Accueil Actualités Entreprise Tesla ralentit ses livraisons en Norvège

Tesla ralentit ses livraisons en Norvège

2209
5
PARTAGER

Elon Musk, le patron de Tesla, vient d’annoncer que la marque allait ralentir ses livraisons en Norvège. Objectif : s’adapter aux contraintes logistiques du pays. Un problème juridique et matériel … qui pourrait rapidement se transformer en problème financier pour le constructeur. La Norvège est en effet le troisième débouché de Tesla, après les Etats-Unis et la Chine.

La marque américaine y a réalisé un chiffre d’affaires de 823 millions de dollars en 2017. Un montant non négligeable alors que le constructeur est loin d’avoir atteint le seuil rentabilité.

Le PDG de Tesla a fait cette annonce dans un message Twitter samedi. « Il est clair que nous dépassons la capacité logistique locale », a ainsi déclaré Elon Musk.

Des transporteurs jugés dangereux par les autorités

Reste que cette décision a été prise en réaction à un rapport selon lequel les autorités locales avaient interdit de circulation plus d’une demi-douzaine de fois des camions transportant des Tesla. Les autorités pointant du doigt une logistique défaillante et plus particulièrement le recours à des transporteurs dont les véhicules ont été jugés « dangereux » et non conformes à la législation norvégienne en terme de sécurité.

En vue de justifier sa décision, Elon Musk a quant à lui indiqué que la sécurité était plus importante que la vente de quelques exemplaires supplémentaires, même durant un trimestre aussi stratégique commercialement parlant que le premier trimestre de l’année. Précisons que ces propos surviennent quelques jours à peine avant la publication du rapport de ventes trimestrielles de Tesla, chiffres suivis de près par les investisseurs.

La sécurité d’acheminement en question

Selon le site Electrek, un camion qui n’avait pas été interdit de circulation par les autorités s’est retrouvé impliqué dans un accident au cours duquel deux véhicules de type Model S chargés sur la remorque se sont retrouvés écrasés.

A noter que ces incidents font suite à la décision du constructeur de modifier le port d’acheminement de ses véhicules en Norvège. Or, ce changement nécessite davantage de déplacements en camions pour acheminer les voitures dans les concessions. Et donc davantage de frais …. qui auraient poussé Tesla à privilégier les coûts face à la sécurité ?

Le constructeur indique de son côté rencontrer des difficultés à trouver des transporteurs compétents, capables de répondre aux exigences des routes de Norvège.

Des camions dangereux … mais aussi polluants

Cerise sur le gâteau … et ironie du sort : en plus des problèmes de sécurité, Tesla utilise également des transporteurs dont la flotte est dotée de camions de classe Euro 3 … plus polluants (sans même parler des bateaux). Un comble pour un constructeur de véhicules électriques censés rendre la planète plus verte !!!

Un porte-parole de Tesla en Norvège a déclaré aux médias locaux que la société américaine tentait de trouver des alternatives. L’objectif étant d’aboutir à des solutions propres. L’entreprise s’est par ailleurs engagée à ne plus faire appel à ces camions peu écologiques dès qu’elle aura pu trouver une solution. Ajoutant avoir demandé à la Fédération norvégienne de transports routiers d’aider à trouver d’autres fournisseurs ayant la capacité de répondre à son volume de production.

Le choix du port d’acheminement : une problématique complexe

Coup de communication et fanfaronnade d’Elon Musk ? … La décision de modification du port d’acheminement aurait pu peut-être être plus mûrement réfléchie, en intégrant notamment le fait que les routes de Norvège ne sont pas les mêmes que celles de Etats-Unis. Surtout en hiver … Reste aussi à prendre en compte le coût global d’un accident conduisant à la casse deux Model S … et la hausse des primes d’assurance qui devrait en résulter, en toute logique.

Certes, la problématique n’est pas simple. Car selon Electrek, si Tesla expédie généralement ses véhicules en Norvège par le port de Drammen, le constructeur y rencontre désormais des problèmes de capacité. Ce qui l’a conduit à passer dorénavant par le port de Göteborg.

 

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Tesla ralentit ses livraisons en Norvège"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gilles
Invité

Personnellement, j’ai toujours eu peur de ces camions de transport de voitures.
Cela défie parfois les lois de la physique.
Tesla devrait trouver une solution (au moins question pollution) maintenant qu’il dispose de camions électriques.

20W50
Invité

GEFCO entreprise premium, du groupe premium PSA est à vendre.
C’est une giga bonne affaire.

wizz
Membre
20W50
Invité

Je ne sais pas ou est le centre de gravité, ces photos font peur….

SGL
Invité

Ils aiment décidément les VE ces Norvégiens… 56 % des ventes 8-O.
Si on pouvait atteindre 20 % en France…
http://www.automobile-propre.com/en-norvege-vehicule-electrique-a-represente-56-des-ventes-en-mars/

wpDiscuz