Accueil F1 F1-Azerbaïdjan 2018: Hamilton au bout du suspense

F1-Azerbaïdjan 2018: Hamilton au bout du suspense

998
11
PARTAGER

Au terme d’un palpitant Grand Prix d’Azerbaïdjan, Lewis Hamilton a évité toutes les embûches pour décrocher sa première victoire de la saison devant Raïkkönen et l’étonnant Sergio Pérez. Vettel qui a trébuché à quatre tours de l’arrivée termine seulement quatrième et perd la tête du championnat.

Départ: Après un départ prudent de l’ensemble des pilotes, le calme n’aura pas tenu longtemps au sein du peloton puisque les morceaux de carbone ont volé dès le deuxième virage. Pérez, Alonso, Sirotkin en ont fait les frais à des degrés divers mais l’évènement majeur de ce départ est l’accrochage entre Raïkkonën et Ocon qui entraîne la neutralisation de la course. Le Français doit abandonner alors que le pilote Ferrari doit passer au stand pour changer son aileron avant. En tête rien à signaler, les cinq premiers sont dans le même ordre que sur la grille.

Tour 3: Beaucoup de pilotes sont passés par les stands ce qui pourrait favoriser Raïkkönen remonté en douzième position et qui ne devrait faire un arrêt de moins.

Tour 6: La course est relancée. Sebastian Vettel attend le dernier moment pour accélérer et entraîne un bouchon derrière lui ce qui lui permet d’éviter d’aspirer Lewis Hamilton. Pierre Gasly gagne trois places et se retrouve septième. Plus haut, Verstappen attaque et passe Ricciardo ce dont profite Sainz pour dépasser lui aussi l’Australien.

Tour 7: Menacé par Sainz, Verstappen rate un freinage et coupe un virage.

Tour 8: Sainz prend l’aspiration de Verstappen mais le Néerlandais résiste toujours. Gasly se fait passer par Hülkenberg.

Tour 9: Cette fois avec le DRS Sainz passe Verstappen. Quelques secondes plus tard Hülkenberg dépasse Ricciardo.

Tour 10: Hülkenberg dépasse Verstappen. Les Renault sont 4 et 5. Manquant de vitesse de pointe, Gasly est retombé au douzième rang. En tête Vettel mène avec 2″5 secondes d’avance sur Hamilton.

Tour 11: Hülkenberg part en survirage et tape le mur. C’est l’abandon pour l’Allemand.

Tour 12: Les Red Bull ne se font pas de cadeaux pour le gain de la cinquième place allant jusqu’à se toucher. Charles Leclerc réussit un splendide début de course et se retrouve classé septième après avoir dépassé Stroll.

Tour 14: Preuve que le vent est violent, une branche cassée se retrouve hors trajectoire en pleine piste.

Tour 15: Raïkkönen dépasse Stroll et prend la huitième place derrière Leclerc qui suit le rythme des Red Bull. A la radio Ricciardo et Verstappen se plaignent d’un problème de charge de batterie. Sainz s’arrête au stand.

Tour 16: L’avance de Vettel sur Hamilton dépasse les quatre secondes.

Tour 17: Raïkkönen dépasse Leclerc et prend la sixième place.

Tour 19: Record du tour pour Hamilton.

Tour 20: Hamilton enchaîne les meilleurs tours en course mais Vettel résiste bien et contrôle toujours l’épreuve.

Tour 22: Hamilton perd près de trois secondes en bloquant ses roues au freinage du virage n°1. Ses pneus sont endommagés et il doit passer au stand. Il ressort troisième devant Verstappen.

Tour 24: Pérez prend une pénalité de 5 secondes pour avoir franchi la ligne de sortie des stands. Charles Leclerc s’arrête au stand. Il reprend la piste en onzième position juste derrière Alonso.

Tour 26: Leclerc retrouve la zone des points en dépassant Alonso.

Tour 27: Ricciardo tente un dépassement sur Verstappen mais ce dernier lui oppose une forte résistante et sauvegarde de justesse sa position. Dans le stand Red Bull le stress est à son maximum.

Tour 29: Bottas est l’homme le plus rapide en piste. Hamilton, pour sa part, souffre avec ses gommes jaunes.

Tour 30: Vettel passe au stand et ressort deuxième derrière Bottas et huit secondes devant Hamilton.

Tour 32: Bottas creuse l’écart sur Vettel mais il doit encore s’arrêter.

Tour 35: Ricciardo passe enfin Verstappen. Hamilton prend le record du tour.

Tour 37: Ricciardo passe au stand et va terminer la course en ultra tendres.

Tour 38: Au tour de Verstappen de s’arrêter. Il reprend l’avantage sur Ricciardo qui a eu du mal à faire chauffer ses gommes neuves.

Tour 40: Catastrophe chez Red Bull. Ricciardo prend l’aspiration de Verstappen qui va d’abord à droite avant de serrer à gauche. L’Australien se retrouve piégé et percute son équipier par l’arrière. C’est l’abandon pour les deux pilotes et l’entrée en piste de la safety car. Bottas rentre au stand et reprend la piste toujours en tête. Vettel et Hamilton s’arrêtent également.

Tour 43: Incroyable! Sous voiture de sécurité Romain Grosjean bloque ses roues arrières en zig-zaguant pour chauffer ses pneus et envoie sa Haas dans le mur. C’est terrible pour le Français qui occupait la sixième place.

Tour 47: La course reprend pour quatre tours. Au re-start Vettel tente un freinage de très loin sur Bottas. Il bloque ses roues et tire tout droit. Bottas, Hamilton et Raïkkönen lui passent devant.

Tour 48: Alors en tête Valtteri Bottas roule sur un débris, crève son pneu arrière-droit et doit abandonner. Encore un énorme rebondissement dans ce Grand Prix qui voit Hamilton prendre la tête de manière inespérée. Pérez dépasse Vettel et se retrouve sur le podium.

Arrivée: Lewis Hamilton remporte son premier Grand Prix de la saison devant Raïkkönen et Pérez. Il prend par la même occasion la tête du championnat. Charles Leclerc réussit l’exploit de terminer au sixième rang.

Championnat pilotes:

PositionPilotePoints
1Hamilton70
2Vettel66
3Räikkönen48
4Bottas40
5Ricciardo37
6Alonso28
7Hülkenberg22
8Verstappen18
9Perez15
10Sainz13
11Gasly12
12Magnussen11
13Leclerc8
14Vandoorne8
15Stroll4
16Ericsson2
17Ocon1
18Hartley1
19Grosjean0
20Sirotkin0

Championnat constructeurs:

PositionEcuriePoints
1Ferrari114
2Mercedes110
3Red Bull55
4McLaren36
5Renault35
6Force India16
7Toro Rosso13
8HAAS11
9Sauber10
10Williams4

Crédit photo: F1

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "F1-Azerbaïdjan 2018: Hamilton au bout du suspense"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Quel GP !

En fait, quand il n’y a pas d’énormes échappatoires comme sur certains circuits et que la « punition » est immédiate, on a des bouleversements 🙂

Et Verstappen…..à voir s’il sera encore protégé. Kvyat s’est fait virer pour moins que cela !

Quant à Renault, Sainz marque enfin alors qu’Hülkenberg se rate. Mais les jaunes et les papayes pourraient se jouer la 4ème place jusqu’au bout de la saison.

Thibaut Emme
Admin

Et Verstappen qui se défausse encore…

Isaac
Invité

J’étais pas loin avec ma victoire de Bottas que j’avais estimé lors des qualifs… 🙂

Thibaut Emme
Admin

Bottas n’était pas loin de la victoire c’est vrai. 🙂 juste un bout de carbone…
Depuis le début de l’année, à part à Bahreïn où Vettel et Ferrari tentent un pari avec les pneus pour contrer Mercedes, on a des vainqueurs « par surprise » (ou aléa).

Invité

Quand je pense que j’ai été médisant quand j’ai vu les article sur le potentiel futur GP d’Azerbaidjan à l’époque….je retire ce que j’ai dis à l’époque, encore une fois le probable meilleurs gp de l ‘année.
Et il continue également de porter poisse à tout mes favoris !

SkodaTDI
Invité

Ocon encore nul. Il montre que les pilotes qui arrivent en F1 ne sont pas les plus talentueux, mais juste ceux qui se font pistonner. Comme son pote Grosjean …

Thibaut Emme
Admin

Oui enfin Ocon se fait aussi sortir par Räikkönen qui est derrière…

Yorgle
Invité

@ Thibaut Emme
C’est pas plutôt Ocon qui ferme la porte à Raikonnen comme un gros malpropre?

Thibaut Emme
Admin

Cela peut se voir comme cela, mais Ocon est devant d’une demi-voiture.
La FIA y a vu un fait de course…c’est vrai que l’étroitesse des rues de Bakou provoque cela (et un GP à rebondissements).

Gustave
Invité

comparé a grosjean, Ocon est bien plus propre et résonne bcp plus que Roro ! Et il n’a qu’une saison et demie de f1 derrière le volant !
Je rappelle qu’il a terminé devant Verstapen en F3 !
Roro devrait faire attention, sinon c’est direction la formula e l’an prochain !
Très belle course de Leclerc et sa sauber !
Pareil, pilotage propre, pas comme Magnussen qui a tassé gasly dans le mur à plus de 300 !
Et mine de rien, sirotkin est souvent devant Stroll. Pilote payant peut être (merci la banque russe smp) mais pas si ridicule finalement.

Fred00s
Invité

Toujours meilleur que certain qui ont une voiture superieure.

wpDiscuz