Accueil Actualités Entreprise CES 2016 : Toyota adopte officiellement le standard SmartDeviceLink plutôt que Carplay...

CES 2016 : Toyota adopte officiellement le standard SmartDeviceLink plutôt que Carplay et Android Auto

195
1
PARTAGER

Le CES avait été il y a deux ans l’occasion pour Google de lancer son initiative Android Auto, bientôt suivi par Apple et Carplay, pour pousser l’intégration des smartphones et de la connexion avec les systèmes d’infotainement dans les tableaux de bord. Si certains constructeurs ont répondu favorablement aux géants de la Silicon Valley, d’autres sont moins enthousiastes. Toyota vient ainsi d’annoncer au CES adopter un autre standard développé par Ford en ignorant superbement Google et Apple.

Le premier constructeur mondial avait annoncé en juin dernier qu’il était en train d’évaluer SmartDeviceLink, la version Open Source du système AppLink que Ford a développé et installé dans ses voitures. Six mois après, c’est officiel, Toyota va adopter la cette technologie au détriment de Android Auto et Carplay, en tout cas pour l’instant. Toyota justifie son choix par une plus grande souplesse pour adapter le système à ses propres standards en matière d’interface utilisateur : « Avec SDL, les constructeurs peuvent proposer des applications pour les smartphones qui correspondent avec les caractéristiques et les interfaces des systèmes embarqués de chaque marque. Cela permet aux clients d’utiliser les applications plus confortablement et avec plus de sécurité. » Les interfaces utilisateurs des constructeurs automobiles n’étant pas réputées pour leur excellence par rapport à celles des systèmes d’exploitation des appareils mobiles, l’argument paraît un peu spécieux.

Par contre, à l’heure où Google et Apple se préparent à investir l’industrie auto par le biais des véhicules autonomes et deviennent donc des concurrents,  ne pas leur laisser le contrôle d’un élément aussi fondamental que les tableaux de bord relève de l’évidence. C’est sans doute pour cela que, selon Ford, un certain nombre de constructeurs étudient très sérieusement SmartDeviceLink également : PSA, Citroën, Honda, Mazda et Subaru pourraient suivre Toyota. Etonnamment, Ford vient d’indiquer dans le même temps s’ouvrir à Android Auto et Carplay, tout comme FCA. Ford a par ailleurs annoncé collaborer avec Google sur les véhicules autonomes…

Bref, alors que la grande convergence entre les industries auto et informatique est entamée, s’engage également une grande partie d’échecs entre les acteurs des deux secteurs. Espérons que les utilisateurs n’en seront pas les victimes collatérales.

Source : The Verge et divers
Crédit image : Ford

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "CES 2016 : Toyota adopte officiellement le standard SmartDeviceLink plutôt que Carplay et Android Auto"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
location voiture agadir
Invité

nive idea i love it

wpDiscuz