Accueil Droit routier Routes secondaires à 80 km/h : le Président Macron confirme un test...

Routes secondaires à 80 km/h : le Président Macron confirme un test pour 2 ans

925
18
PARTAGER

Lors d’une entrevue au journal télévisé de TF1 à 13h ce jeudi 12 avril 2018, le Président Emmanuel Macron a confirmé le passage à 80 km/h.

En 2020, les départements pourraient avoir le dernier mot

Ce passage, rappelons-le, concerne les routes secondaires à deux voies sans séparateur central. A partir de juillet, la limitation à 90 km/h sera abaissée à 80. La grogne tente de s’organiser sous l’impulsion de la FFMC et de 40 millions d’automobilistes, mais rien n’y fait.

En revanche, le Président confirme également que ce doit être un test de 2 années. Si à l’issue du test, les résultats ne sont pas probants, la mesure sera abandonnée. Enfin presque. L’Etat laisserait les départements choisir la limitation de vitesse si les résultats locaux sont contrastés.

« C’est une décision impopulaire et j’entends les mécontentements mais il faut relativiser : en région, les automobilistes parcourent en moyenne 40 kilomètres par jour. Par une règle de trois, on voit que l’abaissement de la vitesse à 80km/h ça représente deux minutes de plus par jour. Ça ne mérite pas les coups de sang qu’on a vus ».

L’argent reversé à l’hôpital

Le Président assure également « durant ces deux années, l’argent qui sera perçu sur les contraventions (…) sur ces routes, on le mettra, et on assurera la transparence, pour les hôpitaux soignant les blessés de la route ». Reste à savoir exactement quelle partie des contraventions sera reversée aux hôpitaux et surtout comment la chiffrer ?

Est-ce que ce sera toutes les contraventions pour excès de vitesse sur les routes passées à 80 km/h ? Visiblement oui. Evidemment, vu les tensions sur les budgets des hôpitaux, certains pointeront du doigt une annonce faite pour qu’on ne puisse pas s’opposer à la mesure.

Concernant l’efficacité de la mesure, le seul indicateur devrait être le nombre de tués sur la route. Or, d’ici 2 ans, le parc automobile se sera amélioré et des équipements de sécurité comme le eCall seront plus répandus. Des routes auront aussi sans doute été modifiées, et des zones accidentogènes enlevées. Dès lors, comment faire la part des choses entre les effets de la mesure et les autres ? Le gouvernement vise 400 décès de moins d’ici 2020. S’il n’y en a que 350, y aura-t-il cette fameuse marche arrière ? Le Président promet la totale transparence.

Toujours est-il que la mesure sera en vigueur à l’été. La prochaine journée de mobilisation à travers toute la France aura lieu ce samedi. Le passage est à voir à partir de 1h dans le journal de 13h de TF1 du 12 avril 2018.

Illustration : Sécurité Routière

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Routes secondaires à 80 km/h : le Président Macron confirme un test pour 2 ans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Donc il faut absolument que l on fasse des excès de vitesse pour sauver l hôpital 🙄
J ai bon m’sieu Macrau ?

ART
Invité

Quel beau foutage de gueule !!! Comme si y avait jamais eu de tests…. Comme si les conclusions ont volontairement été occultées… Bref, on nous la mets grave à l’envers en règle ! Pathétique !!!

labradaauto
Invité

…par là, et entendus ses mots avec JP Pernaud, qu’il qualifie d’ambassadeur du contre 80, Le président confirme que c’est pour l’argent de la répression récoltée. C’est tacite, exactement comme la CSG pontionnée d’office de votre plein gré. les « prunes » seront nombreuses. Ce sera de l’ordre de 1 milliard supplémentaire. Mc Rond est un additionneur de charges.

AFLC7
Invité

Il a pas été élu par défaut le Pinpin de l’Elysée ? Et son brillant prédécesseur non plus ? Au lieu de se plaindre, fallait voter plus intelligent au lieu d’écouter des médias orientés pour se laisser avoir par un aréopage de hauts fonctionnaires qui a vu l’aubaine et qui va dérouler le tapis de ses bonnes idées pour notre bonheur maintenant…

labradaauto
Invité
…vous donnez la véritable raison responsable des dangers sur notre route dans ce pays : à savoir qu’il s’agit bien de l’électeur lui-même qui, à chaque fois , »tape à côté » . L’élu fait la juste déduction par l’addition des ponctions en plus. Bonne analyse émanant d’1 quadra banquier qui « sait rouler », choisir ses sponsors. Le 80 n’est qu’une mane pour aider à remercier et 1 retour sur investissement dùs aux sponsors de la campagne, car la prochaine est déjà dans 4 ans. La semaine prochaine encore, il sera à la campagne, notre président: 80 pour lui ? j’irai voir par… Lire la suite >>
ART
Invité

Exact AFLC7, il faut surtout noter que Mélenchon et Le Pen, c’est pas loin de 50% des voix, ça devrait interpeller, mais non, toujours les mêmes politiques d’un gouvernement à l’autre, de droite à gauche à droite, bref la réalisation de l’UMPS prophétisée !!!

lym
Invité
Reste à savoir si, pour la prochaine, il est bien réalisable de tenter le jamais 2 sans 3? Enfin d’affilée, car si on compte Chirac, c’est déjà la troisième fois que beaucoup de monde mets un bulletin dans l’urne « moindre mal » en se bouchant le nez. Pourtant, dans les 2 cas avec du Le Pen en face, le score de Micron devrait interpeller par rapport au score de roi nègre de Chirac. Et sonner plus comme un ultime avertissement qu’un encouragement à mener son programme « Rothschild » inchangé. Ces derniers, en attendant, sont bien les seuls à dire merci… la fin… Lire la suite >>
wpDiscuz