Accueil Endurance WEC 2018 : Ginetta passe à AER, Mecachrome réplique

WEC 2018 : Ginetta passe à AER, Mecachrome réplique

950
5
PARTAGER
Ginetta_Mecachrome_AER_Manor

L’écurie Manor sera absente des 6 heures de Silverstone du 17 au 19 août 2018. En cause ? Le changement de motoriste de la part de Ginetta qui construit les châssis LMP1 de l’écurie. Ca sent l’embrouille.

Les châssis G60-LT-P1 de l’écurie Manor sont développés par Ginetta. Forfait a l’épreuve inaugurale à Spa Francorchamps (sur un souci financier), Manor était arrivée au Mans avec le fol espoir de terminer une épreuve redoutable pour une mécanique encore très jeune. L’une des deux voitures a dû abandonner sur un souci électrique, l’autre a fini l’épreuve, certes dernière classée, certes à 105 tours de la Toyota #8 vainqueur de l’édition 2018. Mais, elle a fini.

Coup de théâtre, Ginetta indique, en accord avec Manor, vouloir passer au moteur AER P60B 2.4 L Turbo V6. Il équipe déjà les BR Engineering BR1 du SMP Racing. Pourtant, il n’avait pas trop brillé au Mans avec une casse après 315 tours. Malheureusement pour eux, il faut une dérogation pour changer de motoriste en cours de saison. Et cette dérogation doit être demandée au moins 1 mois avant une épreuve. Ici, il n’y a plus assez de temps pour Silverstone et on n’y verra donc pas les Manor, à domicile. On ne les reverra qu’à Fuji, début octobre !

Suite à ce changement surprise, Mecachrome a tenu à réagir. Visiblement, à Spa, il y a bel et bien eu une embrouille financière. Cette dernière avait conduit Ginette à baisser le rideau avant les qualifications. Et visiblement, Mecachrome était aussi en attente d’une garantie financière qui n’est pas venue.

Qui veut un moteur LMP1 ?

« En arrivant sur le Prologue, nous n’avions toujours pas de contrat pour la saison du WEC, et seul le soutien financier de Ginetta a pu permettre aux voitures de prendre la piste. Les soucis budgétaires se sont répétés à Spa et, malgré sa présence dans les Ardennes, Ginetta a décidé de ne pas se qualifier, ni de concourir. » indique Mecachrome.

Visiblement, l’argent, le nerf de la guerre, est bien la raison de la bisbille entre les trois parties. Mecachrome attendant des garanties financières pour pousser plus avant l’investissement, Ginetta et Manor attendant plus de performances de la part du moteur, ce qui demandait plus d’investissement, etc. Au moins, le moteur Mecachrome LMP1 a le mérite d’exister si un client souhaite un moteur pour s’engager en WEC.

Mecachrome souhaite le meilleur à ses anciens partenaires, mais n’oublie pas d’en glisser une petite à AER : « Nous sommes surpris que Ginetta et Manor choisissent d’opter pour un moteur qui a été développé pendant plusieurs années et n’a pourtant pas vu l’arrivée des dernières 24 Heures du Mans. Voir le drapeau à damier dès sa première participation montre la qualité de notre prestation et le potentiel du moteur Mecachrome ».

Qui a dit que la saison avec que Toyota en super star du LMP1 allait être ennuyeuse ?

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WEC 2018 : Ginetta passe à AER, Mecachrome réplique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gérald
Invité

« On ne les reverra qu’à Fuji, début octobre ! »

En théorie, uniquement!

gigi4lm
Invité

…et le moteur Mécachrome pourra, moyennant un minimum d’adaptation, être reconverti en concurrent de Brigg et Stratton comme moteur de tondeuse

Thomas
Invité

Ca c’est valable pour tous les moteurs électriques automobiles, de la Zoé à la Tesla en passant par BMW et autres(chinoiseries)…des moteurs de tondeuses 😀

wpDiscuz