Accueil F3 Résultats des autres disciplines

Résultats des autres disciplines

160
0
PARTAGER

Si vous aussi, vous n’avez d’yeux que pour Mick Schumacher (Van Amersfoort, N°25), c’est ici. Mais si vous vous intéressez au sort de ses 33 camarades d’ADAC F4, ainsi que l’EuroFormula Open, la F3 Cup, la Formula Masters China ou l’Asia Formula Renault, cliquez sur « lire la suite ».

EuroFormula Open

L’autre championnat européen de F3 débarque au Paul Ricard. Alessio Rovera passe de DAV Racing à BVM.

Vitor Baptista (RP Motorsport) obtient la pole du samedi.

EuroFormula 1

Diego Menchaca, 4e sur la grille, est 1er à la chicane. Puis le Mexicain craque. Baptista, Rovera, Tanart Sathienthirakul (West-Tec), Yu Kanamaru (Emilio de Villota) et Konstantin Tereshchenko (Campos) le doublent. Rovera fait le forcing, mais Baptista domine son sujet. Derrière, Sathienthirakul craque face à Kanamaru et Tereshchenko. Puis, en vue de l’arrivée, le Russe passe le Japonais.

Baptista, Rovera et Tereshchenko se présentent dans cet ordre devant le starter.

EuroFormula 2

Le dimanche, c’est cette fois Tereshchenko qui est en verve.

EuroFormula 3

Le dimanche après-midi, Tereshchenko prend le meilleur sur Baptista. Le Brésilien le passe au bout de quelques virages, mais le Russe se dédouble. Derrière, Menchaca est à l’arrêt sur la piste. Le safety-car sort, le temps qu’on le pousse de là.
Au restart, Baptista reprend le dessus, tandis que Rovera passe Damiano Fioravanti pour le gain de la 3e place. Les trois premiers sont alors roues dans roues. Tereshchenko double le leader, avant le damier.

On retrouve donc le tiercé de la course 1, mais dans le désordre : Tereshchenko devant Baptista et Rovera.

EuroFormula 4

Avec cette victoire, Tereshchenko quitte le Castellet avec 77 points au compteur. Baptista passe 2e, à 74 points. Tandis que Rovera boucle le podium, à 66 points.

EuroFormula 5

ADAC F4

La Formel Masters est morte, vive l’ADAC F4 ! Une nouvelle ère débute à Oschersleben. Tous les projecteurs sont braqués sur Mick Shumacher (Van Amersfoort), le fils de qui-vous-savez. Visiblement, la perspective de se frotter à Schumi Jr en a motivé quelques uns. Tim Zimmermann (Neuhauser), Joel Eriksson (Motopark) et Marvin Dienst (HTP) ont pour eux l’expérience de la Formel Masters. Harry Newey (Van Amersfoort) dispute de front la F4 BRDC et la F4 ADAC. Zhou Guanyu (Prema ; membre de la Ferrari Academy) et Ralf Aron (Prema) s’offrent des piges en attendant la F4 Italia (qui utilisent également des Tatuus à moteur Abarth.) Signalons non pas une, ni deux mais trois jeunes filles sur la grille : Carrie Schreiner (Piro), Marylin Niederhauser (Race Performance) et la privée Michelle Halder.

ADAC F4 1

Inscrit à la dernière minute, Janneau Esmeijer (HTP) découvre la voiture à Oschersleben. Ca ne l’empêche pas de décrocher la pole.

ADAC F4 3

Trop de pression ? Esmeijer craque au feu vert. Tant mieux pour Dienst, 4e sur la grille et 1er à la chicane. Aron s’installe au 2e rang. Derrière, c’est plus serré. Michael Waldherr (Motopark), 3e en vue de l’arrivée, ne peut résister à un groupe de chasse. Mattia Drudi (SMG) mène cet assaut.

Dienst est donc le premier vainqueur de l’ADAC F4. Aron et Drudi sont respectivement 2e et 3e.

ADAC F4 4

Le samedi après-midi, Dienst est en pole devant Esmeijer. Ce dernier s’est déjà fait avoir une fois et pour la course 2, il se blotti derrière son leader. Joey Mawson (Van Amesfoort) semble solidement installé au 3e rang. C’est sans compter sur Aron, qui lui chipe le bronze.

Dienst obtient ainsi un doublé, devant Esmeijer et Aron.

ADAC F4 5

Thomas Preining (Mücke) est en pole pour la course 3. L’Autrichien s’évapore au feu vert, au profit de Schumacher et de Zimmermann. Le redoublant est victime d’une crevaison lente et le Schu-schu du paddock peut dérouler. Mawson, passe Preining pour la 2e place. Aron revient sur l’Autrichien, mais le damier tombe avant qu’il ne puisse tenter quoi que ce soit.

C’est donc la fameuse première victoire de Schumacher, sur Mawson et Preining. Jamais la Formel Masters n’avait mobilisé autant de médias. L’ADAC surfe sur l’effet en multipliant les communiqués.

ADAC F4 6

Dienst mène l’ADAC F4 à 58 points. Aron, qui a frôlé les 3 podiums, est 2e à 45 points. Quant à Mawson, il est 3e à 38 points.

ADAC F4 7

F3 Cup

De la F3 Cup sans F4 BRDC, à Donington. Henry Chart (Enigma) est absent pour cause d’examens universitaires. Chez Chris Dittman Racing, Tony Bishop laisse place à Kieran Vernon (coach de la F4 BRDC.) Enfin, le privé Matt Payne revient avec sa vieille Dallara 305.

Vernon fête son retour en monoplace par la pole.

F3 Cup 3

Aaron Steele (Grays) vole le départ de la course 1. Il écope de 10 secondes de pénalité. De toutes façons, Vernon est repassé. Jacopo Sebastiani (Omicron) passe Stuart Wiltshire (Chris Dittman Racing.) Mais le débutant se piège tout seul et Wiltshire repasse.

On a donc Vernon, Steele et Wiltshire sur le podium.

F3 Cup 5

Le dimanche matin, Vernon profite de sa pole pour partir tranquille. Steele, lui, dépose Wiltshire. Le leader réagit et Steele ne peut recoller. Derrière, Sebastiani retrouve Wiltshire. L’Italien klaxonne avant de partir de nouveau à la faute.

Le podium est donc identique à la course 1 : Vernon devant Steele et Wiltshire.

F3 Cup 4

Exceptionnellement, il y a 3 courses. Vernon loupe son départ, ce qui profite à Wiltshire et à Daniel Tapinos (CF Racing.) Vernon repasse l’ex-pilote de Formule Palmer. Puis il trouve l’ouverture sur l’éphémère leader. Derrière, Steele passe à son tour Tapinos. Puis Wiltshire cède à la pression.

Le podium est donc une copie de ceux des courses 1 et 2, avec toujours Vernon, Steele et Wiltshire !

F3 Cup 1

Steele profite de l’absence de Chart pour mener, avec 137 points. Whiltshire, 2e à 118 points et Sebastiani, 3e à 110 points complètent le podium provisoire.

F3 Cup 2

Asia Formula Renault

Deuxième manche de la saison, à Sepang. Thomas Luedi (BlackArts Racing) est de retour. Le régional de l’étape, Najiy Ayyad (SD Motorsports) s’essaye à l’AFR après une pige en Asia Cup Series. Zheng Shang Guan (KRC) va disputer de front AFR et FMCS.

Maxx Ebenal (BlackArts Racing) obtient la pole.

AFR 3
Ebenal loupe son départ. Il laisse Dan Wells (KCMG) prendre les commandes. En tentant de fermer la porte à Darma Hutomo (Asia Racing Team), le Canadien se fait toucher, il cale et sa course de s’arrêter là. Garnett Patterson (KCMG) se colle à Hutomo. L’Indonésien cède dans les derniers tours.

Wells remporte sa première victoire en AFR, devant Patterson et Hutomo.

AFR 1

Le dimanche, Ebenal abandonne de nouveau. Wells et Patterson n’ont plus qu’à dérouler. Pu Jun Jin (Asia Racing Team) et Hutomo s’accrochent. Ayyad hérite du 3e rang.

C’est donc un second doublé pour KCMG avec Wells et Patterson. Ayyad, 3e, obtient son premier podium en monoplace.

AFR 2

Formula Masters China

La FMCS offre un niveau de compétitivité digne de l’Europe. C’est un avantage, mais aussi un inconvénient. L’an dernier, seuls 4 pilotes (Jake Parsons, Dan Wells, Matthew Solomon et le champion, James Munro) pouvaient viser le podium à la régulière. Les autres n’ont fait que de la figuration ; de quoi doucher bien de concurrents.
A Sepang, il n’y a que 5 écuries. Parsons (Meritus GP) est le seul des « 4 » à replonger. Il devra faire face à des pilotes issus de l’Asia Cup Series comme Aidan Read (Eurasia) ou Daniel Woodroof (Meritus GP.) Les redoublants Hua Miao (Eurasia), Sean Hudspeth (Eurasia) et Matthew Swanapoel (Arrows) sont persuadés qu’ils feront mieux en 2015. Invisible en FR 2.0, Martin Rump (KCMG) veut se relancer. Enfin, Zheng Shang Guan et Ye Junhui (tous deux lauréats de la China Star Academy 2014) espèrent faire enfin triompher la Chine.

L’air de Sepang fait du bien à Rump. L’estonien décroche sa première pole depuis 2013.

FMCS 1

Il pleut pour la course 1 et la course démarre derrière le safety-car. Lorsqu’il relâche le peloton, Rump contrôle Parsons, 2e. Derrière, les frères Muratomi (Eurasia) effectuent un tir groupé aux 3e et 4e places. Asuka part en tête-à-queue. Takeru hérite du 3e rang, avant de commettre lui-même une erreur. Swanapoel se retrouve 3e.

Ca ne bouge plus et Rump d’obtenir son premier succès en FMCS. Parsons et Swanapoel sont à ses côtés.

FMCS 2

Le dimanche matin, Parsons est cette fois devant Rump. L’Australien en profite pour faire la course en tête. Il y a eu pas mal de départs des stands, puis de bouchonnage derrière les attardés. Aiden Read (Eurasia) peut ainsi pointer au 3e rang. Hudspeth revient à grande enjambées sur lui. Mais le damier tombe avant que le Singaporien ne puisse tenter quoi que ce soit.

On a donc un trio Parsons-Rump-Read sur le podium.

FMCS 3

A. Muratomi est en pole pour la course 3. Manque de pot pour le Japonais, Rump plonge au feu vert, il y a contact et le poleman ne passe pas la chicane. Rump, lui, a une voiture très endommagée. Il laisse passer Parsons. Derrière, Woodroof passe Read et devient 3e. Puis 2e lorsque le Malaisien double l’Estonien. Read retrouve la médaille de bronze lorsqu’il passe Rump.

C’est donc un podium uniquement composé de concurrents de l’Asia Cup Series 2014 : Parsons devant Woodroof et Read.

FMCS 4

Parsons est le premier leader de la FMCS 2015, avec 48 points. Rump suit à 32 unités. Read, lui, est à 30 unités.

FMCS 5

Crédits photos : ADAC F4 (photos 1 et 7 à 12), EuroFormula Open (photos 2 à 6), F3 Cup (photos 13 à 17), FRD (photos 18 à 20) et FMCS (photos 21 à 25.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz