Accueil Politique Mise à niveau des diesel en Allemagne, le financement en question

Mise à niveau des diesel en Allemagne, le financement en question

1292
36
PARTAGER

Les anciens moteurs diesel pourraient être mis aux normes via l’argent des contribuables. C’est en ces termes peu reluisants que le journal allemand Handelsblatt indique que l’Allemagne envisage d’imposer un post-équipement des véhicules diesel en circulation dans le pays, afin qu’ils satisfassent à la norme Euro 6. Le journal ajoutant que l’Etat pourrait avoir à financer cette mesure. Or, qui Etat, dit au final impôts … réglés par les contribuables.

Des mesures de tel ordre pourraient en effet voir le jour alors que l’UE fait pression sur le gouvernement fédéral en vue de rendre l’air des villes plus respirables. Désormais, les exigences des experts gouvernementaux allemands ont augmenté d’un cran. Ces derniers recommandent en effet que des remises à niveau des moteurs diesel soient réalisées à partir de l’argent des contribuables.

Selon les médias allemands, les propriétaires de voitures diesel pourraient être soumis à une nouvelle taxe afin de les inciter à réduire les émissions d’oxyde d’azote de leurs véhicules. D’après les éléments relayés par les journaux « Süddeutsche Zeitung » et « Bayerischer Rundfunk », les experts gouvernementaux suggèrent que la remise à niveau soit intégralement réalisée, sous seule réserve de sa faisabilité.

C’est ce qui ressort en effet de l’ébauche d’un rapport final destiné au gouvernement fédéral. Cette nouvelle exigence pourrait s’ajouter aux fonds publics et aux contributions financières  des constructeurs. Lesquels désapprouvent les remises à niveau – à leur compte – des équipements des anciens véhicules diesel, arguant de problèmes techniques et …. bien évidemment financiers.

La Commission à l’origine de cette proposition est constituée de l’un des quatre groupes d’experts mis en place après le sommet du gouvernement fédéral sur le diesel, en août 2017. En 2018, l’Union démocrate-chrétienne (CDU/CSU) d’Angela Merkel et le parti social-démocrate (SPD)  ont convenu dans leur accord de coalition d’oeuvrer sur les remises à niveau sur la base de cette recommandation d’experts. L’objectif du gouvernement fédéral est d’éviter autant que possible les interdictions de circuler  de grande ampleur.

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Mise à niveau des diesel en Allemagne, le financement en question"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Ça me fait bien rire de parler QUE du diesel alors que les essence consomment plus et donc polluent. Bref…

sweeck
Invité

L’UE vise ici les oxydes d’azote et pour des raisons de santé publique : http://www.liberation.fr/planete/2018/02/08/l-ue-met-la-pression-sur-les-etats-pollueurs_1628442
Et il se trouve que, oui, les diesels en émettent bien plus que les essence. Pour arriver au niveau d’émission de MOx d’un essence euro 4 de 2005 il faut un diesel Euro 6 de 2015 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Norme_europ%C3%A9enne_d%27%C3%A9mission

Christophe
Invité

L’UE vise les particules fines et le NO2 pour la France et pour l’Allemagne.
Pour le NO2 aucun doute ce sont les diesel incriminés.
Pour les particules c’est bien plus complexe notamment quand on sait que plus de 50 % des particules ne sont pas issus de la combustion. C’est en autres pour cela que l’Allemagne propose de réduire la circulation automobile.

Christophe
Invité

Plus de 50 % des particules liées au trafic ne sont pas dues à la combustion : http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/inventaire-energetique-et-des-a2181.html
page 27 « la prise en compte dans les particules, des particules liées à remise en suspension et à l’usure des routes, des pneumatiques et des freins. Cette usure représente 66% des émissions de PMtot du secteur routier en 2014. »

ArnoH
Invité

Quelle ineptie que de penser mettre à niveau un diesel euro5 vers euro6, comme ça, un détail.
Ajouter un système d’urée (réservoir, canalisations, pompe, capteurs, catalyseur). Le protéger du chaud et du froid et garantir le moteur. Non, vraiment, un détail.

greg
Invité

Une Compagnie Allemande, Twintec, a dévelooppé un kit qui permet ce genre de choses le tout pour un coût total de 1500€, pose et calibrage comprise 🙂
http://solutions.baumot.de/en/products/bnox-scr-system
Et pour info, pas forcément besoin de réservoir d´urée pour remplir même euro6d, Honda vient de le prouver

ART
Invité

Intéressant plutôt que de « forcer » la main à changer de véhicules par diverses méthodes…

wizz
Membre
http://solutions.baumot.de/en/products/bnox-scr-system/ « Certified according to Millbrook (UK); TÜV (DE) and EPA (USA) under verification » répondant aux normes américaines et seulement 1500€ tout compris!!! . http://www.turbo.fr/actualite-automobile/827900-dieselgate-gigantesques-cimetieres-voitures-volkswagen-etats-unis/ « En octobre dernier, la marque allemande avait accepté de racheter à ses clients la bagatelle d’environ 475.000 véhicules, pour une somme totale de 10 milliards de dollars. Une campagne de rachat qui a poussé Volkswagen à embaucher 1.300 personnes dédiées à cette tâche énorme. » Ils ne seraient donc pas très futés chez VW Au lieu de dépenser 10 milliards $ pour racheter les voitures, ils auraient pu « twintecker » ces véhicules. Cela leur aurait couté moins de… Lire la suite >>
Christophe
Invité
http://information.tv5monde.com/en-continu/l-allemagne-envisage-la-gratuite-des-transports-en-commun-urbains-220356 « Le gouvernement allemand propose la gratuité des transports en commun afin de réduire la pollution dans les villes, sous la menace d’amendes de l’UE et alors que la justice pourrait bientôt interdire les véhicules diesel dans certaines métropoles. Dans un courrier de plusieurs ministres allemands, dont celle de l’Environnement, adressé le 11 février à Bruxelles, Berlin dit envisager d’instaurer « la gratuité des transports publics afin de réduire le nombre des voitures particulières » en circulation, en concertation avec les Etats régionaux et les communes. » « Si le projet se concrétise, « au plus tard à la fin de l’année », Bonn, Essen, Herrenberg,… Lire la suite >>
greg
Invité

Cela ne se fera jamais, une telle mesure coûterait plus de 10 milliards par ans, tandis qu´une conversion des diesel est beaucoup plus accessible financiérement.

Christophe
Invité

@greg
Et combien coûtent les externalités du tout voiture ?
– morts prématurés liés à la pollution attribuable à la voiture,
– traitement des maladies liées à la pollution attribuable à la voiture,
– traitement liés à la pollution sonore due à la voiture,
– perte de temps dans les bouchons,
– sédentarité,
etc.

greg
Invité
Je ne saisi pas ton Argumentation, puisqu´il ne s´agit pas dans le cas présent d´abandonner la voiture mais de rendre les Transports en commun gratuits. Mesure chère et probablement peu efficace si j´en crois les experts qui sont en Allemagne, tandis qu´une post-conversion pourrait réduire le problème de manière significative. Ensuite le tout voiture n´existe pas, et les Transports en commun dans les villes concernées sont dèjà à haute capacité. Donc en sus de la gratuité, il faudra probablement augmenter l´infrastructure. Tu crois aussi que les Transports en commun mettrons fin à la Pollution sonore, les bouchons, et la Pollution… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@greg « De même la qualité de l´air dans le metro parisien est moindre qu´en surface. » oui sauf que les usagers subissent cette moindre qualité une durée faible quand tout le monde subit la pollution dans la rue et plus particulièrement les riverains. Pourquoi as-tu besoin de tomber dans la caricature en parlant de mettre fin aux diverses pollutions avec les TC ? Une chose est sûre un usager dans un TC est bien moins impactant que tout seul dans sa voiture. Si on veut 0 cela devra être tout le monde à pied. Donc quand on reproche à la solution… Lire la suite >>
ART
Invité

Intéressant alors que l’on nous bassine de cop dans tous les sens, de green ceci ou cela, dans le même temps, on a beau rapport de Jean-Cyril pour dézinguer la SNCF, et favoriser mécaniquement des jolis bus bien pollueurs ou encore la fameuse voiture individuelle…

Incompréhensible !

greg
Invité

« Pourquoi as-tu besoin de tomber dans la caricature en parlant de mettre fin aux diverses pollutions avec les TC ? »
Mais tu te fous de moi là, c´est toi qui a amené le Sujet sur la table!!!!

ART
Invité

Christophe, tu pourras nous lister les externalités à la consommation de viande stp ?

Christophe
Invité

@ART
Laquelle ? De boeuf, de veau, de mouton, de chevreau, de porc, de lapin, de poulet, de dinde, de canard, etc.
Parce que ce ne sont pas les mêmes.

ART
Invité

Oui, forcément, faut y a peut-être plus de dégagements de CO2 pour faire un boeuf que pour faire un canard !!! M’enfin, ça ne change rien au fond de mon propos…

elisabeth
Invité

le 22 février prochain, le tribunal administratif fédéral pourrait confirmer un jugement du tribunal de Stuttgart donnant raison à une organisation écologiste ayant réclamé l’interdiction des voitures diesel dans ses rues.
Selon une étude du Centre de recherche automobile (CAR) de l’université de Duisbourg-Essen, au moins dix villes pourraient être contraintes d’interdire la circulation des voitures diesel dans leurs rues, dont Munich et Stuttgart.
« Ca m’étonnerait qu’on survive à l’année 2018 sans aucune interdiction de circulation », estime même Helmut Dedy, directeur général du Congrès des villes d’Allemagne.

Christophe
Invité
http://www.airparif.fr/calculateur-emissions/resultats.php « En Île-de-France, pour un trajet simple de 100 km, j’émets à titre individuel : – marche : 0 g de particules PM10 et 0 g d’oxydes d’azote – vélo : 0 g de particules PM10 et 0 g d’oxydes d’azote – bus : 0,43 g de particules PM10 et 18,1 g d’oxydes d’azote – mode ferré : 0,71 g de particules PM10 et 0 g d’oxydes d’azote – VE : 2,7 g de particules PM10 et 0 g d’oxydes d’azote – VP essence : 2,8 g de particules PM10 et 19,5 g d’oxydes d’azote – 2 roues motorisé… Lire la suite >>
Christophe
Invité
http://www.europe1.fr/technologies/les-terrains-synthetiques-sont-ils-dangereux-pour-la-sante-3491510 « Des études qui inquiètent. Selon une étude à paraître de l’Université de Yale, pas moins de 190 substances classées toxiques ou cancérigènes se retrouvent dans ces granulés en caoutchouc. Toujours aux Etats-Unis, en 2008, des chercheurs du Michigan ont également trouvé des substances toxiques (arsenic, plomb ou chrome) dans les échantillons testés. Et plus récemment, un documentaire diffusé l’année dernière aux Pays-Bas, assurait que les granulés de caoutchouc avaient été autorisés sans aucune vérification sérieuse sur leur dangerosité. » « Mais d’où viennent ces fameuses petites billes noires ? Ce sont tout simplement de vieux pneus broyés dans… Lire la suite >>
Yorgle
Invité

Va y avoir des Mercedes E300d d’occas pas chères dans pas longtemps.

wizz
Membre

ou toute une flopée de Classe A, classe B 160DCI, 180d…

elisabeth
Invité
La Commission à l’origine de cette proposition est constituée de l’un des quatre groupes d’experts mis en place après le sommet du gouvernement fédéral sur le diesel, en août 2017. En 2018, l’Union démocrate-chrétienne (CDU/CSU) d’Angela Merkel et le parti social-démocrate (SPD) ont convenu dans leur accord de coalition d’oeuvrer sur les remises à niveau sur la base de cette recommandation d’experts. L’objectif du gouvernement fédéral est d’éviter autant que possible les interdictions de circuler de grande ampleur. Dans un rapport remis en janvier au gouvernement, un expert de l’université technique de Munich recommande déjà d’imposer une intervention technique sur… Lire la suite >>
wpDiscuz