Accueil Constructeurs Pikes Peak 2018 : Volkswagen vers le record absolu ?

Pikes Peak 2018 : Volkswagen vers le record absolu ?

3086
12
PARTAGER

Pikes Peak a déjà débuté avant que la course ne couronne ou non Volkswagen d’un succès ce dimanche 24 juin.

Ce dimanche se déroulera l’édition 2018 de Pikes Peak pour laquelle Volkswagen s’est fixé comme objectif de battre le record de la montée des véhicules électriques avec son prototype (catégorie « unlimited ») I.D. R Pikes Peak. Hier matin s’est déroulé une qualification, sur la première partie du parcours long de 19,99 kilomètres (du départ à la marque de 8,3 kilomètres) qui permet de déterminer l’ordre de départ des concurrents. Volkswagen, avec le Français Romain Dumas au volant, a tout simplement réalisé le meilleur temps, en 3:16.083 minutes, soit 11,049 secondes devant une Norma M20 SF PKP pilotée par Simone Faggioli. Volkswagen pourra donc partir en premier.

La victoire et plus encore ?

Outre le record des véhicules électriques, c’est la victoire absolue qui pourrait ainsi être acquise par Volkswagen, victoire dont Romain Dumas est un habitué ces dernières années. Mais le record absolu, toujours détenu par Peugeot et Sébastien Loeb, pourra-t-il tenir ? Sur cette même section, Loeb avait réalisé un temps 10 secondes supérieur en essais.

Source et photo : Volkswagen

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Pikes Peak 2018 : Volkswagen vers le record absolu ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Prince Vaillant
Invité

10 secondes de moins que Loeb sur cette section mais les derniers hectomètres de la montée complète pourraient être pénibles pour l’électrique.

Plouf
Invité
Les moteurs électrique on le bon goût de ne pas être influencé par l’altitude qui rend l’air plus « léger ». Même si c’est en partie compensé par le souffle du turbo … l’altitude joue quand même sur le rendement des moteur thermique. On peut imaginer que VW a dimensionné le lot de batterie spécifiquement pour cette course et que donc elle débiteront la puissance qu’il faut jusqu’en haut. L’autre immense avantage de l’électrique c’est la gestion ultra fine de l’antipatinage, qui permet de tirer le meilleur du grip disponible, et donc d’accélérer très fort très tôt en sortie de virage …… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

je confirme que l’anti patinage de ma zoé est très précis, quand l’électronique dialogue avec l’électronique ça se passe bien 😉

salociN
Invité

Pas sûr que Loeb estime que « sa » 208 T16 (qui lui a été offerte par Peugeot, et dont il se sert encore à l’occasion pour s’amuser) soit une bagnole « low cost », même un peu…

Je comprends l’idée de la différencier de la démarche de VW qui part d’un peu plus loin avec d’autres moyens et une autre idée, mais avec du carbone à tous les étages et 1 cheval par kg, le fait qu’elle ait été conçue façon Frankenstein par Peugeot Sport n’en fait pas pour autant une Dacia de la course de côte (qui existe par ailleurs).

zeboss
Invité

les batteries devront tenir la charge à pleine puissance sans période de repos.. ni de recharge…
donc pour gagner il faut aller vite mais tout le long, rien d’étonnant que sur 8.3 km l’électrique soit aller très fort… qu’un moteur essence…
en comparant sur circuit, une électrique va plus vite,beaucoup plus vite sur un ou deux voir 3 tours, après, pfuiiiiitttt…

Winterkorn in prison
Invité

Facile pour eux : ils vont truquer les chronos, comme ils le savent si bien le faire

Prince Vaillant
Invité

@Plouf : certes, mais quand bien même ils auraient mis assez de piles (et on s’en doute), elles ont une fâcheuse tendance à chauffer 😉

Thibaut Emme
Admin

Ne pas oublier que c’est en altitude…avec des températures froides. 🙂
Ce weekend, on prévoit 15° max en haut. Avec des orages comme souvent, qui peuvent même aller jusqu’à la grêle.

salociN
Invité

Gaffe à la foudre en électrique 😀
A moins que l’effet Faraday ne suffise à tout protéger ?

wizz
Membre
tout dépend du type de batterie utilisé il y a des batteries capables de fournir une forte puissance assez proche de sa puissance max dès température ambiante, parce que proche de sa plage de température idéale de fonctionnement. Puis au fur et à mesure qu’on sollicite (fortement) la batterie, cette dernière s’échauffe (par effet de joule) qu’il faut refroidir sous peine de voir l’électronique brider la puissance afin d’éviter l’embrasement de la batterie puis il y a d’autres batteries incapables de fournir une puissance élevée à température ambiante, parce que trop éloignée de sa plage de température idéale de fonctionnement.… Lire la suite >>
pascal
Invité

y a t’il une retransmission tv ?

wpDiscuz