Accueil Ford Détroit 2018 : Ford Ranger

Détroit 2018 : Ford Ranger

2045
11
PARTAGER
Ford Ranger

Alors qu’il favorisaient son pick-up « full-size » F-150, Ford a délaissé le segment des pick-up « mid-size » depuis des années. Après avoir quitté le catalogue en 2011, le Ford Ranger fait un retour sur le marché américain au salon de Détroit.

Ce nouveau Ford Ranger est plus une nouveauté pour les Américains que pour nous européens puisque ce nouvel opus n’est en fait que la version américaine de notre Ford Ranger dévoilé en 2012 et restylé en 2016. La version américaine en diffère par une face avant inédite. Si la version US conserve le capot moteur, tout le reste est nouveau. Le Ranger US reçoit une calandre à double barrette pour le rapprocher visuellement du Ford F-150, un pare-choc s’étendant sur tout la largeur du véhicule et des blocs optiques au regard plus affirmé. Le tout confère au Ford Ranger américain un faciès plus viril que notre version européenne arborera très prochainement.

Disponible en deux styles de carrosserie, SuperCab et SuperCrew plus long, le Ranger américain peut accueillir jusqu’à cinq personnes dans un habitacle identique à celui de la version européenne. Il sera offert en trois niveaux de finition, XL, XLT et Lariat auxquels il sera possible d’ajouter un pack Chrome et Sport ainsi qu’un pack tout-terrain. Côté équipement, le Ranger offre un système d’infodivertissement Ford Sync 3 avec écran tactile 8 pouces et compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Les plus mélomanes pourront même s’offrir un système audio Bang & Olufsen. L’accès Wifi permet de connecter jusqu’à dix appareils.

Le Ford Ranger fair l’impasse sur le V6

Sous le capot, le Ford Ranger n’offrira qu’une seule motorisation, le 4 cylindres 2,3 litres EcoBoost déjà vu sur la Mustang, mais renforcé pour l’occasion. Ce bloc est accouplé à une boîte automatique à 10 rapports. Le Ranger est bien entendu disponible en 2 ou 4 roues motrices. Ford n’a pas encore dévoilé de puissance, mais déclare celle-ci correspondra à celle des V6 concurrents.

La sécurité n’a pas été oubliée avec système d’alerte de collision et freinage d’urgence sur toutes les versions. Les finitions XLT et Lariat ajoutent l’alerte de dépassement de voie et la détection des angles morts qui prend en compte la remorque que le Ranger pourrait être amené à tracter. La finition Lariat ajoute enfin le régulateur de vitesse adaptatif et le système de freinage automatique avec détection de piétons.

La production du Ranger américain commencera plus tard dans l’usine du Michigan avant de rejoindre les concessions à l’occasion du millésime 2019 en septembre prochain.

 

Source : Ford

Source photo : Ford

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Détroit 2018 : Ford Ranger"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

SAM

Ce genre de véhicule est habituellement développé en 4 roues motrices
Mais pour quelles raisons donc ont ils développé une version à 2 roues motrices?

SAM
Invité

On donne le choix au client! C’est pas un monospace compact maquillé en 4×4 il a de vraies aptitudes pas comme un 3008 qui est un SUV de guignols citadins qui pétaradent en traction! 😉

SAM
Invité

Ils n’ont pas maquillé une Sedan pour lui donner le look d’Un pick up!

wizz
Membre

mais ça reste une 2 roues motrices (pour ceux qui auraient acheté cette version)…

entre une berline maquillée en pick up 2 roues motrices et un vrai pick up castré en 2 roues motrices, ça changerait quoi sur les routes précaires, selon tes dires…

SAM
Invité

Oui et le châssis n’est pas celui d’une Focus. Mettez une 3008 et un Ranger 2 roue motrice dans le désert, lequel s’en sort le mieux? Pour le Dakkar, mettez une 3008 traction! Chiche!

Juxee
Invité

Outre atlantique énorméments de Pick-Up sont en 2 roues motrices. Nous francais on les vois comme des 4×4 avec benne, mais aux USA c’est avant tout des petits camions et utilitaires…

Pour ce qui est du véhicule de niche en France, tant qu’il seront exonéré de malus, ils connaitront une croissance a 2 chiffres (surtout au regard des nouveaux malus 2018).

ART
Invité

Au moins tu as le choix entre 2RM et 4RM, ça change d’autres constructeurs spécialistes en ersatz…. Une célèbre histoire de boeuf et de grenouille aussi…

wizz
Membre

ART

4 cylindres 2.3L
On n’est pas en France. Il faut sortir de la France, comme tu aimes si bien dire
N’est on pas censé voir des moteurs V6 et plus, avec une grosse cylindrée, surtout aux USA, et sur des pick up…

.
(vas y, mets en des -1)

ART
Invité

Ca manquait de chier sur les autres wizz… les US font du 4 cyl, tant mieux, et en France, on fait du V8 ?

Gilles
Invité

@SAM : pourquoi « cracher » autant sur le Peugeot 3008 ?
Personne n’a prétendu le comparer avec ce pick-up. Ils n’ont rien à voir entre eux (c’est comme comparer un béret basque et un Stetson !) : chacun a ses avantages et ses inconvénients.
En tout cas, le Ford Ranger restera un véhicule de niche en France car notre réseau routier est différent des « grands espaces » américains.

SAM
Invité

@Gilles. Wizz fait référence à l’éternel débat que nous avons sur le 3008!

wpDiscuz