Accueil Constructeurs chinois Les constructeurs chinois pour les nuls : SAIC

Les constructeurs chinois pour les nuls : SAIC

488
3
PARTAGER
SAIC

SAIC est aujourd’hui le plus grand constructeur chinois. Grâce à ses coentreprises car ses propres marques restent encore en retrait. Mais MG semble décoller et multiplie ses initiatives à l’international.

SAIC a en fait connu une multitude d’appellations, au gré des évolutions et des fusions. Né en 1955 en tant que Shanghai Internal Combustion Engine Components Company, l’entreprise propriété de la municipalité de Shanghai devient Shanghai Powertrain Machinery Manufacturing Company en mars 1958 suite à la fusion avec Shanghai Powertrain Equipment Manufacturing Company. En 1960, moins de deux ans plus tard, elle devient Shanghai Agricultural Machinery Manufacturing Company, puis en 1969 Shanghai Tractor Industry Company et en 1984 Shanghai Automobile & Tractor Company. Ce n’est qu’en mars 1990 que l’entité devient Shanghai Automotive Industry Corporation, avant de finalement devenir Shanghai Automotive Industry Corporation (Group) en septembre 1995…

De 1955 à 1985, SAIC était un acteur mineur en matière d’automobile en Chine. Mais sans être historiquement le premier constructeur en Chine (FAW a été fondé en 1953), Shanghai est le premier à avoir produit une voiture. La berline baptisée Fenghuang (Phénix) est ainsi produite le 28 septembre 1958.  Elle deviendra en 1964 la SH760, modèle emblématique de la marque. En 1964, 50 exemplaires seulement sont produits, mais la production montera dans les années 70 à environ 5000 par an. Elle sera produite jusqu’en 1991 avec peu de changements. Une version modernisée, la SH7221 dotée d’éléments de Volkswagen Santana sera présentée en 1987.

Si la marque Shanghai a aujourd’hui disparu, elle était alors destinée aux membres influents du parti communiste ou des administrations, mais pas assez influents pour avoir une HongQi… La SH760 est en fait techniquement basée sur la Mercedes 220 W180…

Le décollage arrive en 1985 avec la signature de la coentreprise avec Volkswagen, qui débutera avec la production de la Santana. En 1997, une seconde coentreprise est fondée, avec GM. L’extension est en route et en 2001, le constructeur fait son entrée au capital de Chery. Mais avec l’affaire de la copie de la Daewoo Matiz, GM demandera à son partenaire de se retirer.

En 2004, SAIC entre au capital de Ssangyong. Le coréen espère pouvoir faire son entrée sur le marché chinois, et SAIC espère récupérer quelques modèles. Mais les difficultés financières auront raison du constructeur coréen, que son partenaire chinois refusera de sauver. Ssangyong est placé en faillite, SAIC se retire… mais conserve quelques plans.

Ce qui ressemble fort à ce qui s’est passé avec MG Rover. En 2004 également, SAIC discute d’un partenariat avec le groupe anglais. Mais avant d’investir le moindre yuan, SAIC récupère surtout les plans de plusieurs modèles. Et ne finalisera donc pas les accords… Avec les plans obtenus, SAIC pourra lancer sa propre marque, renommée Roewe. Avec comme premiers modèles la 750, alias Rover 75.

2007 verra MG et Rover à nouveau réunis, en Chine. En effet, le gouvernement chinois pousse Nanjing Group à fusionner avec SAIC. Nanjing avait racheté en 2005 MG et lancé la production de la MG3, ainsi que de la MG7 (elle aussi alias Rover 75…). SAIC hérite alors également de la coentreprise avec Iveco, mais celle avec Fiat avait pris fin dès 2006.

Visiblement spécialiste du rachat de marques anglaises, SAIC rachète en 2010 LDV. Le constructeur d’utilitaires est issu de Leyland-DAF.

En 2016, les ventes de SAIC en Chine ont grimpé de 85% (hors coentreprises) pour atteindre 340000 unités. Ce qui en faisait le 11ème constructeur chinois. Mais le premier acteur industriel si l’on comptabilise ses coentreprises avec Volkswagen et GM.

Les grandes dates

  •  1955 : Fondation de Shanghai Internal Combustion Engine Components Company
  • 1985 : coentreprise avec Volkswagen
  • 1997 : coentreprise avec GM
  • 2001 : entrée au capital de Chery
  • 2002 : coentreprise avec GM et Wuling
  • 2004 : entrée au capital de Ssangyong
  • 2005 : lancement de la marque Roewe
  • 2007 : intégration de Nanjing
  • 2010 : rachat de LDV
  • 2011 : lancement de la marque Maxus

Les marques

Du projet d’accord avec Rover, SAIC a hérité de plusieurs modèles de la marque anglaise, mais pas du nom.  Qu’à cela ne tienne, Rover devient donc Roewe, avec une phonétique quasi-identique en chinois. La gamme a vu disparaître définitivement l’année dernière la berline 750, alias Rover 75. Mais conserve encore le SUV W5, issu des aventures avec Ssangyong…

  • e50 : petit citadine électrique
  • 360 : berline compacte à 4 portes, remplaçante de la 350
  • 550 : berline moyenne, techniquement dérivée de la Rover 75, disponible en version hybride rechargeable e550
  • i6 : nouvelle berline familiale, , disponible en version hybride rechargeable ei6. Annoncée comme remplaçante à terme de la 550
  • 950 : grande berline statutaire, basée sur la Buick Lacrosse, disponible en version hybride rechargeable e950
  • RX5 : nouveau SUV moyen, disponible en version hybride rechargeable eRX5
  • W5 : SUV moyen, clone su Ssangyong Kyron

Lors de la faillite de MG Rover Group, MG fut racheté par Nanjing. Le constructeur chinois est lui même absorbé quelque mois plus tard par SAIC, qui hérite donc de MG en plus de Roewe. MG est aujourd’hui la marque de développement international de SAIC et continue largement à mettre en avant son histoire et ses origines britanniques. A l’export, certaines Roewe sont vendues sous la marque MG.

  • 3 : citadine 5 portes
  • 5 : berline compacte 5 portes
  • 6 : berline compacte proposée en 4 et 5 portes
  • GT : berline compacte 4 portes, présentée comme un « coupé 4 portes »
  • ZS : SUV urbain
  • GS : SUV compact

En 2010, le constructeur britannique d’utilitaires est racheté par SAIC. Son seul modèle, le Maxus, devient alors le nom de la marque. SAIC diffuse les modèles Maxus dans plusieurs pays d’Asie, et bientôt en Europe, sous le nom de LDV.

  • V80 : grand fourgon, lancé en 2005 sous le nom de LDV Maxus
  • G10 : grand monospace, disponible en version électrique eG10
  • V90 : grand SUV, dérivé du pick-up T60
  • T60 : pick-up double cabine de la catégorie des pick-ups 1 tonne

Les coentreprises

Créée en 1985, la coentreprise Shanghai-Volkswagen est l’une des plus anciennes coentreprises dus secteur automobile. En fait la plus ancienne à ne pas avoir connu de changement de nom (contrairement à Beijing-Jeep, devenu Beijing-DaimlerChrysler puis Beijing-Benz).

La coentreprise entre SAIC et GM est actuellement la plus importante en Chine en termes de volumes de production. Elle a été fondée en 1997, et complétée en 2002 par Shanghai-GM-Wuling.

Dans le domaine des utilitaires, SAIC est également lié à Iveco, pour la production du Daily (plusieurs générations). La coentreprise, née à l’origine chez Nanjing produit également des camions.

Crédit illustration : SAIC

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Les constructeurs chinois pour les nuls : SAIC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gus
Invité

Merci pour ces articles, vraiment sympa pour se cultiver sur ces marques « exotiques » pour nous mais qui, à n’en pas douter pour certaines, vont faire partie de notre paysage européen dans quelques années

wizz
Membre

Cadillac 1948, c’était ça
https://www.google.fr/search?q=cadillac+1948&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjn0Iv76fvUAhUrJMAKHao7BVMQ_AUIBigB&biw=1280&bih=657

Toyota après guerre, c’était ça
https://www.leblogauto.com/2007/05/toyota-1948.html
et pourtant…

laissons quelques années encore aux constructeurs chinois…

Stéphane
Invité

Merci pour cet article. Mais j’avoue que la relance de la marque MG est complexe. Je me souviens que le constructeur chinois avait absolument voulu enregistrer la marque «Modern Gentleman cars» pour donner une signification aux deux lettres MG, qui était à l’origine un hommage du fondateur à la marque Morris Garages. Pourtant je constate que le constructeur semble avoir acquis l’ensemble des droits de la marque Morris Garages. Celle-ci est maintenant mise en avant.

wpDiscuz