Accueil Citroën WRC : Après le Monte Carlo, l’avenir en grand pour Vincent Dubert

WRC : Après le Monte Carlo, l’avenir en grand pour Vincent Dubert

119
0
PARTAGER

89 voitures au départ et 25 abandons plus tard nous retrouvons au téléphone Vincent Dubert classé à une belle 35 ème place au classement général de la 84 ème édition du très sélectif Rallye de Monte Carlo.

Après l’avoir suivi en direct au cours des seize épreuves spéciales, dont il nous présentait le profil, en guise de synthèse de cette expérience initiatique unique, nous lui avons posé les questions suivantes. Avec beaucoup de lucidité et de franchise Vincent nous répond.

LBA : Au terme de ce premier Rallye de Monte Carlo quels sont les sentiments qui dominent ?

Vincent Dubert : « Le sentiment qui domine est une très grande satisfaction de figurer à l’arrivée de ce rallye mythique. En effet, le Monte Carlo est extrêmement long et extrêmement dur, autant physiquement que pour la mécanique, alors on se félicite d’être à l’arrivée. Après, c’est dommage que lors des tests l’on n’ait pas bénéficié des conditions nécessaires pour développer un set-up conforme aux conditions que nous avons rencontrées en course.

On peut refaire le monde mais c’est comme ça. Il fallait que je démarre mon expérience ainsi. A mon sens il existe quatre conditions de roulage en rallye : la terre, l’asphalte, la neige et le Monte Carlo. Du coup, je me suis enrichi d’une expérience énorme, avec une excellente ambiance et une équipe super. Cela nous a permis de tout mettre en place pour l’avenir ».

Quel bagage technique t’es-tu construit au cours d’une épreuve atypique certes, mais incontournable ?

« Déjà, savoir aller dans l’extrême et sans avoir peur. Tu sais partir avec deux slicks derrière et deux roues cloutées à l’avant sur de la glace vive, c’est très formateur! Après, j’ai appris énormément en travaillant sur les divers réglages de l’auto en allant très loin, les conditions étant extrêmes les réglages le sont également. L’enrichissement fut énorme en termes de réglages et pour ce qui concerne l’amélioration de la précision de mes notes ce rallye difficile a été également très formateur ».

En quoi cette expérience va te servir en vue du championnat WRC-Junior ? Ta voiture une DS3 R3 Max va-t-elle évoluer ?

« Tout est régi par un règlement précis, la voiture en elle-même ne changera pas, mécaniquement parlant. Ensuite, forcément nous allons l’adapter aux diverses surfaces de roulage à venir. Les pneus sont différents. Pour les amortisseurs, les freins il existe pas mal d’évolutions.
Par ailleurs, au Monte Carlo j’ai découvert l’ambiance du championnat du monde et aussi la rigueur d’une telle organisation et tout cela va forcément beaucoup me servir ».

Le premier rallye de ce championnat n’intervient au Portugal qu’à la mi-mai, d’ici là quelle seront tes activités, ta préparation ?

« Avec le team nous allons travailler sur tous les détails, qui pourront constituer un plus pour la victoire au championnat.Nous allons organiser des séances d’essais pour développer le set-up dans toutes les conditions sur terre.Avec 4 courses sur cette surface c’est bien sûr une priorité. Je vais bien entendu me préparer physiquement, mentalement et dans ma prise de notes, pour être prêt à 110% pour le Portugal ».

Ton objectif 2016 est-il toujours le titre en WRC Junior ?

« Oui, plus que jamais ! Je me suis mis dans le bain, j’ai observé un peu la concurrence. Il me fallait bien ce temps d’observation mais l’objectif demeure la victoire. C’est ma chance cette année et je vais tout faire pour la saisir. On va tout mettre en œuvre et ça va bien se passer ».

Peux-tu préciser la différence entre ton classement en WRC3 et le Junior-WRC ?

« Bien sûr ! Le WRC3 concerne les voitures deux roues motrices du championnat du monde et comporte 7 épreuves possibles, dont 6 seront retenues pour le classement final. Ainsi, le Monte Carlo, où je marque des points, pourra me servir de joker.

Le Junior-WRC, belle formule de promotion, comporte 6 épreuves avec 6 résultats qui comptent ».

Voilà donc le programme qui attend Vincent Dubert et son valeureux coéquipier Sébastien Poujol. Gageons que nous les retrouverons en haut des classements à venir. Rendez-vous au Portugal !

Vodafone Rally de Portugal: 19.05. – 22.05.2016
73rd LOTOS Rally Poland: 01.07. – 03.07.2016
Neste Rally Finland: 28.07. – 31.07.2016
ADAC Rallye Deutschland: 18.08. – 21.08.2016
Tour de Corse – Rallye de France: 29.09. – 02.10.2016
Wales Rally GB : 27.10. – 30.10.2016

Alain Monnot
Crédit photographique : Erik Agostinelli

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz