Accueil Citroën Genève 2015 : Nouvelle DS 5 – design hybride

Genève 2015 : Nouvelle DS 5 – design hybride

239
39
PARTAGER

La Citroën DS5 devient la DS 5 et perd comme prévu le logo Citroën (mais pas les chevrons). Le changement le plus visible est sans doute la face avant qui reprend le dessin des derniers concepts DS tandis que le reste évolue peu.

La DS 5 troque donc sa calandre Citroën héritée du concept Sportlounge pour une plus conforme aux DS vendues en Chine et aux derniers concepts de la (nouvelle) marque. La volonté est clairement de distinguer DS de Citroën et, quitte à produire comme ici un véhicule « hybride » au niveau du design, on adapte la calandre dite « DS wings ». Ceinte par une large bande chromée qui se poursuit vers les phares, cette nouvelle calandre donne un coté plus « fin » à l’avant pourtant relativement massif. En revanche les « sabres » sont toujours là de même que les écopes dans le bouclier avant abritant une barrette de LED.

Les feux avant changent également, non dans leur forme extérieure mais dans leur contenu (à ce propos, une bande noire est ajoutée à l’intérieur pour conserver la forme extérieure tout en affinant le dessin). Les feux sont désormais xénon – full LED et comportent une signature lumineuse comme la nouvelle DS 3. Dans le détail, on peut voir qu’ils prolongent la calandre et ont un aspect plus « haut de gamme ». A noter que les clignotants sont désormais dits « défilants » (l’allumage se fait avec un mouvement vers l’extérieur). Le bouclier est redessiné pour s’adapter à la nouvelle calandre et perd ses aspects « rondouillard ». Avec des traits plus marqués, il participe à cette nouvelle identité avant.

Le reste de la voiture n’évolue pas ou peu, l’intérieur reste très enveloppant et mêlant le cuir à des inserts façon aluminium avec quand même de discrets logos DS un peu partout et de nouvelles teintes de cuir nappa bi-ton avec toujours le très élégant dessin « bracelet montre ». Coté navigation, la DS 5 dispose d’un écran tactile avec le « New Mirror Screen », duplication de votre smartphone pour profiter des applications du téléphone sur l’écran de la voiture. Certaines motorisations sont reconduites comme le THP 165 S&S avec boîte automatique pour l’essence, ou le BlueHDi 120 S&S ou 150 S&S en boîte manuelle à 6 rapports ainsi que le BlueHDi180 S&S en boîte automatique. La version Hybrid 4×4 est évidemment reconduite.

A noter que l’offre essence sera complétée un peu plus tard par le THP dans une nouvelle version 210 chevaux (200 actuellement) THP 210 S&S en boîte manuelle à 6 rapports. Les amortisseurs ont été revus pour apporter plus de confort (signe distinctif des « vraies » DS) et monter ainsi d’un cran les prestations offertes par la voiture. Présentée à Genève dans 2 semaines, la nouvelle DS 5 sera en concession à partir de juin 2015, dans cette nouvelle teinte carrosserie « bleu encre » ou dans les teintes précédemment existantes.

Source et illustration : Citroën/DS

Poster un Commentaire

39 Commentaires sur "Genève 2015 : Nouvelle DS 5 – design hybride"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jongo
Invité

Quelle voiture magnifique. Perso, je suis une fan de la marque Citroën. Je n’ai pas encore les moyens malheureusement de m’offrir un modèle hybride mais j’espère que les prix seront bientôt plus accessibles. Car c’est vraiment la voiture de demain.

minupinu17
Invité

ce n’est pas une citroen

JongoShop
Invité

Oui c’est vrai, je l’associe toujours à cette marque alors que c’est une marque à part entière.

Roberto
Invité

Elle gagne en stature, mais perd son côté décalée. Signe d’une volonté de se rapprocher des standards allemands ?

SGL
Invité

Auto a forte personnalité malgré sa relative faiblesse de sa motorisation.
Semi-bide commercial mais forte valeur ajouté pour l’image de marque.
La calandre évolue dans le bon sens mais il manque surtout une forte évolution du système HYbrid4, rechargeable par borne avec une batterie lithium lion de 10 kWh minimum, un moteur électrique plus puissant etc.

SGL
Invité

Ok ok ! Trop tard pour remettre en cause les choix technologiques de base, tant pis pour l’autonomie,
Mais la puissance du moteur électrique doit être revue pour permet au 4 cylindres de titiller les 6 cylindres des premiums allemands.
Une DS 5 de 300 ch (230 ch thermique + 70 ch électrique) par exemple.
Histoire de mettre « une pierre dans le jardin » de la concurrence, à défaut de mieux !

Verslefutur
Invité

La DS 5 hybride mazout est une belle voiture mais n’est pas crédible face à la concurrence.
A 47500 € en entrée de gamme, elle est reste chère face à la concurrence des autres hybrides.
En comparaison, la Lexus GS300h est à 49900 €, voiture mieux équipée et mieux motorisée

juuhuu
Invité

Clairement, le design a réellement été pris en compte et réussi depuis la DS3. Reste que pour faire du premium, c’est insuffisant si le reste ne suit pas..

Homer S.
Invité

@Verslefutur Faux la DS5 H est à 42000€ en entré de gamme, le configurateur met par défaut la version la plus HdG

greg
Invité

« Vous pensez bien que la centaine de personnes qui a travaillé sur le système n’a pas choisi les valeurs au hasard mais après de longues périodes d’essai pour voir les valeurs les plus intéressantes en terme de conso, motricité, etc »
C’est juste dommage que la consommation soit élevée justement (très difficile de descendre sous 6,5l/100), et que niveau motricité faut pas trop tenter le diable non plus….
Ce qui a prévalu ce sont les coûts, sinon jamais on aurait combiné le système avec la boîte EGS.

greg
Invité

C’est bien pour cela que notre technicien volant spécialiste VE/Hybrides est resté coincé dans la neige (ça patine, pas de différentiel) lors d’un déplacement en Bavière et a dû appeler une dépanneuse équipée d’un vrai système 4×4 😉
Bizarrement j’ai davantage confiance en lui qu’en vous 😉
Je précise aussi qu’il avait des pneus neige 😉
Surtout que cet « essai » faisait publi-reportage bidonné….
Quant aux consos, 3 mois d’essais au sein du personnel, le record de conso était de 6,2l……
(je re-précise j’étais chef de produit chez Citroën)

SGL
Invité

Des témoignages parlent de 5.3L au 100km dans des conditions sévères pour la 3008 HYbrid4.
Et la baisse de la consommation (et donc la pollution) est énorme en ville
A défaut d’être une réussite commerciale la technologie HYbrid4 reste une réussite technique.

otto
Invité

Quand on pense à ce que fut Citroën au temps de sa splendeur, triste à pleurer.

SGL
Invité

Oui et non.
La DS de 1955 a couté l’indépendance à la société.
La SM un fiasco commercial.
Dur dur de faire dans le sensationnel et être rentable !
Alors avec la marque DS ce n’est pas si mal que ça.

SGL
Invité

Et Lancia, Saab…
Même Alfa n’est pas vraiment mieux en attendant leur future renaissance prévue.

beniot9888
Invité

Pas mal, ça lui va bien.

Vincent de Savoie
Invité

@SGL, petites précisions :
Non, ce n’est pas « la DS de 1935 qui a coûté l’indépendance de la société »
CITROËN a été racheté, en 1934, par MICHELIN,
qui l’a revendu à PEUGEOT, en 1974,
au moment de la sortie de la CX et peu de temps,
après l’échec, commercial, de la SM.
Cordialement,

juuhuu
Invité

@beniot, à part la DS3 qui se tasse, les DS4/5 sont en train de se prendre une boite…

SGL
Invité

Ok c’est vrai @Vincent de Savoie
Ce n’est pas la DS mais plutôt le cumule de dépense liée aux programmes cumulés : Wankel/ GS, CX, SM, Birotor, Bora, Merak, et Khamsin, (merci wikipedia)

beniot9888
Invité

@ juuhuu, tant mieux ou tant pis, je ne vois pas le rapport de toute façon. Je dis juste que je l’aime bien.

wizz
Membre
Le problème n’est pas les dépenses liées aux programmes cumulés. Le problème, c’est l’absence de retombées économiques. Soit parce que les conditions économiques ont changé (choc pétrolier) Soit parce que les gens n’ont pas adhéré à tel ou tel projet. Par exemple, Bangles a été tant décrié, mais les voitures se vendaient très bien. Les dépenses consenties par BMW ont rapporté des bénéfices, qui ensuite ont permis à BMW de réinvestir dans des nouveaux moteurs, nouvelles plateformes, nouveaux modèles Et à l’opposé, les gens ont aussi décrié les designers de la Velsatis sauf que les voitures ne se vendaient pas.… Lire la suite >>
wpDiscuz