Accueil Actualités Entreprise Faurecia : vers la fermeture du site de Nompatelize

Faurecia : vers la fermeture du site de Nompatelize

136
4
PARTAGER

Mauvaise nouvelle pour l’emploi dans les Vosges : l’équipementier Faurecia a annoncé le 11 juin dernier son intention d’arrêter les activités de son site vosgien de Nompatelize d’ici la fin de l’année 2015.

Dans un communiqué publié à l’issue d’un Comité central d’entreprise (CCE), le groupe a déclaré que désormais « l’activité réelle des partenaires industriels et les prévisions annoncées ne permettent plus de maintenir une activité sur le site de Nompatelize, compte tenu des pertes enregistrées et prévisibles, et l’absence de perspectives ».

La mesure devrait entraîner la suppression de 78 emplois directs. En septembre 2014, Faurecia  avait d’ores et déjà décidé de supprimer 128 postes à Nompatelize sur un effectif de 204 salariés dans le cadre d’un plan social. Les syndicats de l’usine disaient alors redouter une fermeture en deux temps.

En dehors des armatures de sièges, le site produit depuis 2011 de petits véhicules électriques en partenariat avec la société Muses, porteuse du principal projet de reconversion du site. Mais selon le groupe, les volumes de Muses sont très loin du niveau initialement annoncé et du niveau qui permettrait à FSA (Faurecia Sièges d’Automobile) de maintenir une activité sur le site.

Malgré le soutien du conseil régional de Lorraine à hauteur de 350 000 euros en 2013, le projet de véhicule électrique urbain Mooville constituait le dernier espoir d’un site sur la sellette. Mais le groupe n’a guère atteint plus de 10 % de ses objectifs, lesquels avaient été fixé à 275 véhicules pour 2014.

Si la direction assure qu’elle mobilisera les moyens nécessaires pour « accompagner la mobilité des salariés », les syndicats évoquent quant à eux un accord collectif signé début 2015 dans lequel Faurecia s’engageait à maintenir la production d’armatures à Nompatelize durant deux à trois ans. Ils s’apprêtent à saisir le tribunal de grande instance d’Epinal en vue d’obtenir l’application de cet accord et l’annulation de la procédure de fermeture du site.

Source : Faurecia, AFP
Crédit Photo : Faurecia

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Faurecia : vers la fermeture du site de Nompatelize"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
XX
Invité

faurecia

Les effectifs totaux ( personnels ) du Groupe ont progressé de 3.1% en 2014, pour atteindre un total de 99 281 personnes.

La répartition par zones géographiques de cette progression est la suivante :
Europe : +5,1 comparé à 2013%
Amérique du Nord : +4,4%
Amérique du Sud : -8,7%
Asie : -1,3 %.

Lorsque une entreprise allemande supprime 78 emplois directs sur presque 100 000 , prévenez nous.

http://www.faurecia.com/fr/finance/chiffres-cles

pedro
Invité

Inversion de la courbe du chomaghe d’ici la fin de l’année 2013.
Un an et demi de retard.

Carlos Ghost
Invité

« accompagner la mobilité des salariés »

Traduction : les reconduire vers la porte en leur tenant la mimine. Comme langage de fauxderche, c’est de la bonne !

PS Pourquoi la conservation automatique de nos coordonnées a-t-elle disparu ?

labradaauto
Invité

Bcp de dégâts chez les équipementiers ici en France. Un euro fort, un système social protecteur qui coûte un max . – Plusieurs gouvernements successifs dep 30 ans qui font des conneries. En dire davantage va se voir taxer de politicards, stop! En attendant ce n’est pas l’euphorie dans tous les foyers concernés. C’est con parce qu’il y a du savoir faire mis au ruisseau.

wpDiscuz