Accueil F1 F1 Chine 2018 : Debriefing et Analyse, Super Daniel

F1 Chine 2018 : Debriefing et Analyse, Super Daniel

770
5
PARTAGER
Ricciardo - GP de Chine 2018

Une nouvelle opération matinale est de rigueur pour suivre ce grand prix de Chine. Levée qui poussera votre serviteur avisé de faire preuve d’une légère mauvaise foi dans son analyse. On en devient désagréable lorsque l’on a pas ses huit heures de sommeil. Si vous n’avez pas vu la course, vous pouvez voir notre excellent résumé.

Quelle ne fut pas la surprise de la majorité des spectateurs de voir « Shoes Boy » d’Australie sur la plus haute marche du podium après une course qui nous aura tenu en haleine jusqu’au bout. Ce suspens en course nous le devons à plusieurs facteurs. Premièrement, la partie de stock-car entre les pilotes Toro Rosso. Gasly, impressionnant d’efficacité la semaine passée, a décidé d’aider l’écurie mère en apportant quelques débris sur la piste. Deuxièmement, l’écurie Red Bull qui fut extrêmement prompte à réagir lorsque la voiture de sécurité est apparue en piste. De là à y voir un complot orchestré par une secte glorifiant le taureau, il n’y a qu’une ligne que je n’oserais franchir.

Néanmoins, cela n’enlève rien à cette remontée absolument géniale de Ricciardo qui s’est permis la bagatelle de sublimes manœuvres, mention spéciale pour les dépassements sur Hamilton et Bottas. Petit bémol, l’inconstance de Kid Verstappen a privé Red Bull d’un doublé qui n’aurait souffert aucune contestation. Ce dernier préférant faire des pâtés dans les échappatoires ou jouer aux autos-tamponneuses avec Vettel. Un début de saison vraiment mitigé pour le prodige venu du pays du Gouda.

La fameuse bataille Ferrari/Mercedes n’aura duré que la première moitié de la course. Ferrari préférant sacrifier Räikkönen pour rattraper leur incapacité à maintenir Vettel devant Bottas. Un Vettel totalement à l’arrêt après sa partie d’auto-tamponneuse subie (dommage de la monoplace ou de l’esprit ?). Serait-ce le karma? Ice Bwoah Man terminant sur le podium grâce à sa stratégie décalée.

Côté Mercedes, soulignons la belle performance de Bottas, une nouvelle fois solide, se permettant de résister à Räikkönen et à Verstappen dans les derniers tours. Hamilton quant à lui a montré énormément de fébrilité durant l’intégralité du weekend. Tout fan espère un retour au premier plan du britannique d’ici les prochaines courses.

Le meilleur des autres, Renault, a placé l’effroyable Hulk en sixième position, une belle constance pour le héros Marvel en ce début de saison. La même remarque s’applique à Alonso qui ne devrait pas être habitué à une telle régularité. Il faudrait demander à Renault d’appliquer une pénalité à ce dernier histoire que la transition se fasse en douceur pour l’Espagnol. A noter que les moteurs français trustent la moitié du top 10 avec la neuvième place de Sainz.

Force India n’est plus du tout la quatrième force du plateau, une nouvelle course plutôt anonyme pour l’écurie bonbon du plateau. Nouvelle course sans point pour eux.

Les Sauber et les Williams restent littéralement les monoplaces en retrait pour ce début de saison. A moins d’avoir une course à leur avantage et une stratégie audacieuse, il va leur être difficile de marquer des points régulièrement. D’ailleurs, il faut demander à Leclerc d’arrêter de jouer au hand spinner avec sa monoplace.

Pour ce qui est du championnat, Mercedes sans gagner de course mène le championnat constructeur. Vettel voit déjà son avance sur son premier poursuivant réduite de moitié. Comme quoi, tout peut changer très rapidement dans ce championnat. Red Bull reste tout de même en retrait des deux premiers mais possède des pilotes capables de gagner lorsque l’occasion se présente.

C’en est tout de cette analyse, rendez-vous sera pris la semaine prochaine pour le grand prix d’URSS, euh non d’Azerbaïdjan, dans une quinzaine de jours. Suscitons ensemble un débat plein de subjectivité et de mauvaise foi en commentaires.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F1 Chine 2018 : Debriefing et Analyse, Super Daniel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

Bonne analyse mais Haas n’a pas couru ce week end ?☺

r-motor
Invité

Il faut quand même remarquer que le moteur Renault réussit à placer toutes ses voitures (écuries) dans les points avec homogénéités après est ce le niveaux de leurs écuries clientes ou est ce le même moteur pour tous alors que les autres non…En soulignant que Le bloc renault utilise 2 pétrolier différent sans problème

wizz
Membre

Piquer Jr
sors du corps de Gasly….

Dcomdim
Invité

Quand je pense que certains s’imaginent qu’on s’emmerde toujours devant les GP de F1. Les pauvres ils ne savent pas ce qu’ils ratent…

wpDiscuz