Accueil Actualités Entreprise Mahindra sauve Pininfarina

Mahindra sauve Pininfarina

117
0
PARTAGER

Les discussions duraient depuis des mois, mais les deux parties sont parvenues à un accord. L’indien Mahindra met 185 millions d’euros sur la table pour prendre le contrôle du plus célèbre des studios de design italiens.

Fondé en 1930 par Gian-Battista Pinin Farina, Pininfarina est sans doute le plus prolixe, et le plus réputé des studios italiens. Ce qui ne l’a pas empêche de sombrer dans la tourmente financière des années 2000.

Une période qui a vu nombre de constructeurs rapatrier en interne des compétences naguère confiées à des studios indépendants : mise en concurrence du style, et production en petite série. Les nouveaux clients asiatiques n’ont pas toujours compensé, pas plus que la volonté de relancer une activité de création personnalisée pour les riches de ce monde ou la création pour d’autres secteurs d’activité. Et le décès en 2008 d’Andrea Pininfarina a été un coup dur supplémentaire pour l’entreprise. Bertone en faillite, ItalDesign racheté par Audi… et maintenant Pininfarina racheté par Mahindra&Mahindra.

Après un premier accord rejeté en juillet, Mahindra et Pininfarina sont revenus à la table des négociations. Pour aboutir aujourd’hui sur un nouvel accord.  Car les banques, détentrices d’une hypothèque sur les actions de Pincar ne pouvaient plus soutenir une entreprise en déficit depuis plus de dix ans.

Le groupe indien va ainsi racheter pour 25,3 millions 76% de la holding Pincar, tout en proposant d’acheter les 24% restant, mais un à un prix bien inférieur que le marché, soit 1,10 euros /action. Après une clôture hier à la bourse de Milan à 4,2€, l’action a dévissé de plus de 68% aujourd’hui, pour finir sa course proche du prix proposé par Mahindra : 1,31€. Quoi qu’il en soit, tout en étant rattaché à Tech Mahindra, Pininfarina restera une société indépendante et devrait rester cotée à la bourse de Milan.

En parallèle à cet achat de parts, Mahindra apportera 20 millions d’euros d’argent frais, mais aussi 114,5 millions pour les créditeurs. Le reste de la dette (soit la moitié) sera soldé. L’opération prolonge les efforts d’internationalisation de Mahindra, après le rachat de Ssangyong, mais aussi de la division 2 roues de Peugeot.

L’accord final devrait être signé début 2016, et Paolo Pininfarina, petit-fils du fondateur, restera Président du conseil d’administration.

Source : Mahindra&Mahindra / Pininfarina

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz