Accueil Ford CTCC 2016 : Shanghai « F1 »

CTCC 2016 : Shanghai « F1 »

97
0
PARTAGER

Comme chaque année, le CTCC profite de la manche chinoise du WTCC pour se produire en ouverture. Mais avec trois catégories, de nombreux constructeurs impliqués et beaucoup de pilotes ayant couru en Europe, le CTCC n’a pas à rougir.

CTCC Production

Doublé des Yaris aux essais, avec Xia Yu en pole, devant Zhu Zhenyu.

ctcc-7

Les deux Yaris se bagarrent d’emblée. Yang Xi (Verna) double Zhang Hanbio (Verna) et il passe 3e. Yang est aux premières loges du contact fratricide entre les Toyota. Xia renonce, apparemment sur crevaison lente. Wu Xiaofeng (Fit) a d’ordinaire une voiture rétive. Pour une fois, elle semble filer droit. Le privé se débarrasse de Zhang et le voilà sur le podium.

Zhu, Yang et Wu forment ainsi le tiercé de la course 1.

ctcc-8

Ye Junhui (Yaris) est en pole pour la course 2. Zhang le harcèle dès le feu vert. Ilfinit par trouver une solution et à passer en tête. Chen Hu Ping (Yaris) suit la Verna. Néanmoins, Ye parvient à se dédoubler.

Zhang, Ye et Chen passent dans cet ordre devant le starter.

ctcc-9

CTCC 1.6 T

Rien de neuf en 1.6 T, qui n’est qu’un affrontement entre Kia et Honda. Aux essais, les Japonais prennent l’avantage avec un triplé. Zou Si Rui est le plus rapide, devant ses équipiers Xie Xinzhe et Henry Ho. Leo Yee est absent pour cause de F3 Japonaise.

ctcc-2

En CTCC 1.6 T, la course 1 possède une grille inversée (?) Voilà Sun Zheng (Mazda6) en pole. Cela fait deux ans que Mazda se débat avec des problèmes de fiabilité. Cette fois-ci, le moteur de l’ex-champion de British F3 est synchronisé sur le feu tricolore et il s’éteint au feu vert. Sans égard pour lui, Zou prend les commandes. Zhang Zhiqiang (Kia K3) passe 2e. Ho, 3e, doit empêcher l’ex-pilote de Formula Abarth de passer 2e (ce qui lui donnerait une option sur le titre.) Mais Zhang est trop rapide pour la Civic.

Succès de Zou, encadré par Zhang et Ho.

ctcc-4

Pour la course 2, Zou profite de sa pole. Jim Ka To (Kia K3) est 2e, avant d’écoper d’un drive-through pour départ anticipé. Xie passe 2e. Ho renonce et Lin Lifeng (Kia K3) sauve l’honneur des Coréens (et de l’équipe créée par son père.)

Ce sont donc Zou, Xie et Lin qui montent sur le podium. Zou est le premier pilote de CTCC à obtenir un doublé.

ctcc-6

CTCC 2.0 T

FRD continue de recruter au coup par coup. A Shanghai, Yue Cui hérite de la quatrième Focus. Champion 2014 de CTCC Production, le pilote de Carrera Cup Asia n’a aucune expérience d’une CTCC turbo.

Aux essais, Zhu Hu An (Senova) décroche la pole. Une première pour ce dérivé de Saab 9-5.

ctcc-1

Au feu vert, Yue dépose l’ex-pilote d’EuroFormula Open. Un peu plus loin, Zhu cède l’argent à son frère David, historique du team Senova. La couse est assez morne. Thomas Angström (Haima) est trop loin du trio pour les embêter.

Premier succès en CTCC 2.0 T pour Yue, devant les frangins Zhu.

ctcc-3

Le lendemain, les Focus, lourdement lestée démarrent laborieusement. Zheng Zhen Dong (Lamando GTS) prend alors la tête, devant les Haima de Chen Xu et d’Angtröm. Derrière, Yue ouvre la liste des abandons. Xu vient lui tenir compagnie et D. Zhu hérite du bronze.

Ca ne bouge plus et Zheng de s’imposer. Angtröm est 2e et D. Zhu, 3e. Avec cette victoire, Zheng prend les commandes alors qu’on ne sait pas où et quand (voir si) la finale aura lieu. Pour la deuxième fois en dix ans, un pilote non-Ford s’imposerait !

ctcc-5

Source :
CTCC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz