Accueil F1 F1 Singapour 2014: Hamilton fait coup double

F1 Singapour 2014: Hamilton fait coup double

87
7
PARTAGER

Rosberg trahi par son électronique avant même le départ de la course, Lewis Hamilton a su saisir cette chance inespérée pour décrocher sa septième victoire de la saison et ravir la place de leader du championnat à son équipier pour trois petits points.

Départ: Coup de théâtre au moment du départ du tour de formation lorsque la Mercedes de Nico Rosberg reste scotchée sur la grille, la faute à un volant récalcitrant. C’est donc depuis la voie des stands que le leader du championnat va essayer de prendre le départ. Seul sur la première ligne, Lewis Hamilton a une voie royale devant lui. En seconde position Daniel Ricciardo se rate un peu et se trouve immédiatement menacé par Vettel. Mais c’est Fernando Alonso qui surprend les deux Red Bull en prenant la seconde place.

Tour 1: Vettel dépasse Alonso, lui-même sous la pression de Ricciardo. L’Espagnol a laissé passé le pilote Red Bull pour ne pas écoper d’une pénalité car il a coupé la première chicane au départ.

Tour 5: Hamilton possède 2 secondes d’avance sur Vettel et près de sept secondes sur Alonso. En queue de peloton, Rosberg reste bloqué derrière Ericsson. Sa boite de vitesses montre des signes de faiblesse.

Tour 10: Massa procède à son premier arrêt. A la radio on apprend que Nico Rosberg est en panne de limiteur de vitesse. Il lui faudra être très vigilant au moment de passer par les stands pour éviter la pénalité.

Tour 11: Raïkkonën, Bottas et Vergne dans les stands.

Tour 12: Vettel et Ricciardo aux stands. Alonso s’arrête également.

Tour 13: Arrêt du leader Lewis Hamilton. Meilleur tour en course pour Jean-Eric Vergne mais le Français a dépassé les limites de la piste et se voit contraint à une pénalité de 5 secondes.

Tour 14: Les mécaniciens tentent de remplacer le volant de Nico Rosberg mais cela ne fonctionne par et l’Allemand prend la décision d’abandonner pour préserver sa mécanique.

Tour 16: Record du tour pour Ricciardo en 1’52″964.

Tour 18: Abandon de Gutierrez dans son stand. Le Mexicain en jette ses gants de rage.

Tour 19: Alonso en 1’52″849. Il revient à 2″7 secondes de Vettel.

Tour 20: Alonso reprend encore quatre dixièmes à Vettel.

Tour 22: Massa aux stands pour son deuxième arrêt.

Tour 23: Bottas imite son équipier.

Tour 24: Alonso s’arrête aux stands alors qu’il est revenu à une seconde de Vettel. Il tente de repasser un train de pneus supertendres pour dépasser l’Allemand par les stands.

Tour 25: Vettel s’arrête et monte des pneus tendres. Alonso est passé devant lui.

Tour 26: Hamilton s’arrête et repart en supertendres. Vergne améliore le record du tour en 1’52″217.

Tour 27: Arrêt de Daniel Ricciardo. Alonso est l’homme le plus rapide en 1’52″115.

Tour 28: Hamilton en 1’51″793. Alonso est à 4″4 secondes derrière la Mercedes.

Tour 30: Hamilton mène avec 5″9 secondes d’avance sur Alonso et plus de 12 secondes sur Vettel.

Tour 31: Sutil et Pérez se touchent et le Mexicain voit son aileron avant endommagé passé sous sa voiture. La piste est jonchée de débris et la voiture de sécurité entre en piste. Alonso en profite pour entrer aux stands et passer son train de pneus tendres. Button qui ne s’était arrêté qu’une fois s’arrête aussi.

Tour 37: Après une longue neutralisation, la safety car s’efface et la course reprend. Hamilton a plusieurs longueurs d’avance sur les deux Red Bull derrière lui au moment où il passe sur la ligne.

Tour 39: Hamilton passe à l’attaque. Il a collé près de 6 secondes à Vettel en 2 tour et a signé le meilleur tour en course en 1’50″417.

Tour 45: Hamilton a 15 secondes d’avance sur Vettel. Jean-Eric Vergne passe par les stands.

Tour 50: Hamilton n’est toujours pas assuré de repartir en tête après son dernier arrêt malgré une avance de plus de 21 secondes. Pour cela il lui faudrait encore 6 secondes de plus.

Tour 51: Hamilton aux stands pour son troisième arrêt. Lorsqu’il reprend la piste Vettel et déjà passé et il précède de justesse Ricciardo.

Tour 53: Avec ses gommes neuves Hamilton ne fait qu’une bouchée de Vettel et retrouve la tête. Jenson Button abandonne.

Tour 57: Bottas, Raïkkonën, Hülkenberg et Vergne se battent pour la septième place mais le Français écope de 5 secondes de pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste lors d’un dépassement sur Pastor Maldonado.

Tour 58: Ricciardo et Alonso sont revenus tout proches de Vettel à l’agonie avec ses pneus.

Tour 59: Vergne dépasse successivement Hülkenberg, Raïkkonën et Bottas. Il doit maintenant attaquer au maximum pour limiter les effets de sa pénalité.

Arrivée: La course est amputée d’un tour car les deux heures de course sont dépassées. Dans les derniers virages, Bottas perd tout en ratant un freinage. Il termine onzième. Isolé devant Hamilton savoure cette victoire si importante devant Les deux Red Bull de Vettel et Ricciardo. Jean-Eric Vergne conservera finalement sa brillante sixième place en terminant avec plus de 7 secondes d’avance sur Pérez.

Classement GP Singapour 2014

Championnat pilotes:

1. Hamilton 241
2. Rosberg 238
3. Ricciardo 181
4. Alonso 133
5. Vettel 124
6. Bottas 122
7. Button 72
8. Hülkenberg 72
9. Massa 65
10. Pérez 45

Championnat constructeurs:

1. Mercedes 479
2. Red Bull 305
3. Williams 187
4. Ferrari 178
5. Force India 117

Crédit photo: Mercedes GP

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "F1 Singapour 2014: Hamilton fait coup double"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

Quel plaisir de voir un podium où tout le monde est tout sourire !
Hamilton, parce qu’il gagne et prend la tête du championnat
Vetel, parce qu’il revient aux affaires et finit devant Ricciardo
Ricciardo, parce ….. qu’il ne sait que sourire !
On ajoute une interview d’Eddy Jordan toujours aussi flamboyant. Des podiums comme ça, on en redemande.

Doeds
Invité

Sinon dans d’autres disciplines, les pilotes sont tout sourire sur le podium parce que… ils sont sur le podium tout simplement!

zak
Invité

Des podiums comme ça certes, mais des courses comme ça non merci : Singapour n’a pas sa place au championnat du monde de F-1.

wizz
Membre

pourquoi donc?

Berkut
Invité

Singapour n’a pas sa place parce que trop d’actions, du coup comment je dors moi devant ma tv ? Expliques ?

automania
Invité

Les statistiques plaidaient pour Hamilton, 3 courses vierges de points (Australie, Canada, Belgique) contre 1 seul à Rosberg (Angleterre), la poisse ne pouvait pas durer plus longtemps… un championnat doit se jouer sur la piste en face à face mais la chance ou la malchance frappe à l’aveugle.. difficile de tout contrôler même si la F1 est l’art de l’extrême. En attendant nous voila face à un jolie suspense pour l’attribution du titre.

pascal
Invité

C’est pire que la malchance la pour rosberg, enfin si c’est vraiment le volant qui avait un problème ce que je doute car un volant qui est hs je veux bien mais même celui de rechange était hs et la cela fait beaucoup.

Et effectivement c’était vraiment inintéressant au possible.

wpDiscuz