Accueil GP2 GP2 2015 : Mardenborough chez Carlin

GP2 2015 : Mardenborough chez Carlin

78
1
PARTAGER

Ce week-end, il y a la fois du GP2 (à Monza) et de la FR 3.5 (à Silverstone.) Sean Gelael n’ayant pas le don d’ubiquité, il choisit la FR 3.5. Jann Mardenborough hérite de son baquet chez Carlin, en GP2.

« Jann tha Mann » est la figure de proue de la Nissan Playstation GT Academy. Avec Lucas Ordonez, c’est le seul lauréat à être devenu un vrai pilote de compétition. Mais c’est une charge parfois un peu lourde pour Mardenborough.

Avant 2011, il n’est qu’un ado Anglais, pratiquant assidu de Gran Turismo et du karting (en loisir.) Pour la petite histoire, c’est le fils de Steve Mardenborough, joueur de foot des années 80-90. Puis, à 19 ans, il remporte l’édition 2011 de la Nissan Playstation GT Academy. En récompense, il débute en British GT, aux côtés du coach de l’académie. Il n’est pas loin du titre en GT3 et les autres compétiteurs le traitent de « faux débutant ».

Nissan et Playstation décident de changer de braquet en le plaçant en British F3, avec Carlin. En guise de tour de chauffe, il dispute la TRS 2013. Ensuite, il s’attaque à la F3 : de belles performances aux essais, mais beaucoup d’erreurs en course. En parallèle, il découvre les 24 heures du Mans, terminant 3e des LM P2.

Pour 2014, ses parrains décident de le faire « monter » en GP3. En prime, Nissan négocie des stages chez Red Bull. Il redouble en TRS, remportant ses premières victoires en monoplace et frôlant le titre. En GP3, après des débuts laborieux, il décroche une victoire et collectionne les places d’honneurs. Néanmoins, il se désunie dans les derniers meeting et termine 9e du classement.

Pour 2015, pas de TRS, mais Nissan lui offre un programme très complet : tests en Super Formula, Blancpain (sur GT-R), GP3 (toujours chez Carlin) et Le Mans avec la GT-R LM Nismo. Sa saison est marquée par le gros accident qui a remis en cause un moment les courses sur le Nürburgring, où sa Nissan GT-R GT3 s’est envolée en pleine ligne droite et a franchi le grillage après une terrible cabriole, entraînant la mort d’un spectateur. En GP3, il débute la saison par des top 5, puis il enchaine les contre-performances.

Carlin, qui le suit depuis le British F3, lui offre la voiture de Gelael. C’est un one shot : l’Indonésien sera de retour pour l’épreuve Russe. Charge à l’Anglais de transformer l’essai, car à 23 ans, c’est déjà un « vieux ». Pas question de tripler en GP3, en 2016, s’il veut aller en F1…

Crédit photo : GP3

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "GP2 2015 : Mardenborough chez Carlin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Admin

« En GP3, il débute la saison par des top 5, puis il enchaine les contre-performances. »

Son crash au Nürburgring l’a sacrément secoué mentalement. On se met à sa place. Il a mis plusieurs mois à en revenir. Sinon on peut ajouter qu’il a fait deux jours d’essais en Super Formula en fin d’année dernière, où il a été immédiatement dans le rythme.

wpDiscuz