Accueil Actualités Entreprise Fiat Chrysler, fusion opérationnelle et débuts en bourse

Fiat Chrysler, fusion opérationnelle et débuts en bourse

82
7
PARTAGER

C’est un grand jour pour Fiat et Chrysler. Les deux entités sont à présent officiellement unies sous une seule bannière, et la cotation a débuté à Wall Street.

La grande fusion espérée par Sergio Marchionne depuis 2009 est à présent un fait. Fiat SpA et Chrysler LLC ont disparu, place à Fiat Chrysler Automobiles BV. Un seule et même entité qui sera le septième constructeur mondial. La fusion s’accompagne du transfert de la cotation vers Wall Street. La cotation à la bourse de Milan sera maintenue, mais sur le marché secondaire.

L’action a débuté la première journée de cotation sur de fortes hausses, avant de revenir dans la journée autour de son cours d’ouverture, soit 9 dollars. John Elkann et Sergio Marchionne sonneront ce soir la cloche marquant la fermeture de la séance.

Sergio Marchionne qui ne cache pas son désir de poursuivre sur la voie de la croissance via une nouvelle association. Mais la dette de plus de 12 milliards de dollars sera un lourd handicap.

Source: Bloomberg

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Fiat Chrysler, fusion opérationnelle et débuts en bourse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Manchu
Invité

« Sergio Marchionne qui ne cache pas son désir de poursuivre sur la voie de la croissance via une nouvelle association. »

Sortir de la monoculture 500, ne pas faire n’importe quoi avec Maranello, arrêter de massacrer des marques historiques, arrêter de rebadger des véhicules dépassés serait également un bon début.

Dr_briefs
Invité
Pour Maranello c’est pas compliqué… il va sortir toujours plus de voiture, multiplier les éditions limités facturé une fortune comme la F60 America… Pour les marques généralistes… chez Fiat on exploite a fond l’image du modèle qui marche mais plus rien dans le domaine des familiales ou routières. (bravo à l’abandon etc…) Lancia rebadge des Chrysler pour l’Europe et ne semble pas avoir d’autre avenir… Alfa plus de gamme réelle avec 3 modèles au catalogues… la seule chose qui reste est le réemploi des noms des gloires d’antan et l’espoir de voir la gamme être relancé par la Giulia. Donc… Lire la suite >>
SAM
Invité

Et la nouvelle entité a pleins d’atouts : Dodge et RAM se vendent bien aux USA.
Après VW AG, le groupe dispose du second catalogue ayant le plus de marques de prestiges avec Ferrari, Dodge Viper, Maserati et Alfa Roméo… (et cela n’est pas rien… synonyme pour ces labels de croissance à deux chiffres!!!!) Fiat doit trouver un nouveau positionnement face à Skoda, Kia et Hyundaï, il le trouvera… Fiat a quand même réussi à faire ce que PSA n’arrive pas, se mondialiser… Cela va prendre du temps, il faut se montrer patient.

Manchu
Invité

Se mondialiser via le rachat d’un énorme groupe qui a entrainé une dette faramineuse. PSA l’a joue modeste et attaque le gros marché chinois, c’est peut-être plus intéressant que d’aller un peu partout (bon mine de rien c’est récent, y’a 1 an on les annonçait quasi mort).

Dr_briefs va plus loin dans le détail que mon commentaire et SAM y ajoute quelques points, tout est dit: pour l’instant la survie ne tient pas à grand chose. Un gros modèle raté, un positionnement toujours foutraque, et ça sera le début de la fin.

SAM
Invité

Quand Renault avait racheté Nissan en 1999 avec la dette qui va avec… Tout le monde avait condamné ce rachat. La capacité de Fiat a toujours été de se réinventer… Je serai moins pessimiste… Ils ont des labels pleins de promesses et la volonté de se sortir de cette situation de crise! On en reparle dans 10 ans… L’eldorado chinois se résumera pour les prochaines années non pas à profiter d’une croissance qui va se stabiliser mais à prendre des parts de marché des trois grands acteurs que sont VW AG, Ford et GM sur ce marché…

wizz
Membre

http://www.goodcarbadcar.net/2014/10/usa-auto-sales-figures-by-model-september-2014-ytd-sales-figures.html

RAM oui, Dodge non
Jeep oui, Chrysler non

Les pick up RAM cartonnent à la 4eme place
Ensuite, il faut voir au-delà de la 20eme place pour voir les Jeep
Puis les monospaces Voyager dans la 30taine
Et les premières berlines, c’est dans la 50taine…et qui sont en baisse, dans un marché en hausse

Quant à la Viper, heureusement qu’il y avait cette nouvelle grille tarifaire, applicable en septembre, une baisse de 15000$, presque -15%, pour booster les ventes, en espérant que le niveau des ventes poursuivra

http://www.goodcarbadcar.net/2011/01/dodge-viper-sales-figures.html

Nikko
Invité

Pour ça faudrait déjà qu’il arrête ses conneries de Bilderberg

wpDiscuz