur Lamborghini / Audi. La voiture elle même pourrait d’ailleurs être basée sur l’Audi R8. Ce bloc est associé à une boîte automatisée 7 rapports, et entraîne les roues arrière. Mais ce moteur a été profondément modifié, puisqu’il reçoit en particulier deux turbos et deux compresseurs électriques. De quoi le pousser à 798 kW / 1085 ch et 1050 Nm. De quoi propulser la Maguari de 0 à 100 km/h en 2,8 s et jusqu’à 380 km/h. Un peu plus ambitieux donc que le projet initial à 750 ch.

Le prix est lui aussi plus ambitieux. Les annonces de 2010 évoquaient 700 000 euros. Nous en sommes maintenant à 2,2 millions d’euros. Malgré ce prix très élevé, 300 exemplaires sont prévus. Le modèle fera ses débuts publics au printemps, et les premières livraisons sont annoncées en fin d’année…

L’avis de Leblogauto.com

Voilà de quoi sérieusement perturber l’apparition de l’Hispano Suiza Carmen au salon de Genève, et une histoire qui risque de se terminer devant les tribunaux. A moins que le projet espagnol ne sombre rapidement comme l’ont déjà fait il y a quelques années ceux lancés par Mazel Engineering. Reste à voir aussi si le projet de Erwin Himmel et Olivier Boulay sera plus robuste. N’oublions pas que le concept présenté en 2010 devait entrer en production… en 2010 avec un cabriolet en 2011…

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Maguari HS1 GTC, l’autre Hispano-Suiza"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Cette voiture est tout en muscles. On dirait un taureau de rodéo . Belle œuvre

Nico
Invité

Une m**** de plus en moins… Qui ne sortira jamais en prod. Allez salut!

Jdg
Invité

Oula que c’est laid. L’ensemble n’a l’air ni fluide ni raffiné.
Une voiture de m’as tu vu de plus

Thomas
Invité

Que c’est lourd l’avant, aucune finesse dans le design 😮

Stabak
Invité

C’est marrant… Comme dans les années 30 on se retrouve avec deux Hispano Suiza. Une espagnole (héritière de la famille Mateu), et une autre héritière de la division française (nationalisée par l’état français à l’époque).

wpDiscuz