Accueil Droit routier Certificat d’immatriculation : comment ne pas s’y perdre ?

Certificat d’immatriculation : comment ne pas s’y perdre ?

575
0
PARTAGER

Depuis la dématérialisation des démarches liées aux cartes grises en 2017, certains Français sont perdus dans les procédures. Pour s’y retrouver, il y a plusieurs pistes.

La jungle administrative

Bien entendu, lorsque l’on achète un véhicule neuf, le vendeur vous propose de faire la demande de « carte grise » pour vous. Attention de bien vérifier que la prestation ne soit pas facturée à outrance. Certains n’hésitent pas à noyer cela dans un improbable « frais de mise à la route ». Même son de cloche quand on achète un véhicule d’occasion par un professionnel.

Dans ces deux premiers cas, mais aussi lors de l’achat d’une occasion à un particulier, un changement de domicile, une demande de duplicata ou autres, vous pouvez décider de le faire vous-même. Il ne vous reste alors plus qu’à créer un compte sur le site de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés), fournir tous les justificatifs puis régler le montant du certificat pour espérer avoir votre précieux sésame. En cas de dossier incomplet ou mal rempli, c’est le début des ennuis avec des échanges avec l’administration qui peuvent durer.

Trouver le bon service

Toutefois, si les démarches sur Internet vous font peur ou, plus simplement que vous n’avez pas de temps à consacrer à tout cela, il existe des services qui se chargent de tout cela pour vous. Mais, attention, tous ne se valent pas. De plus, il faut bien faire attention à prendre des services habilités par le Ministère de l’Intérieur. De quoi obtenir une carte grise sans prise de tête et rapidement.

Premier avantage, les gens de ces services sont habitués à la jungle des démarches administratives. S’éviter une crise de nerfs, cela n’a pas de prix. Surtout qu’il faut une rigueur impeccable pour ne pas voir son dossier retoqué et remis aux calendes grecques par la tatillonne administration. Là, les services pré-remplissent les fameux documents CERFA pour vous et vous n’avez plus qu’à les signer.

S’il manque un papier, les équipes vous notifient immédiatement par email. Une fois qu’il est complet, ils se chargent de l’enregistrement de votre demande auprès de l’ANTS. Vous n’avez alors plus qu’à attendre tranquillement chez vous la réception de votre certificat.

Habilitation d’Etat, agence physique, transparence des tarifs

Dans le choix de votre service en ligne, vérifiez bien qu’il est habilité par l’Etat. le site doit afficher clairement son numéro d’habilitation du Ministère de l’Intérieur. Mais, également l’agrément du Trésor Public. Il est aussi important qu’il existe une agence physique. C’est une garantie de pouvoir avoir quelqu’un de « réel », en direct ou par téléphone. Les meilleurs sites pour obtenir votre carte grise vous donneront même un devis précis sur le coût total de vos démarches avant de vous lancer dans celles-ci.

Surtout, n’oubliez pas que ces services se paient quelques dizaines d’euros. Certains margoulins n’hésiteront pas à vous demander jusqu’à des 150 euros. Dans ce cas, n’hésitez pas à passer votre chemin et aller voir ailleurs.

Article avec lien sponsorisé