Accueil F1 F1 : Eric Boullier viré de chez McLaren

F1 : Eric Boullier viré de chez McLaren

3066
12
PARTAGER

L’écurie McLaren vient d’annoncer que le Français Eric Boullier n’est plus son directeur de course. D’autres changements sont annoncés.

Il faut dire que du côté de McLaren, le changement du Honda pour un moteur Renault n’a pas porté tous les fruits escomptés. Porteuse d’espoirs en début de saison, la monoplace papaye se noie depuis 5 courses. Jugez plutôt : 36 points sur les quatre premières courses, 8 sur les cinq suivantes !

Depuis plusieurs semaines, certains employés de McLaren s’étaient plaint dans la presse de la direction opérée par Boullier. Allant même jusqu’à réclamer le retour de Whitmarsh.

Eric Boullier paie là ce gros loupé alors que McLaren est passée de la 4ème à la 6ème place en quelques grand-prix. Adaptée « rapidement » autour de l’unité de puissance Renault, la monoplace n’évolue pas dans le bon sens. Et ce, malgré les millions d’euros dépensés. Fernando Alonso, qui avait retrouvé le sourire en début de saison ne le conserve que parce qu’il est encore dans le souvenir de sa victoire aux 24 heures du Mans !

« Les performances de la MCL33 en 2018 ne sont pas à la hauteur des attentes de tout le monde chez McLaren, et spécialement de nos fans loyaux. Ce n’est pas la faute des centaines de femmes et d’hommes impliqués et qui travaillent dur chez McLaren.

C’est structurel et systémique, ce qui requiert un changement majeur de l’intérieur. Avec l’annonce d’aujourd’hui, nous commençons à nous attaquer de front à ces problèmes et nous faisons le premier pas vers notre retour ».

Zak Brown, patron de McLaren Racing

Retour de Gil de Ferran

Parmi les nouvelles nominations, le franco-Brésilien Gil de Ferran. Le vainqueur des 500 miles d’Indianapolis 2003 et champion de CART 2000-2001 devient le Directeur Sportif. Il est chargé de faire le « gentil organisateur » et « maximiser l’efficience du paquet course de l’équipe » (sic.). Un poste qu’il a déjà occupé par le passé, entre 2005 et 2007 chez BAR-Honda.

Simon Roberts, chef des opérations de McLaren Racing, supervisera la production, l’ingénierie et la logistique. Enfin Andrea Stella -ingénieur de course d’Alonso chez Ferrari puis McLaren- devient Directeur de la Performance, responsable des opérations en piste.

 

Eric Boullier déclare : « Je suis très fier d’avoir travaillé avec une équipe si brillante durant les quatre dernières années, mais je reconnais qu’il est temps de me retirer. Je souhaite le meilleur à tout le monde chez McLaren pour la fin de la saison et le futur ».

McLaren s’est déjà séparé en avril du responsable de la MCL33, Tim Goss qui était à Woking depuis 1990. Avec le départ du Directeur de course, c’est une équipe profondément remaniée qui va devoir redresser la barre. Les rumeurs évoquent le retour du banni Martin Whitmarsh. Aussi, cela ne manquerait pas de piquant. En effet, Whitmarsh avait été remplacé par Boullier sous l’ordre de Ron Dennis, lui-même viré de l’écurie qu’il a dirigée pendant des années.

Dallas, heu, la F1 est ce weekend à Silverstone.

Illustration : F1

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "F1 : Eric Boullier viré de chez McLaren"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

C’est sûr que maintenant la McLaren va bien mieux marcher !

ART
Invité

« C’est structurel et systémique », dur pour Boullier…

CDA
Membre

Il a pas une carrière facile en F1 décidément…

seb
Invité

Vu son niveau d’incompétence, c’est déjà étonnant qu’il soit resté aussi longtemps.

Doeds
Invité

Un peu de compatie pour Honda qui fut le bouc emissaire public et qui a mis son image en jeu alors qu’il est evident depuis longtemps que les monoplaces McLaren sont tres loin des meilleures depuis 2014. Sans compter sur les contraintes de McLaren en terme de packaging.
Que ce serait cocasse si Red Bull parvient a etre competitif pendant que le navire McLaren coule.

salociN
Invité

Viré, ou démission ? Citation de l’intéressé :
« Je suis très fier d’avoir travaillé avec une équipe aussi brillante ces quatre dernières années, mais j’estime qu’il est maintenant temps pour moi de démissionner. Je veux souhaiter à tout le monde chez McLaren le meilleur pour le reste de la saison et pour l’avenir. »

Ou sinon, y’a « poussé vers la sortie »…

wpDiscuz