Accueil NextEV-NIO Spyshots Nio ES6

Spyshots Nio ES6

531
3
PARTAGER
Spyshots Nio ES6

Nio a défrayé la chronique avec le temps de sa supercar EP9 sur le Nürburgring, et a surtout commencé à livrer son grand SUV électrique ES8 en juin. Mais les choses sérieuses commenceront en fait dans quelques mois, avec le lancement de l’ES6, un peu plus abordable.

Dans la floppée de nouveaux constructeurs chinois désireux de se lancer sur le marché de l’électrique, Nio apparaît comme l’un des plus prometteurs. Non seulement son SUV ES8 semble plutôt réussi, mais il a aussi le mérite… d’être réellement produit. En petite quantité pour l’heure certes, en partie en raison de son prix élevé : à partir de 448000 yuans, soit 56500 €…

Le volume de production de Nio devrait néanmoins décoller avec l’arrivée annoncée de l’ES6 début 2019. Pour ce second modèle qui se profile comme une version 5 places de l’ES8, un prix autour de 200000 yuans (environ 25000 euros) est envisagé, aides gouvernementales déduites. Ce qui le placera à des prix similaires à ceux d’un SUV essence de catégorie similaire…

Le style est très proche de celui de l’ES8, avec la même grande grille en trapèze, les doubles optiques avant et des feux arrière effilés. Pas un mot pour l’heure à propos de l’autonomie. Pour mémoire, l’ES8 fait appel à une batterie de « seulement » 70 kWh pour annoncer 355 km. Plus léger l’ES6 devrait annoncer plus sur la même batterie, et aura lui aussi droit au programme d’abonnement ouvrant l’accès aux stations d’échange de batterie que Nio installe actuellement dans quelques grandes villes. L’ES6 sera en outre le fer de lance de l’extension internationale de Nio, en particulier vers l’Europe

Comme l’ES8, la production sera assurée par JAC, avec une cible de 60000 unités en 2019. Nio n’a en effet pas encore finalisé sa propre usine, et n’a pas décroché de licence de production.

Spyshots Nio ES6

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Spyshots Nio ES6"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Franchement, Nio, pour un constructeur qui débute… Ils assurent ! Impressionnant…
Ils continu comme ça… Ils seront un concurrents de taille aux programmes de VE des BAM, JLR, Volvo, Tesla pour la décennie 2020.

Navigator84
Invité

Apparemment Nio n’aurait reçu « que » 17.000 commandes pour son ES8.

Dany
Invité

y’a pas que le prix élevé comme frein à la vente, le design est moche !

wpDiscuz