Accueil Alpine Des détails sur la future Alpine

Des détails sur la future Alpine

119
15
PARTAGER

En marge de la présentation du concept Alpine Vision Gran Turismo ( illustration ) au Festival Automobile Internationnal de Paris, le PDG de la marque, Bernard Ollivier, aurait dévoilé quelques détails sur la future berlinette attendue à l’origine pour l’année 2016.

Cette Alpine, qui marquera le retour de la marque dieppoise depuis l’arrêt de son activité en 1995, sera commercialisée à partir de 2017 en Europe mais également en Chine, au Japon, en Amérique Latine et dans les pays du Golfe. « L’ordre de grandeur, en moyenne, sera un volume autour de 3.000 voitures (par an), avec un pic, au début, autour de 5.000 grâce à l’effet de nouveauté » déclare Bernard Ollivier.

La version définitive sera relativement éloignée du concept Vision GT mais s’en inspirera légèrement et y fera quelques clins d’oeil. La nouvelle Alpine devra respirer l’esprit de la marque tout en vivant avec son temps en offrant un niveau de technologie suffisamment attrayant: « Nous avons des amoureux passionnés de cette marque […] mais la clientèle d’aujourd’hui, quand elle mettra 50.000 euros minimum pour acheter notre voiture, elle attend des choses modernes en termes de technologie, de qualité, elle n’attend pas du rétro ».

Le design final de la berlinette incarnera les valeurs d’élégance et de luxe à la française. Elle devra faire face à une forte concurrence avec des modèles phares comme les Alfa Roméo 4C, Porsche Cayman voire Audi TT pour ne citer qu’elles. Enfin, sa calandre sera bien ornée du logo Alpine et non de celui de Renault comme cela avait été le cas juqu’à présent avec l’A110-50.

Source: Reuters

Illustration: gran-turismo.com

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Des détails sur la future Alpine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Louis
Invité

Belle voiture.

Le modèle de série est tellement attendu (au moins en France) que la barre doit être placé très haut en terme de design de performance.

Si Renault réussit ce coût là, ils auront un premier pied dans le HdG (ou un deuxième si l’Espace V fonctionne aussi).

SAM
Invité

1/ A force de trop attendre et de justement de placer la barre trop haute dans ses attentes, on risque forcément d’être déçu!
2/ C’est au bout de la 3ème génération d’Alpine qu’on pourra dire si la marque est installée dans le HDG… Au mieux cette Alpine aura le succès rencontré par le premier Audi TT ou la première (nouvelle génération) de Nissan Z… Mais c’est par la ténacité qu’un label arrive à se forger une image ou à la garder!

Pat
Invité

Oui SAM mais Louis n’a pas tord car le plus dur est d’ouvrir la porte, après il ne faut qu’elle se referme mais c’est quand même plus simple.

SGL
Invité

Si le modèle n’est pas parfait (fort possible lorsque l’on manque d’expériences) il faudra corriger un maximum de défaut en moins de 2 années de commercialisation car, dans un premier temps, les gens peuvent encore comprendre mais après c’est l’image de marque qui est définitivement marquée au fer rouge.
Un avis négatif vaut 20 avis positif par la suite.

benjydef
Invité

A force de faire attendre, Renault (enfin Alpine) se tire une balle dans le pied…
Pendant ce temps, ALfa à sorti la 4 C dont renault devrait s’inspirer pour le modèle d’alpine.
Et puis , les acheteurs potentiels risquent de décéder car ALpine parle surtout pour les gens de + de 60 ans LOL
Car pas sur que les cinquantenaire et quarantenaires (qui ont les moyens) se ruent sur une Alpine…ils ont déja soit une lotus soit une Porsche…
Bref, sil les constructeurs francais s’y connaissaient en marketing, leur santé serait bien meilleure..

juuhuu
Invité

« relativement éloignée du concept Vision GT mais s’en inspirera légèrement »

Je sens que ça va être le drame….

« elle attend des choses modernes en termes de technologie, de qualité, elle n’attend pas du rétro »

Et rien sur l’agrément, le plaisir, l’émotion que va distiller la future Alpine, parce que nous sortir que les attentes c’est techno et qualité, on peut lire ça pour une Laguna…. Purée, j’ai déjà les boules merde !!!!

Mosieu K
Invité

Certes ont peut parler de la futur Alpine en bien ou en mal le pricipal c’est d’en parler cet article en est la preuve et les dirigeants d’Alpine le savent bien , maintenant que l’on est rentrés dans le jeu à eux de nous sortir une bagnole d’exception ! Sinon on ce sera encore fait gruger .

Dcomdim
Invité

« L’Alpine se fait attendre et ça commence à être trop long.. » en substance. On attend combien de temps un (tout) nouveau modèle? Trois semaines? Deux mois? Arrêtez un peu. Attendez au moins qu’elle soit là pour vous défouler.

SGL
Invité

La manière de communiqué est importante !
Car oui faire un tout nouveau modèle prend légitimement du temps certes, mais faire des teasers trop tôt et trop souvent à des passionnés peut devenir contre-productif au final.
Qui aime bien châtie bien @Dcomdim.

juuhuu
Invité

@Dcomdim : Rappelle nous depuis quand on parle d’Alpine et depuis quand on a vu les premières rouler ???

wpDiscuz