Accueil Général Rétromobile 2017 : Artcurial lève le voile sur la collection Ogliastro

Rétromobile 2017 : Artcurial lève le voile sur la collection Ogliastro

253
1
PARTAGER

C’est devenu une tradition ; depuis six ans, la maison de vente organise dans le cadre du salon Rétromobile son événement le plus couru. Si les records sont appelés à être battus, y aura-t-il toutefois cette année une auto pour détrôner la Ferrari 335 Sport Scaglietti adjugée l’an passé 32 millions d’euros ? En attendant le programme complet, Artcurial met en lumière la collection vedette de sa future vente.

A l’instar des sorties de grange de René Baillon en 2015 ou de la citroénite aigüe d’Henri Trigano l’an passé, c’est de nouveau une collection privée qui a les honneurs de cette vente, celle d’Hervé Ogliastro et de son épouse Martine. Petit fils de Louis Vuitton, l’homme est connu pour être un fin amateur de voitures ; non seulement il a longtemps été à la tête de l’organisation de Rétromobile, mais il a également créé le musée CIA (Centre International de l’Automobile) de Pantin.

Seront donc proposées à la vente neuf voitures de sa collection. De la De Dion Bouton Type G Vis-à-vis de 1901 à la Bugatti Type 52 de 1967, plus de soixante ans d’histoire automobile s’offriront aux yeux et aux portefeuilles des collectionneurs.

Hervé Ogliastro aimant également piloter (il a notamment participé à la Carrera Panamericana), on retrouvera donc des autos de course, et notamment une Delahaye 135 Compétition Roadster de 1936 recarrossée par Figoni & Falaschi.

Parmi les autres modèles en vente le 10 février prochain, il faudra surveiller la Renault 5 Turbo offerte par Renault à son négociant en virages, Jean Ragnotti. Outre le fait que ce modèle est indissociable de la carrière de Jeannot, cet exemplaire particulier (estimé entre 300 et 500 000 euros) a remporté entre ses mains le Tour de Corse en 1982.

Eu égard aux résultats des précédentes éditions et à la ferveur toujours présente quant aux bolides de Maranello, on observera également le passage sous le marteau de la Ferrari 166 Spyder Corsa Scaglietti de 1948. Sans oublier la Bugatti 57 Gangloff, ou encore la March 84G sponsorisée par Kreepy Krauly (fabricant d’accessoires pour piscines) ayant remporté le championnat Groupe C en 1984.

Source : Artcurial Motorcars

Illustrations : Artcurial Motorcars

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Rétromobile 2017 : Artcurial lève le voile sur la collection Ogliastro"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
de lanlay
Invité

Y’en à des collections MULLIN , Collection Jean-Claude Miloé , REDELE le fils pour Alpine , Le Monégasque Agostino Turuani, dit Tchine puis Le musée de La Rue du temps qui passe pas loin de chez Monsieur Ogliastro au 24220 Allas-les-Mines dont une superbe vidéo https://www.youtube.com/watch?v=EfNMxS3RIzU y’avait pas longtemps niveau motos collection Meznarie au Salon Moto Légende 2017 regardez ceci https://www.youtube.com/watch?v=5InUaTKxAoo

wpDiscuz