Accueil Général Faraday Future : un CES raté alourdirait plus encore un dossier déjà...

Faraday Future : un CES raté alourdirait plus encore un dossier déjà bien épais

112
1
PARTAGER

Le prochain CES de Las Vegas va permettre à Faraday Future de dévoiler son premier crossover, sa véritable première auto. Une présentation dans une ambiance lourde… On risque encore de beaucoup parler de Faraday Future. Et toujours pas sur quatre roues…

Mais où va Faraday Future ? Le néo-constructeur automobile, qui n’en est pas encore un, alimente les discussions depuis des semaines. Plutôt suscite les interrogations alors que les doutes sur un avenir à court terme se posent.

Si la présence de la marque américano-chinoise, ou davantage sino-américaine, au prochain CES de Las Vegas n’est pas (encore ?) remise en question, de ce salon pourrait découler d’autres mauvaises nouvelles.

Une source interne s’est confiée en indiquant que si Faraday Future ratait le CES au début de l’année prochaine le dossier s’alourdirait bien plus encore.

Il est acquis ou quasiment que le crossover électrique de Faraday Future ne sera pas vraiment au centre des débats. Les responsables seront plus clairement mis sur le grill sur d’autres sujets bien plus brûlants : financements, investissements, créances, reprises du chantier de la première usine, etc.

On peut s’attendre à quelques annonces comme de l’argent frais injecté par les bailleurs de fonds afin de rassurer tant bien que mal. Le premier modèle Faraday Future doit être lancé en 2018. Ce ne sera évidemment pas le cas. Le premier modèle Faraday Future aura alors-t-il simplement du retard ou ne verra-t-il jamais le jour ?

Les autorités politiques du Nevada ne cachent pas depuis des mois tous leurs doutes sur la viabilité du projet et l’absence de ressources financières.  Dan Schwartz, le trésorier de l’état du Nevada (état qui a accordé des incitations fiscales à hauteur de plus de 200 millions de dollars), vient de faire de nouvelles déclarations rapportées par le Financial Times suite à l’arrêt du chantier.

On évoquait quelques créances (plus ou moins vingt millions de dollars officieusement) pour expliquer cette interruption des travaux. Le responsable des finances de l’état du Nevada avance de son côté que Faraday Future aurait une ardoise de plusieurs dizaines de millions de dollars en cours chez Aecom, le maître d’œuvre du chantier, ainsi que d’autres retards de paiements divers.

Source : Financial Times.

Crédit illustration : Faraday Future.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Faraday Future : un CES raté alourdirait plus encore un dossier déjà bien épais"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ylgmac
Invité

Ça sent le sapin ce projet…. Pas facile de créer de rien une marque et son outil de production. NUMMI a été une aubaine pour Musk

wpDiscuz