Accueil Actualités Entreprise Berkshire Hathaway : lithium or not lithium pour Tesla ?

Berkshire Hathaway : lithium or not lithium pour Tesla ?

1247
27
PARTAGER

Bataille d’informations entourant Berkshire Hathaway, société détenue par le milliardaire Warren Buffett, autour de l’éventuelle signature d’un accord autorisant l’extraction du lithium de ses puits géothermiques en Californie.
Si dans un premier temps, le Financial Times avait laissé entendre que le projet  aurait pu permettre d’offrir aux constructeurs américains et aux producteurs de batteries un approvisionnement sécurisé en métal, la société a souhaité remettre les pendules à l’heure.

Pourparlers de Berkshire Hathaway avec Tesla ?

Selon le Financial Times, l’entreprise aurait mené des pourparlers pour fournir à Tesla du lithium, composant de batteries pour l’alimentation des voitures électriques.

Les puits géothermiques de Berkshire Hathaway pourraient produire jusqu’à 90 000 tonnes de lithium par an, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars aux prix actuels.

Le media anglo-saxon s’appuyait sur les propos Eric Besseling, vice-président de BHE Renewables, précisant que la société voyait « beaucoup d’intérêt pour l’approvisionnement en Amérique du Nord alors que les constructeurs automobiles commencent à s’intéresser davantage aux véhicules électriques » pour argumenter son discours.

Démenti de Berkshire Hathaway

Néanmoins, une unité de Berkshire Hathaway a démenti en suivant dimanche avoir annoncé la conclusion d’un accord autorisant l’extraction de lithium de ses puits géothermiques en Californie, ce qui le cas échéant aurait constitué une formidable aubaine pour constructeurs américains et producteurs de batteries désireux de garantir leur approvisionnement en ce métal stratégique.

« Il n’y a pas d’accord en place avec qui que ce soit pour autoriser l’extraction de lithium ou de tout autre minerai des puits géothermiques en Californie », a déclaré Jessi Strawn, porte-parole de Berkshire Hathaway Energy Co, détenue majoritairement par le conglomérat de Warren Buffett, répondant par courrier électronique à une demande de Reuters.

Contrat d’approvisionnement entre Tesla et Ganfeng

En septembre 2018, Tesla  a signé un contrat d’approvisionnement avec la société chinoise Ganfeng. « L’accord nous aidera à établir une relation à long terme saine avec Tesla », avait alors déclaré le fournisseur de lithium, le contrat prévoyant l’approvisionnement du constructeur jusqu’à la fin 2020. Le contrat est toutefois renouvelable pour une période de trois années supplémentaires.

Le lithium : une matière première stratégique et indispensable

Reste que Tesla a un besoin impérieux de lithium pour les batteries de ses véhicules électriques qu’il fabrique lui-même.

Si Ganfeng lui garantit 20% de sa production totale, le site spécialisé Benchmark Mineral prévoit que le constructeur pourrait avoir besoin de 28.000 tonnes d’hydroxyde de lithium par an à partir de la fin 2019.

L’essor pour ne pas dire la flambée des besoins de Tesla est liée à la construction aux États-Unis, d’une gigantesque usine de production de batterie lithium-ion, en partenariat avec Panasonic. Entré en production en 2017, le site industriel produit des batteries lithium-ion pour ses véhicules électriques et ses systèmes de stockage domestiques d’électricité.

Sources : Financial Times, Reuters, BFM.tv

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Berkshire Hathaway : lithium or not lithium pour Tesla ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yann
Invité

On nous promet des nouvelles technologies de batteries à plus ou moins brève échéance, en attendant, tout le monde se soucis d avoir du lithium pour longtemps. Comme quoi, les progrès, c’est pas pour tout de suite.

rochain
Invité

Certes, mais il se trouve qu’il y a du lithium pour tout le monde. Chaque information sur le sujet monte en chandelle son éventuelle pénurie et également d’autres désagréments, c’est de la désinformation.
Il y a de quoi faire plusieurs milliards de véhicules électriques avec les ressources connues. De plus les batteries en utilisent de moins en moins.
Le risque n’est pas le lithium, c’est la réputation qu’on lui fait.
Serge Rochain, Narbonne
http://astronomie.narbonne.free.fr/
http://a-p-s.cabanova.com/
http://iste.cabanova.com/
http://climso.fr

Lolo
Invité

@Rochain, intéressant.
Concernant la « sécurisation des approvisionnement » , il y a en plus d’être sûr de pouvoir avoir la matière première, le fait de moins dépendre de puissances étrangères ; c’est l’aspect politique et pas uniquement de pénurie qui doit intéresser Tesla dans ce cas.

Invité
Oui, bon, aucun de ces liens n’appuient ce que vous affirmer. En outre, il serait tout de meme etonnant de voir tant d’ouvrages parler de la penurie proche des terres rares, s’appuyant sur des etudes differentes arrivant toutes a la meme conclusion. Si vous avez des sources (des vraies), je serai volontier preneur. En revanche, il faut bien comprendre le message derriere ca: les sites de production actuels (exploites ou non) de terres rares arriveront tres vite a la penurie totale. Neanmoins, toutes les etudes et ouvrages s’accordent pour dire que nous n’avons pas trouve toutes les sources. De nombreux… Lire la suite >>
BRUNO
Invité

On parle de lithium et vous parlez de terre rare????

Invité

@Bruno: a priori, les deux. Car si rochain n’evoque que le lithium, ce dont il parle (production de vehicule electrique + penurie) sont les terres rares.
Car la production d’un vehicule electrique ne necessite presque pas de lithium. Sa batterie, uniquement. Et, comme l’evoque l’article, qu’en partie. Le vehicule electrique (en particulier son moteur; et plus precisement les aimants) necessite une grosse quantite de terres rares, dont la penurie est plus proche qu’on ne le pense.

rochain
Invité
Là encore vous dites n’importe quoi. les aimants permanents utilisent du cobalt qui permet en raison de son point curie très élevé de réduire la taille des aimants à champs constant. Et là encore il ne s’agir pas de terre rare mais d’un corps simple qui fait partie des 50 plus abondants. De plus le cobalt est utilisé depuis longtemps en métallurgie pour durcir l’acier, ce qui a fait la réputation des aciers suédois, et sans que personne ne crie au pillage de la planète…. c’est curieux comme les ennemies du VE, probablement emmenés par Carlos Tavares, découvrent que l’on… Lire la suite >>
rochain
Invité
On ne peut pas passer son temps à relever toutes les inepties qui circulent sur Internet pour faire la « leçon » à ceux qui rapportent n’importe quoi alors qu’il leur est possible de se documenter par eux-mêmes. Ce n’est pas les sites d’informations sérieux et scientifiques qui manquent sur Internet. Je ne relèverai que votre colossale erreur parlant de terres rares. Il n’y a aucune terre rare qui entre dans la fabrication d’une batterie Li-Ion quelle que soit sa spécificité (variante manganèse ou aluminium par exemple…) Les terres rares sont des corps simples de la table de Mendeleïev regroupés dans les… Lire la suite >>
rochain
Invité
Will
Invité

C’est HS mais je viens de voir un article disant qu’une boîte française a trouvé un moyen de produire de l’hydrogène à partir de biomasse et à un prix similaire au diesel, auriez-vous un article en préparation là dessus ?

Invité

ça serait en effet intéressant d’avoir un article sur le sujet. Il suffit donc maintenant de régler le problème principal de la diffusion de l’hydrogène : la logistique de transport jusqu’à la pompe

Christmeng
Invité

Je suis d’accord sur l’idée de l’hydrogène qui me semble la solution et je pense que c’est l’avenir en matière de mobilité automobile. L’électrique est trop peu fiable et ne permet pas la pose d’attelage sur les véhicules ce qui ne devrait pas poser de problème avec l’H2

Rochain
Invité

Totalement faux. Depuis plus de 6 ans déjà la PHEV Outlander est homologuée avec attelage ce qui a fait son succès partout sauf en France ou la communication sur l’électrique est faite par ceux qui n’y croient pas : les 2 Carlos
Serge Rochain

wizz
Membre
@Christmeng En quoi un véhicule électrique ne pourrait il pas remorquer? (voir Tesla et son tracteur!) @Rochain Le Outlander PHEV est un véhicule hybride et pas électrique. Cela change tout, comme on verra ci-dessous . Un SUV familial, électrique avec une autonomie suffisante, avec quelques passagers et bagages, on arrive facilement à 2 tonnes. Pas aéro et une grande surface frontale, alors disons qu’il faudrait environ 30ch pour rouler à 100km/h sur le plat. Avec un attelage, disons que l’ensemble ferait 3 tonnes. La chose tractée à l’arrière est partiellement à l’abri du vent frontal mais peut encore avoir une… Lire la suite >>
Christmeng
Invité
Merci pour votre brillante démonstration qui ne m’a pas convaincu, mais reconnaissez si vous le pouvez que les véhicules thermiques ont encore de beaux jours devant eux pour les gens qui n’ont pas les moyens de s’offrir une Tesla Model X qui est seule dans la gamme Tesla a être prévu avec un attelage de série. Au sujet des hybrides là le problème est entier et rien ne me permet de croire que les constructeurs y aient songé car je regardais chez Toyota les hybrides ne sont pas aménageables et je pense que seul le Mitsubishi Outlander est pourvu d’attelage… Lire la suite >>
rochain
Invité
Chez Toyota, on trouve essentiellement des hybrides, sauf une version de la Prius qui est une hybride rechargeable. Il y a donc hybride et hybride rechargeable. Cette dernière est bien un véhicule électrique dans la mesure ou entre deux recharges vous restez dans son domaine d’autonomie. C’est ce que semble ne pas comprendre ce Wizz. En fait, je roule environ 360 jours par an en électrique et j’ai donc une voiture électrique, et les 5 autres (plus quelques WE) à l’essence. Et donc ces quelques jours par an je roule en hybride simple dès que j’ai séché mes 50 km… Lire la suite >>
wizz
Membre
ah, ce rochain Dans ce qui se veut être la démonstration l’auteur est beaucoup plus approximatif dans ses estimations, par exemple : – «… disons qu’il faudrait environ 30ch… » – « … disons que l’ensemble ferait 3 tonnes… » – « … Disons qu’il faudrait environ 45-50ch… » Notez qu’on rentre ici dans une fourchette pour la variable. – « … soit environ 35kW… » Notez qu’à ce point de la démo on change d’unités passant du ch au W. il me critique de mes « approximations », mais qu’en sait il vraiment? rochain peux tu calculer la puissance nécessaire à… Lire la suite >>
rochain
Invité

Vous vous ridiculisez avec une soi disant démonstration qui n’a rien à voir avec la réalité du problème posé. Et croyez bien que je suis certainement au moins aussi compétent que vous pour faire ce genre de calcul en l’occurrence inutile et fallacieux. Vous avez même oublié qu’avant de se retrouver à 100 km/h dans un fluide gazeux résistant à l’avancement, le dit véhicule devait démarrer d’une vitesse zéro et accélérer.
Vous êtes décidément ridicule et je n’irai pas plus loin avec vous
Serge Rochain, Narbonne
http://astronomie.narbonne.free.fr/
http://a-p-s.cabanova.com/
http://iste.cabanova.com/
http://climso.fr

rochain
Invité
Remarquable, autant qu’inutile, démonstration dans laquelle l’auteur fait monter une citerne de 3 m3 de flotte (notez au passage qu’avec mon meilleur Corbière la démonstration resterait toute aussi ridicule) sur les plus hauts sommets de l’Everest dans le seul but de démontrer qu’un véhicule électrique ne saurait tracter une remorque. D’ailleurs ce passage qui se voulait peut-être être une démonstration de précision dans l’art du calcul n’a aucun rapport avec ce que l’auteur croit prouver par ailleurs. Il est toujours vrai, et indépendamment de ce que l’on prétend prouver que le produit de la masse par la hauteur de chute… Lire la suite >>
rochain
Invité

En quoi l’électrique est t-elle peu fiable ?
L’hydrogène cumule les défauts alors que l’électrique élimine les siens petit à petit.
Serge Rochain, Narbonne
http://astronomie.narbonne.free.fr/
http://a-p-s.cabanova.com/
http://iste.cabanova.com/
http://climso.fr

rochain
Invité

Si c’était le seul problème de l’hydrogène…..
Renseignez vous sur la faon de le produire actuellement et vous aurez déjà un début de réponse au fait que la solution hydrogène ne démarre pas.
Serge Rochain, Narbonne
http://astronomie.narbonne.free.fr/
http://a-p-s.cabanova.com/
http://iste.cabanova.com/
http://climso.fr

Invité

Warren Buffett … aie !

Rochain
Invité

Totalement anecdotique tant le lithium est commun. Il y en a partout. C’est le trente troisième corps simple par son abondance dans la lithosphère, donc d’accès facile sur la planète.
Serge Rochain

Invité
Je pense qu’il y a comme un malentendu vis a vis de votre comprehension du probleme (reel) du lithium de fait, le lithium est abondant d’une maniere generale. Mais le lithium seul ne sert « a rien ». Pour faire une voiture electrique, il faut du lithium, du cobalt (22 annnees de production restante si la demande continue sa croissance), du bismuth (15 annees restante pour cette ressource si la demande continue), samarium, neodyme, terbium, dysprosium, yttrium… Ce sont ces metaux qui sont en grand danger. Le probleme du lithium est sa repartition. La majeure partie de la production est en Chine… Lire la suite >>
wizz
Membre

Le cobalt
https://www.planetoscope.com/matieres-premieres/173-production-de-cobalt-dans-le-monde.html

« Chaque seconde, 2 kilos de cobalt sont produits dans le monde, soit 62 000 tonnes par an. Les réserves de cobalt devraient s’épuiser vers 2120. Il y a un stock de 7 milliards de kilos de cobalt sur Terre. Les réserves connues sont surtout en République du Congo (50%), en Australie (20%) et à Cuba (14%)… »

C’est comment déjà les normes sanitaires et environnementales pratiquées en Australie ou au Congo?
Et puis aussi, c’est quoi les salaires moyens en Australie ou au Congo?

.

rochain
Invité
C’est complétement faux et je ne vais répondre qu’à la répartition du lithium, sinon il me faudrait écrire un journal. La Chine ne détient aucune part importante du lithium mondial. Les deux tiers se trouvent réunis à un seul endroit en Amérique du Sud, le grand salar qui se trouve à cheval sur trois pays. Si les batteries viennent de Chine ce n’est que parce que ce sont le chinois qui produisent pour le moins cher…. comme pour à peu près tout ce qui est manufacturé. Il y a les mêmes fausses informations pour tous les autres produits qui circulent… Lire la suite >>
rochain
Invité

Le malentendu évident c’est que vous ne savez pas ce qu’il y a dans une batterie LI-ion, vous y collez toutes les variantes de corps simples qui sont testés alternativement par différents fabricant qui cherchent les meilleurs compromis et vous semblez croire qu’il y a cette liste invraisemblable de composants dans une batterie. Renseignez-vous u peu mieux avant de faire le maitre d’école.
Serge Rochain, Narbonne
http://astronomie.narbonne.free.fr/
http://a-p-s.cabanova.com/
http://iste.cabanova.com/
http://climso.fr

wpDiscuz