Accueil Audi F3 2016 à Zandvoort : premiers lauriers pour Cassidy

F3 2016 à Zandvoort : premiers lauriers pour Cassidy

123
0
PARTAGER

Cela fait plusieurs saisons que Nick Cassidy (Prema) tente de percer en F3. Déjà champion du Japon, il dispute cette saison sa première saison complète. Et ce n’est qu’à Zandvoort qu’il monte enfin sur la plus haute marche du podium.

Audi Sport TT Cup

Pour la première fois, l’Audi Sport TT Cup visite Zandvoort. Audi offre des baquets à quatre invités : le prince Bernhard van Oranje (par ailleurs copropriétaire du tracé), Allard Kalff (le Jean-Louis Moncet batave) et les skieurs Adrien Théaux et Peter Fill.

Aux essais, Nicklas Nielsen -nouveau protégé d’Audi- décroche sa première pole.

Audi TT 1

Le samedi, Nielsen se montre à la hauteur des espoirs d’Audi. Malgré Sheldon van der Linde et Dennis Marschall à ses trousses, le Danois gère. Il parvient même à prendre de l’air. Van der Linde souhaite avant tout finir devant Marschall, le leader du championnat.

Tom Kristensen offre la coupe du vainqueur à son compatriote. Van der Linde et Marschall doivent se contenter des autres marches du podium.

Le lendemain, les rôles sont inversés. Van der Linde est en pole et Nielsen le poursuit. Le Sud-Africain contrôle la situation. En prime, le débutant Max Hofer double Marschall, alors 3e. C’est donc un scénario presque idéal pour van der Linde. D’autant plus qu’il y a des cadres d’Audi dans le paddock…

Quatrième succès pour van der Linde, qui domine Nielsen, l’homme de Zandvoort. Hofer obtient son premier podium.

F3

Zandvoort marque le retour de Weiron Tan (Carlin.) L’ex-pilote de Pro Mazda finira sa saison en F3. Aux essais, Nick Cassidy (Prema) décroche sa première pole européenne. Notons que le leader du classement, Lance Stroll (Prema) se voit déclasser pour voiture non-conforme. De quoi tromper la monotonie…

Enervé par sa pénalité, Stroll équipe sa voiture d’un JATO et le voilà en tête à la chicane ! Le poleman Cassidy doit se contenter de l’argent. Alessio Lorandi (Carlin) double Maximilian Günther (Prema), passant 3e. Le quatuor de tête est ensuite gelé.

Stroll, Cassidy et Lorandi passent donc dans cet ordre sous le damier. Adrian Newey (dont le fils Harri pilote en F3) remet les coupes.

Le samedi après-midi, le poleman Callum Ilott (Van Amersfoort) tente de contenir Cassidy. Mais c’est lui qui commet une erreur. Du coup, Günther a aussi le temps de passer. 4e, Antoine Hubert (Van Amersfoort) est trop loin. Ilott revient en piste et le trio impose un rythme infernal. Hubert ne peut suivre. Le tiercé reste donc inchangé au fil des tours.

Premier succès européen pour Cassidy, qui devance Günther et Ilott. Hubert échoue au pied du podium.

Le dimanche, Günther fait fructifier sa pole. Cassidy suit. David Beckmann (Mücke) essaye de maitriser Lorandi. Ce qui permet à Günther et Cassidy de s’échapper. De nouveau, il ne se passe pas grand chose en tête. En queue de peloton, Tan sort. Une grue intervient pour dégager la monoplace, sans que la course soit neutralisée. En plein anniversaire de la mort de Jules Bianchi, des voix s’élèvent dans le paddock pour dénoncer la légèreté de la direction de course.

Pendant ce temps, Günther s’impose face à Cassidy et Beckmann.

Bien que n’ayant marqué aucun point durant les courses 2 et 3, Stroll reste largement en tête, à 259 points. Günther tente vaguement de lui barrer la route, à 203 points. Quant à Ilott, 3e à 173 points, il est pourchassé par Cassidy, 4e à 172 points.
Hubert poursuit sa collecte de points. Le Français remonte au 12e rang, avec 81 points. Quel dommage qu’il se soit réveillé aussi tard…

Crédits photos : FIA Europe F3 (photos 1 et 5 à 9) et Audi (photos 2 à 4.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz