Accueil Historique Borgward a démocratisé le clignotant !

Borgward a démocratisé le clignotant !

109
5
PARTAGER

Borgward évoque peu de choses chez les gens. La marque a longtemps été absente. Et de son vivant, elle n’était guère présente hors d’Allemagne. Dans le cadre de sa résurrection, Borgward ouvre son livre d’histoire et elle y revendique la diffusion du clignotant.

Le clignotant est aujourd’hui un de ces objets anodins. Qui pourrait imaginer une voiture sans clignotants ? Pourtant, sa diffusion est récente.

A l’origine, les gens se contentait d’agiter le bras, comme à vélo. Un bras plié vers le sol signifiait que vous tourniez à gauche. Un bras plié vers le ciel signifiait que vous tourniez à droite (et l’inverse si le volant était à droite.)
Puis il y a eu des « flèches de direction » : lorsque vous voulez tourner, une flèche sort dans la direction demandée. Un principe inspiré du sémaphore. Problème : il fallait rentrer la flèche, à la main, une fois la manœuvre opérée. Avec le temps, le dispositif est électrifié : la flèche s’agite dans la direction voulue et revient toute seule en position (comme dans Les aventures de Rabbi Jacob.) Néanmoins, les faisceaux électriques de l’époque étaient minables et le système se bloquait souvent.

En 1938, Buick propose un clignotant électrique (uniquement à l’arrière.) Pendant la deuxième guerre mondiale, nombre de véhicule de l’US Army en sont équipés.
Carl-Friedrich Wilhelm Borgward les examine et est séduit par cette innovation. Il veut que ses voitures en soit équipées. L’Hansa 1500 de 1949 est ainsi la première voiture européenne équipée de clignotants, de série. D’autres sont également inspirés et au fil des années 50, les clignotants chassent les flèches de direction. D’abord posés sur les ailes, à la hâte, les clignotants sont intégrés au design (cf. la DS 19, en 1955.)

Source :
Borward

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Borgward a démocratisé le clignotant !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Stef
Invité

Hâte de voir la future gamme! Et surtout de savoir si la marque peut se faire une place sur le marché…
En tout cas, il paraît que le second modèle sera au salon de Genève. Wait and see…

Daftintin76
Invité

Le clignotant à eu son heure de gloire, il est aujourd’hui en voie de disparition car on le voit de moins en moins de la part de beaucoup de conducteurs…

greg
Invité

😀

seb
Invité

Il en va de même pour le bras en vélo. ça fait des années que je ne l’ai pas vu.

Labradaauto
Invité

Faut pas dire que les faisceaux électriques de l’époque étaient minables. Ce n’est pas tout à fait le cas . il faut dire : différents
On a fait tellement mieux en 2015 que parfois  » ça clignote !  » et même « la valise » est perdue .
Ok le fil cotonné n’est plus usité , mais résoudre qq pannes aussi, parfois, c’est coton !
lol

wpDiscuz