Accueil Constructeurs Paris 2016 live : GLM G4, la Savage Rivale électrique

Paris 2016 live : GLM G4, la Savage Rivale électrique

236
0
PARTAGER
GLM G4 (2016)

Dans l’univers du véhicule électrique, le japonais GLM arrive au salon de Paris, en offrant une seconde vie à l’étonnante Savage Rivale Roadyacht GTS. Connaîtra-t-elle une vie plus remplie sous le nom de GLM G4 et convertie à l’électricité ?

L’histoire de la GLM G4 remonte en fait à 2009. Avec la présentation de la Savage Rivale Roadyacht GTS au salon  AutoRAI d’Amsterdam. Depuis, le petit constructeur néerlandais tente de produire et vendre sa voiture. Sans succès malgré une version GTR de compétition et de nombreuses apparitions dans les salons spécialisés dans les voitures exotiques.

Mais la ruée sur la voiture électrique de luxe suite au succès de Tesla pourrait lui donner une seconde chance. Le japonais GLM (Green Lord Motors) y croit, et décline donc une version électrique de cet étonnant coupé à 4 portes en élytre. A l’occasion du changement de marque, le toit rétractable a été abandonné.

Adieu V8 LS7

Les détails restent encore limités. Qu’il s’agisse de partenariat entre Savage et GLM, ou de la technique. Ce que l’on sait, c’est naturellement que la GLM G4 abandonne le V8 LS7 7.0 issu de la Corvette Z06. Et fort de 670 ch. Un bloc qu’elle troque donc contre deux moteurs électriques. Le tout étant donné pour 400 kW / 540 ch et 1000 Nm, avec une boîte de vitesses à plusieurs rapports, rare sur un électrique.

Le 0 à 100 km/h est annoncé en 3″7 et la vitesse maximale serait de 250 km/h. Quant à l’autonomie, le constructeur annonce 400 km en cycle NEDC. Aucune indication pour le moment quant à la date de commercialisation ou le prix.

Notons que GLM a été fondé par Nobuyuki Idei, ex-directeur général de Sony. Le constructeur s’est déjà également illustré en matière de véhicule électrique en transformant la Tommy Kaira ZZ.

Source : GLM
Crédit photos : Le Blog Auto

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz