Accueil Opel Opel : 50 % de coûts en moins via la synergie avec PSA

Opel : 50 % de coûts en moins via la synergie avec PSA

4462
16
PARTAGER

Vous avez dit synergie ? Grâce à l’utilisation des plates-formes de sa désormais maison mère PSA, Opel devrait économiser jusqu’à 50% de coûts de développement.

Le constructeur devrait réduire les charges inhérentes au développement des véhicules neufs en partageant également les composants fournis par PSA Group dans le domaine de l’électronique, des châssis et des groupes motopropulseurs.

Une synergie contractuelle

Pour ces expliquer ces affirmations et calculs, Opel précise que les plates-formes représentent 60% des coûts matériels d’un nouveau véhicule et que celles de PSA sont équipées de modules pour moteurs, sièges, systèmes de retenue conducteurs et passagers, cockpits et systèmes d’info-divertissement pouvant être utilisés par différentes marques.

Selon Michael Lohscheller, PDG d’Opel, grâce aux plates-formes utilisées conjointement, le constructeur anciennement lié à General Motors pourra, selon les programmes, économiser entre 20% et 50% des coûts de développement de chaque nouveau modèle Opel / Vauxhall par rapport à son prédécesseur.

L’accord entre PSA et GM stipule que la commercialisation de certains modèles Opel  est conditionnée à l’utilisation de certaines technologies et limitée au marché européen. Sortir au plus tôt des modèles PSA/Opel permettra donc au groupe PSA d’écouler des Opel partout dans le monde.

La nouvelle Opel Corsa revue et corrigée façon PSA

Opel précise également que la nouvelle Corsa, qui sera inaugurée finalement en 2020, est actuellement développée sur la plate-forme compacte de PSA.
Joliment dit alors qu’en mars 2017, le groupe français a pris la décision de reporter le lancement de la prochaine Corsa d’une année. PSA souhaitant, en effet, re-développer la petite Opel avec les technologies de Peugeot/Citroën  …. Carlos Tavares, patron de PSA,  avait alors déclaré à  Automotive News que  l’équipe de planification travaillait déjà sur ce dossier. Déjà  aperçue sous la forme de prototype, l’Opel Corsa retournait donc sur la planche à dessin. Cinq autres modèles Opel reposant sur des bases de PSA devant parallèlement être lancés entre 2020 et 2023.

Le SUV Grandland X  et le Combo Life (LAV pour Life leisure activity, véhicule adapté aux familles) sont ainsi basés sur la plate-forme EMP2 (pour Efficient Modular Platform 2 ) de PSA.

Sources : Automotive News, Opel

Crédit Illustration : Opel

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Opel : 50 % de coûts en moins via la synergie avec PSA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Alors… ce Tavares… il est vraiment bon ! 😉

SGL
Invité

Donc, dès 2024 Opel, sera parfaitement intégré… et rentable…

MINI_Stig
Invité

À la fin, vous oubliez de mentionner aussi le Crossland X (illustrant l’article) reposant sur la plateforme des citadines PSA actuelles (208/2008 etc…)

Sinon je ne comprends pas comment il pourrait y avoir plus de réduction des coûts que sous l’air GM !?

SGL
Invité

Enfin sur une même base d’une auto, PSA peut à 80 % la décliner en Opel + Citroën + DS + Peugeot contre jadis qu’Opel + Chevrolet + Buick (une fois sur deux) c’est déjà beaucoup plus limité.

Thibaut Emme
Admin

Il ne faut pas oublier que GM avait une petite (lourde) tendance à mettre la R&D sur le dos d’Opel (d’où des années de déficit chronique).

MINI_Stig
Invité

Je pensais que c’était reparti plus intelligemment !!
Mais c’est clair qu’on voyait l’influence Opel dans les autres marques GM, je me demande ce que ça va donner pour la suite.

Dans ce cas oui, les 50% de réduction sont déjà plus logiques.
Et c’est plutôt bien fait pour le moment car les modèles des différentes marques PSA/Opel ne font pas trop copier/coller (en dehors des VU bien sûr)

wizz
Membre

mettre côte à côte la berline compacte 308, le break 508, le SUV 5008, le futur petit Berlingo et l’actuel grand utilitaire Expert. Difficile d’imaginer que tous ces véhicules sont basés sur la plateforme (très) modulaire EMP2….

bref, il n’y aura pas de soucis pour faire une gamme de véhicules Opel sans que cela ne ressemble trop aux véhicules de PSA

SGL
Invité

Bon maintenant, il serait bien que PSA donne la possibilité voire le privilège aux BE d’Opel d’étudier les futures grosses berlines du groupe comme une Senator du futur et de les décliner sous les badges DS, Peugeot, etc.

georges
Invité

Bin pas sur que ce sera pour le mieux, j’ai plus confiance à PSA qu’à Opel pour tout ce qui touche à la tenue de route.
Et comme niveau qualité Opel n’est pas une référence…. .

Hotil
Invité

Euh pour casser toute la logique de montée en gamme de Psa? Avec des modèles et fabriqués en france
Opel n’a pas plus de légitimité en haut de gamme que Psa, donc c’est quoi le prétexte, parce qu’ils sont allemands c’est mieux?

SGL
Invité

Ah, dans la tête des gens, c’est oui à 80 % des cas.
Et puis l’Insignia est une auto remarquable dans sa catégorie qui s’est vendu 2 X plus que les 508 et C5 réunis.
Jadis Opel était aussi haut de gamme que les Audi en les années 70.

Thomas
Invité

A l’époque GM, Opel reposait sur plein de plateformes différentes dont quelques-unes fabriquées chez GM Corée(le Karl et le Mokka notamment)ou encore FIAT(Combo et Corsa), avec PSA il n’y en aura plus que deux(CMP et EMP2 qui seront conçues en interne)c’est déjà beaucoup moins lourd comme organisation 😉

Thomas
Invité

Vivement de découvrir les autres Opel sur plateformes PSA 😉

georges
Invité

Si l’on rajoute que tout ce qui tourne autour de la tenue de route est gérer par PSA,…..

wpDiscuz