Accueil Alternatives Chronopost reçoit ses premiers Mooville de production

Chronopost reçoit ses premiers Mooville de production

161
4
PARTAGER

Le constructeur français Muses s’est lancé dans l’aventure de l’utilitaire électrique en 2009. Pour ce partisan de la livraison du dernier kilomètre sans émission, la mise en production a débuté à la fin 2014 et les premières livraisons de ses Mooville arrivent.

Chronopost est un partenaire historique de Muses puisque depuis bientôt 2 ans la société de logistique testait deux prototypes de Mooville. La société vient de prendre livraison de deux modèles de production qui viendront remplacer ces deux prototypes, à Paris et à Toulouse. Ces deux premiers exemplaires devraient être bientôt rejoints par 98 autres modèles selon le protocole d’accord signé entre Muses et Chronopost.

« Ces livraisons démontrent la pertinence et la polyvalence de notre châssis cabine. En effet, le véhicule de Beaugrenelle supporte une caisse de 6 m3, celui de Toulouse est équipé d’une caisse de 8 m3. Deux autres véhicules viendront bientôt compléter cette flotte » déclare le DG de Muses, Patrick Souhait.

Le principe de ces utilitaires électriques est d’avoir un châssis qui porte les batteries de chaque coté et d’utiliser des moteurs roues. Ainsi tout l’arrière du châssis-cabine est plat et peut recevoir différentes caisses, de 3 à 8,5 m3, avec ou sans module frigorifique. La forme de la cabine dégage une large vue à 180° permettant d’être à l’aise en ville, terre de prédilection de ces Mooville.

Totalement orienté vers la livraison, le Mooville dispose de 2 portes utilisables par le poste de conduite central (entouré de 2 passagers en retrait) dont le siège pivote, autorisant ainsi la descente coté trottoir à coup sur. Sa longueur de 4,30 m et sa hauteur limitée à 1,90 m lui autorise d’aller dans les parkings sous-terrain. Le Mooville utilise 2 packs EnerSys (Powerbloc XFC Flex technologie TPPL) des batteries LiFePO4, accessibles de chaque coté. Il faut compter 3h30 de charge sous 12kW (380 V – 32 A) ou 8h avec deux prises domestiques 16 A classiques. Une autre possibilité est de déposer les packs et de les remplacer par 2, pleinement chargés. Ainsi l’autonomie de 80/90 km n’est plus un souci pour doubler ou tripler les tournées.

D’autres sociétés de logistiques comme DHL, Exapaq, etc. ainsi que des villes se montrent intéressées par les Mooville de Muses.

Source : Avere, Illustration : Muses

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Chronopost reçoit ses premiers Mooville de production"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

quelles sont ces villes éventuellement intéressées?

SGL
Invité

Merci @ Thibaut Emme de parler de ce type de véhicule qui est moins « sexy » des Mustang ou autres Ferrari mais qui sont utiles et primordiaux dans la vie des cités dans un proche futur.
Une interdiction totale des centres-villes au moteur thermique pourrait faire exploser le marché des utilitaires électriques, un secteur créateur d’emplois (notamment Français) et qui pourra avoir d’importants débouchés à travers le monde (Asie, USA etc.).
En tant que citoyen urbain et patriote, je suis cela avec intérêt.

wpDiscuz