Accueil Lynk & CO Lynk & Co 02, à la conquête de l’Europe

Lynk & Co 02, à la conquête de l’Europe

1262
15
PARTAGER
Lynk&Co 02

Lynk & Co a dévoilé à Amsterdam son deuxième modèle, le Lynk & Co 02, que le constructeur présente comme un crossover qui sera produit en Europe pour l’Europe.

Comme le 01, le 02 est conçu sur la plateforme CMA également utilisée par le Volvo XC40. Modulaire, cette plateforme permet au 02 de raccourcir son empattement de 3,2 cm par rapport au 01, de réduire sa hauteur de 14,5 cm, d’abaisser son centre de gravité et d’élargir ses voies. Au final, le 02 mesure 4,45 m de long, 1,89 m de large et 1,53 m de haut.

Malgré des traits identiques au 01, le Lynk & Co 02 apparaît plus athlétique et plus agréable à l’œil. Peut-être est-ce dû au fait que le 01 a été conçu pour la Chine et le 02 pour l’Europe comme l’a précisé Mats Fagerhag, le responsable technique du 02 lors de la présentation du modèle.

À l’intérieur, le 02 reçoit une planche de bord orientée vers le conducteur avec une instrumentation numérique et une console centrale équipée d’un grand écran de navigation et d’infodivertissement. Les futurs propriétaires auront le choix entre plusieurs ambiances à base de couleur, d’inserts et de surpiqûres. Le modèle dévoilé par Lynk & Co était équipé d’une sellerie noire avec surpiqûres orange et des inserts imitation peau de serpent.

Si Lynk & Co est resté muet sur les caractéristiques techniques, on sait d’ores et déjà presque tout de la palette des motorisations du 02. Le crossover sera animé par le 3 cylindres turbocompressé de 1,5 litre de 177 ch ou par le 4 cylindres 2 litres turbo de 190 ch en Chine. Pour l’Europe, la jeune marque chinoise mise sur des motorisation hybride et hybride rechargeable qui retardera la commercialisation du 02 jusqu’à début 2020.

Pas de concessions et prix unique

Comme l’avait annoncé Lynk & Co lors de son lancement en octobre 2016, ses modèles abandonneront les traditionnelles finitions au profit de collections à prix unique comme dans la mode et les smartphones. Le constructeur souhaite également redéfinir la notion de propriété puisque comme le 01, le Lynk & Co 02 sera offert en abonnement allant de 1 à 36 mois et permettra de partager son véhicule. Le 02 intégrera un bouton « Partager » qui, une fois pressé, signalera à la communauté Lynk & Co que le véhicule n’est pas utilisé par son propriétaire et est disponible en location autopartage.

Lynk & Co prévoit également de miser sur son site internet et quelques magasins pour écouler ses modèles. Le premier magasin sera ouvert à Amsterdam. Londres, Barcelone, Berlin et Bruxelles suivront un peu plus tard. À côté de ses magasins « en dur », le constructeur ouvrira des magasins éphémères dans les grandes villes européennes.

En passant outre le traditionnel réseau de concessions, Lynk & Co prévoit sur le prix de la voiture. Si aucun tarif n’a été communiqué, les bruits de couloir évoquent un tarif autour de 25 000 euros.

L’absence de concessions risque de refroider le chaland. On ne sait pas si Lynk & Co prévoit d’adopter la même stratégie qu’en Chine où ses modèles sont garantis à vie et où le SAV est assuré par des employés de la marque qui récupèrent les véhicules selon les souhaits des clients.

 

 

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Lynk & Co 02, à la conquête de l’Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Akitus
Invité

J’ignore comment se passe l’autopartage entre particulier et si les gens en sont satisfaits, mais quand on voit l’état de poubelles dans lesquels sont laissés les Autolib, ça ne me fait pas envie du tout…

Bowindo
Invité

Le patron de Geely est vraiment très bon. Remettre une marque européenne sur pied avec la qualité et le design que l’on connait et gagner un COTY rapidement, lui donne une crédibilité qu’aucun autre constructeur chinois n’a.

Et aujourd’hui, en sachant que les Lynk & Co sont gérées en partie par le même homme, sur les bases Volvo ça me ferais preque m’interesser par leur véhicule.

Thomas
Invité

Et en plus devenir le premier actionnaire de Mercedes Benz au nez et à la moustache du patron(Dieter Zetsche)…sans compter des politicien(nnes)allemand(e)s 😀

SGL
Invité

Décidément… De bonnes nouvelles pour l’économie chinoise en général.
Le ver chinois a trouvé un point d’entrée dans la grosse pomme juteuse Européens.
Le rapport de la balance commerciale entre la France et la chine est déjà de 1 pour 10 !
Le pire dans l’histoire est que leurs produits deviennent terriblement sexy et bien construits.

gigi4lm
Invité

De bonnes nouvelles pour l’économie chinoise … et européenne !
N’oublions pas que ces modèles seront fabriqués en Europe. Des vers chinois qui donnent du boulot ici, pourquoi pas.

SGL
Invité

C’est le côté positif de la chose, certes… mais attention, rien est gratuit, Lynk & Co 02 aura le Made in Belgium… 1000 x plus vendeur que le Made in China.
Après quand l’accoutumance sera bien prise, rien de les oblige à ne pas déplacer progressivement une partie de la production vers la Chine.

Fabrice
Invité
Les europeens achetent des vers coreens et japonais 😉 La decision de rendre une marque competitive tient aux seuls consommateurs. Pour la survie de Renault et PSA, il faut surtout continuer a integrer le marche chinois. Il faut se battre pour gagner des part de marches tenues a 20% par VW. Si VW est tellement fort c’est aussi grace au pouvoir en Chine. Donc plutot que de craindre les futures 20.000 voitures chinoises vendues en Europe. Il faut se battre pour vendre 4.000.000!!! QUATTRE MILLIONS de voitures en Chine comme le fait VW. Alors la oui. 4 Millions de voitures… Lire la suite >>
SGL
Invité

« La decision de rendre une marque competitive tient aux seuls consommateurs. » ???
Les consommateurs achètent ce qui leur semble le mieux !
Maintenant un bras de fer économique en l’Europe et la Chine serait globalement à l’avantage de nous Européens, tellement que le déséquilibre des échanges sont énormes, bien que les Allemands ont potentiellement beaucoup plus à perdre que nous français et comme c’est l’Allemagne qui commande pour toute l’Europe, le discours « ferme » de l’Europe tombe à l’eau !

2 0 8
Invité

Non merci.

Rickyspanish
Invité

Franchement, je trouve plutôt très bien le design extérieur et intérieur de cette marque, sous couverts de Volvo. Le concept a l’air bien réfléchi, les voitures sans doute conformes aux critères européens.
ça sera peut être plus compliqué en termes de réseau mais ils pourront toujours les vendre dans les concessions Volvo en marque d’accès si leur concept a du mal.
Dommage pour le nom … le badge SAAB aurait pu être complètement approprié pour ces modèles (je trouve que le design colle bien) et ça aurait été mal les 2 marques suédoises ensemble

SGL
Invité

Certes oui !

wpDiscuz