Accueil Daimler Avec Ola Källenius, fin de l’ère Zetsche chez Daimler

Avec Ola Källenius, fin de l’ère Zetsche chez Daimler

963
8
PARTAGER
Ola Källenius - Daimler (2018)

Daimler anticipe plusieurs mois à l’avance le remplacement de son Directeur Général Dieter Zetsche, et de son Président Manfred Bischoff. Avec la nomination d’Ola Källenius, le nouveau patron ne sera pas allemand pour la première fois depuis la création du groupe.

Entré chez Daimler en 1976, Dieter Zetsche succès à Jürgen Schrempp le 1er janvier 2006. Après avoir présidé aux destinées de Chrysler depuis 2000, il sera l’artisan de la scission de Daimler Chrysler. Depuis, il a relancé la marque Mercedes en Chine, réussi son repositionnement sur la première marche du haut de gamme face à BMW et Audi, et lancé la campagne d’électrification amorcée par l’EQC. Le tout avec une rentabilité qui semble toujours au beau fixe. Son contrat arrive à terme avec la prochaine assemblée générale en 2019, et Daimler anticipe donc son remplacement, avec une nouvelle ère qui débute.

Son remplaçant au poste de Directeur Général (Président du comité de direction) sera donc Ola Källenius. Pour la première fois, ce poste ne sera pas occupé par un allemand. Källenius est en effet né en Suède, mais il a effectué l’ensemble de sa carrière chez Daimler, moyennant un passage chez McLaren (alors associé à Daimler) de 2003 à 2005. Il est depuis début 2017 en charge de la recherche et du développement des modèles Mercedes Cars, et était vu depuis longtemps comme le nouveau dauphin de Zetsche. Il prendra la succession immédiate de Zetsche pour un contrat de 5 ans, et sera également nommé à la tête de la division Mercedes Cars. Le changement est aussi générationnel. Ola Källenius aura en effet à peine 50 ans lors de sa prise de fonction à la tête du groupe allemand. Il sera remplacé dans son poste actuel par Markus Schäfer, actuellement en charge de la production.

Mais l’homme à la moustache ne quitte pas pour autant le groupe. Dieter Zetsche entrera dès 2019 au conseil de surveillance, avant de prendre la relève en 2021 de son actuel Président, Manfred Bischoff

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Avec Ola Källenius, fin de l’ère Zetsche chez Daimler"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zafira500
Invité

Un portugais chez PSA, un anglais chez FCA et bientôt un suédois chez Mercedes (et j’ai dû en oublier d’autres), les groupes automobiles s’internationalisent de plus en plus.

greg
Invité

N´oublions pas non plus que Ghosn est à moitié brésilien 😉

zafira500
Invité

Brésilo-libanais de naissance et d’origine, mais de nationalité française.😉

greg
Invité

Sa Moustache va me manquer 🙁

zafira500
Invité

Papy Brossard.😁

Leo
Invité

Bonjour,
C’est tout à fait normal, Daimler est une multinationale dont la majorité des actions revient au chinois Sheng Yue Gui (patron de Geely). Dans ces groupes on cherche la compétence avant tout 🙂

wizz
Membre

Sheng Yue Gui est le plus grand actionnaire, mais pas un actionnaire majoritaire

et donc bilan des dividendes, il recevra sa part, proportionnellement à sa participation

Le Bougre
Invité

Zetsche a fait du bon boulot !
Mercedes est number one premium dans le monde !!!

wpDiscuz